Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 19:32

Par: KHARCHAF  Idriss   


AVANT PROPOS

Un tour passager et responsable dans les confins de cet univers, et une lecture, ne serait ce que d’une partie minime de ce que nous voyons, nous permettent de percevoir la grandeur du Créateur. Ceci ne nous demande que de nous éloigner du doute et d’utiliser la raison qui est le plus grand don du Seigneur Créateur des Cieux et de la Terre. Ce don est le récepteur de toutes les données sensorielles, comme le système auditif, la vision et la raison considérées comme des moyens de passage en direction de la phase de la maîtrise humaine.

C’est pourquoi le Saint Coran qualifie les gens qui ne mettent pas en activité leur raison, de créatures indignes de porter le qualificatif d’êtres humains, il les place plutôt dans un rang inférieur aux bestiaux, conformément aux propos de Dieu : « Ils ont des cœurs mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux mais ne voient pas. Ils ont des  oreilles mais n’entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux, même encore pires, tels sont les insouciants ».[1] (VII, 179)De là, il nous apparaît que la force du musulman ne réside pas uniquement dans l’ampleur des recherches scientifiques qu’il va entreprendre, ni dans sa puissance financière ou sociale, mais aussi dans la méthode qui va orienter ces recherches, ainsi que dans l’éducation de sa vie sociale pour qu’il la prépare à la participation dans le processus de la construction civilisationnelle.

C’est pour cela que l’objet de l’éducation de l’homme, et les problèmes qui en découlent, doivent être les propriétés, qui attirent notre attention, prenant pour champs d’application, de l’infiniment petit à l’infiniment grand (des particules plus petites que l’atome à l’univers des amas galactiques).Par la religion de la raison qui est celle de la Science de Dieu, que l’homme accroît sa profonde conviction et son rapprochement du Créateur de cet univers, surtout lorsqu’il sent qu’il lui est possible, par ses moyens modestes, de découvrir ou de déceler l’un des secrets de cet univers.

Le résultat de ce travail de la raison et de sa dynamique sera inévitablement le facteur du passage pour l’homme doté de cette raison, du domaine passif au domaine actif, à un univers où la vie évolutionniste et la morale palpitent, s’il parvient à l’explication et à l’analyse des versets coraniques, parmi lesquels Dieu  dit : « En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes  des signes pour les doués d’intelligence ».[2] (III, 190)

L’ISLAM a donc préparé le chemin à la raison, pour qu’elle exerce sa fonction dans les deux univers, l’infiniment petit et l’infiniment grand, de la meilleure façon qui soit ; et il a donné des garanties à la raison pour l’accomplissement de sa fonction dans les deux univers.

  « Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable interdisez le blâmable ».[3] (III, 110)

C’est ainsi que l’Islam a responsabilisé la raison et fait d’elle un outil de progrès et de civilisation, ce qui a permis aux musulmans de créer une ambiance de quiétude, de paix sociale et de tranquillité psychologique partout où ils vont et n’importe où ils se trouvent.

Avons-nous observé cela, nous autres musulmans d’aujourd’hui ?


INTRODUCTION

« C’est Lui qui a envoyé à des gens sans livre (les arabes)[4] un messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils étaient auparavant, dans un égarement évident ».[5](LXII ; 2)

Selon les historiens, les mecquois étaient idolâtres, les idoles leur servaient d’intercesseurs auprès de Dieu. Ce dieu avait un temple, une maison, qui est un cube de pierre, construit sur trois pierres sacrées. Les besoins de dieu étaient administrés par une famille de prêtres dont l’office se transmettait de génération en génération.

En effet, si nous retournions au VIIème siècle, nous constaterions que la somme des connaissances humaines était peu importante.

L’homme d’Arabie avait une conception étroite, ses idées sur la création se bornaient à son horizon limité, et le milieu était plongé dans les ténèbres de l’ignorance, il ne pouvait pas acquérir le savoir des pays voisins (la Perse, la Grèce, l’Egypte) ; même pendant la période de commerce, il vivait dans un Etat sans loi, la propriété et l’honneur étaient menacés, il avait le droit de tuer même ses filles, il a oublié qu’il était le descendant d’Adam et Eve .Sa haine l’avait ramené à un niveau plus bas que celui d’une bête.

Une minorité de personnes se retirait du monde et s’adonnait aux pratiques spirituelles, mais la société humaine n’en tirait aucun profit, elle avait besoin  de la direction d’une religion.

C’est à cette époque et dans ce contexte géographique et social que va se produire ce grand événement qu’est la naissance de l’envoyé de l’Islam Mohammed (Que DIEU Lui accorde la bénédiction et la paix).

« Mohammed, envoyé de Dieu » [6] (XLVIII ;29) qui suscita à la Mecque un réveil de la vie spirituelle. Plein de vigueur, mais modeste et charitable, illettré mais intelligent et honnête, Mohammed e est appelé Al Amine (homme de confiance) « الأمين » par les quraïchis.

A l’âge de 40 ans, il quitta sa vie privée pour se retirer dans une grotte et passa les jours dans la plus complète solitude, il est à la recherche d’une lumière qui puisse dissiper les ténèbres environnantes.

Soudain, son cœur est illuminé par la lumière divine, il écoute la première révélation du Seigneur le Tout-Puissant, ce message universel qui va faire sortir l’homme des ténèbres de l’ignorance à la lumière de la Science. Il va, dès lors, transformer un agglomérat de tribus hostiles les unes aux autres en une nation qui deviendra le centre de la culture et de la civilisation grâce au message qui porte le symbole  de « la lecture scientifique et la lecture spirituelle ».


L’Islam et la recherche scientifique

« Lis au nom de ton        Seigneur qui a créé, qui a créé l’homme d’une adhérence, Lis car ton Seigneur le Noble, qui a enseigné par la plume (Al qalam), Il a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas »[7]. (XCVI ; 1-5)

Cette première révélation déclare que Dieu, seul créateur de tous, a donné à l’homme la faculté d’apprendre et de transmettre par le moyen de la plume.

Le livre de la nature (Univers) et le livre sacré présentent donc une structure à la fois architecturale par la mesure, la rigueur et la beauté des lignes, et symphonique par l’harmonie des correspondances et des relations internes qui en composent le rythme et la trame.

Le Saint Coran et l’avènement de l’Islam procurèrent aux musulmans l’incitation nécessaire pour partir dans la voie des conquêtes intellectuelles pour acquérir des connaissances dans toutes les spécialités et à accroître leur savoir dans tous les domaines en étudiant les lois de la nature et en tirant profit de la création de Dieu.

Aussi, l’univers a-t-il été créé pour le bénéfice de l’homme :

« Pour vous, Il assujettit la nuit et le jour ; le soleil et la lune. Et à son ordre sont  assujetties les étoiles. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent ».[8] (XVI ;12)

« En vérité, dans la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les  doués d’intelligence ».[9] (III ;190)

Ainsi, le Livre sacré, le Coran, fût révélé dans une époque qui s’est distinguée des précédentes  par le grand nombre d’hommes éloquents et habiles dans l’art de la parole.

Son apparition était le plus grand des miracles, et la preuve convaincante que le Coran n’est pas une œuvre humaine mais un rayon de la science divine.

Il a bien démontré à travers ses nombreux versets, que la foi islamique ne s’oppose pas à la science qui peut être définie, comme une tentative pour comprendre le monde en retraçant les rapports de divers éléments les uns avec les autres pour en connaître les causes.

« Dis : « Sont-ils égaux, ceux qui savent, et ceux qui ne savent       pas ? »[10] (XXXIX ;9)

« Et afin que ceux à qui le savoir a été donné sachent que (le Coran) est en effet, la Vérité venant de Ton Seigneur, qu’ils croient alors, et  que leurs cœurs s’y soumettent en toute humilité Allah  guide certes vers le droit chemin ceux qui croient ».[11](XXII ;54)

Bien au contraire, elle a consolidé le lien entre ce qui est matériel et ce qui est moral, en prescrivant à chaque musulman et musulmane le devoir de la science, et en leur recommandant d’en puiser tout au long de la vie.

  « Ô, vous qui avez cru ! Quand on vous dit : « Faites place (aux autres) dans les assemblées », alors faites  place : Allah vous ménagera une place. Et quand on vous dit : « De vous lever » levez-vous. Allah élèvera en degrés ceux d’entre vous qui aurez cru et ceux qui auront reçu le savoir. Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites ».[12](LVIII ;11)

« Nous leur avons certes, apporté  un livre que Nous avons détaillé, en toute connaissance, à titre de guide et de miséricorde pour les gens qui croient »[13](VII ;52)

« Il consiste plutôt en des versets évidents (préservés), dans les poitrines de ceux à qui le savoir a été donné. Et seuls les injustes renient Nos versets ».[14](XXIX ;49) (*)

«  Telles sont les paraboles que Nous citons aux gens, cependant, seuls les savants les comprennent ».[15](XXiX ;43)

« Nous avons (effectivement) bien détaillé les signes à des gens qui se rappellent ». [16] (VI ;126)

Donc l’Islam fait de la recherche scientifique et rationnelle, un devoir sacré et noble.

« La recherche de l’acquisition de la science est une obligation pour tout musulman » {Hadith : cité par Ahmed}

L’accomplissement de cette obligation religieuse doit donc être réalisé avec piété et dévotion, sincérité et loyauté intellectuelle. A ce propos, les livres d’histoire nous rapportent que le prophète exigeait de chaque prisonnier de BADR qui savait écrire, d’enseigner l’écriture à dix enfants de Médina pour recouvrer sa liberté tandis que les autres étaient libérés parce qu’ils étaient pauvres.

En plus, la science et la technologie islamiques (mécanique, astronomie, optique…) étaient étroitement liées, il en était de même pour les sciences fondamentales et les sciences appliquées.

De même, l’Islam n’a pas rejeté la technologie occidentale, bien au contraire, toute la philosophie de développement dans les pays musulmans repose sur le recours aux acquisitions techniques et aux transferts technologiques.

En vue d’atteindre la vérité scientifique et de comprendre la réalité des phénomènes (l’existence, la vie, les lois naturelles), le Coran a incité l’homme a exercer ses fonctions de méditation, d’analyse et d’expérience en se basant sur les règles et méthodes scientifiques. Dieu le Très Haut dit :

« Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon ».[17](XVI ;125)

Dans nos relations et entretiens avec les gens, le Coran nous ordonne à les appeler au chemin de Dieu, en se basant sur les méthodes scientifiques (recherche, analyse, discussion, preuves, argumentation, etc.)Ce verset coranique enracine les principales méthodes scientifiques de déduction, d’induction et de discussion. Les méthodes (déduction et induction ) sont exprimées par deux termes universels  : « Al Hikmat » qui englobe la sagesse, la raison, l’intelligence, la pensée, la connaissance des choses, le savoir, la science et la prudence. Et la bonne exhortation « Al Maoida Al Hassana »  c’est-à-dire la bonne exhortation qui signifie la meilleure et excellente leçon, le bon exemple, le raisonnement logique et la preuve, alors que dans la méthode de controverse ou de discussion, le Coran exige une discussion meilleure, satisfaisante et qui aboutit à un bon résultat.

Parmi les versets scientifiques, il y a ceux qui enracinent la méthode de déduction par la méditation naturelle et instinctive par la spéculation des finesses, de l’existence en commençant par la vérité de soi puis par celle des phénomènes de l’univers. Dieu, le Très Haut dit :

«   Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux –mêmes,  jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran) la Vérité ».[18](XLI ;53)

« Dis : Louange à Allah : Il vous fera voir Ses preuves, et vous les reconnaîtrez » Ton Seigneur, n’est pas inattentif à ce que vous faites ».[19](XXVII ;93)

Le Coran, par les signes scientifiques, les concepts et les instructions éveille dans l’esprit humain l’âme de la recherche scientifique afin de percevoir la vérité, cette vérité que tout être humain cherche à connaître et qu’il ne connaîtra que par la perception de sa propre vérité et celle de l’existence qui trouve dans son origine son principe, son objectif et sa fin.

Celui qui lit le Coran remarquera que plusieurs versets incitent l’homme à l’observation, à la réflexion à l’analyse, à la recherche et à la discussion, éléments de la méthode d’induction. Parmi ces versets, nous citons :

« Dis  Regardez ce qui est dans les cieux et sur la terre »[20](X ;11O)

« Dis : Voyez-vous ? Si Allah prenait votre ouïe et votre vue, et scellait vos cœurs, quelle divinité autre qu’Allah vous les rendrait? Regarde comment, à leur intention, Nous clarifions les preuves ! Pourtant ils s’en détournent ».[21](VI ;46)

«  Dis : « Il est capable, Lui, de susciter contre vous, d’en haut ou de dessous vos pieds, un châtiment, ou de vous confondre dans le sectarisme. Et Il vous fait goûter l’ardeur (au combat) les uns aux autres » Regarde comment  Nous exposons Nos versets ! Peut-être comprendront-ils ? »[22](VI ;65)

Au cours d’une recherche scientifique, le Coran affirme la méthode qui s’appuie sur la preuve, l’argument et la bonne discussion afin d’atteindre les bons résultats, écoutons quelques versets :

«  Ô gens ! Certes une preuve évidente vous est venue de la part de votre Seigneur. Et Nous avons fait descendre vers vous une lumière éclatante. »[23](IV ;174)

« Dis :   Donnez  votre preuve, si vous êtes véridiques ».[24](II,111)

« Nous avons fait du ciel un toit protégé. Et cependant ils se détournent de ses signes   ».[25](XXI ;32)

«Or, il y a des gens qui discutent d’Allah sans  aucune science, ni guide, ni Livre pour les éclairer  ».[26](XXII ;8)

Toute réalité naturelle est régie par des lois et des règles que Dieu a posées, avec lesquelles il accomplit sa volonté et son acte (Exemple : l’unification du modèle standard de la physique des particules et de la cosmologie qui permet la proposition des scénarios de différentiation des quatre interactions fondamentales : gravitationnelle, nucléaire forte, nucléaire faible,    et électromagnétique). Ces lois permettent de comprendre la réalité des phénomènes cosmiques et la nature créée, le Coran les a exprimées par les causes et nous conseille de les découvrir par le biais de la recherche scientifique.

«  Il en fut ainsi et Nous embrassons de Notre Science ce qu’il détenait. Puis il suivit (une autre voie) ».[27](XVIII ; 91,92)

« Vraiment, Nous avons affermi sa puissance sur terre, et Nous lui avons donné  libre voie à toute chose. Il suivit donc une voie ».[28] (XVIII ; 84-85)

D’autre part, le Coran enracine la relation entre la science des signes célestes, les miracles divins, l’observation approfondie et minutieuse des phénomènes cosmiques et les causes de ces phénomènes sur lesquelles s’appuie la méthode d’induction au cours de l’observation et l’expérimentation.

« N’as-tu pas vu qu’Allah vous a soumis tout ce qui est sur la terre ? Ainsi que le vaisseau qui vogue sur la mer par Son ordre Il retient le ciel de tomber sur la terre, sauf quand Il le permettra. Car Allah est Plein de bonté et de miséricorde envers les hommes ».[29]( XXII ;65)

« Allah est Celui  qui a élevé (bien haut) les cieux, sans piliers visibles. Il S’est établi sur le trône et a soumis  le soleil et la lune, chacun poursuivant sa course vers un terme fixé. Il règle l’ordre (de tout) et expose en détail les signes afin que vous ayez la certitude de la rencontre de votre Seigneur ».[30](XIII ;2)

« Et Nous avons placé des montagnes fermes dans la terre, afin qu’elle ne s’ébranle pas en les (entraînant). Et Nous y avons placé des défilés servant de chemins afin qu’ils se guident »[31](XXI ;31)

Il faut observer que ce que le Coran nous apporte ne présente pas toutes les découvertes des réalités scientifiques, il nous a juste signalé la présence d’autres réalités en nous laissant le soin, la liberté et même la nécessité de les découvrir et elles sont nombreuses ! …Ce que l’homme ignore, fût-il le plus grand savant de son époque, dépasse de loin ce qu’il sait.

Voici, parmi les signes (sur le Créateur, l’univers, l’homme, l’existence, la création…) qui stimulent la raison, cette clef que Dieu a offerte à l’homme pour ouvrir les portes de ce royaume des cieux :

a- « Allah est Celui qui a élevé (bien haut) les cieux sans piliers visibles »[32] (XIII ;2)

b- Et Nous avons placé des montagnes fermes dans  la terre, afin qu’elle ne s’ébranle pas en les entraînant.[33](XXI ;31)

« Dis : « Parcourez la terre et voyez comment Il  a commencé la création. Puis, comment Allah crée la génération ultime. Car Allah est omnipotent » .[34](XXIX ;20)

«  Allah  qui a créé sept cieux et  autant de terres. Entre eux Son commandement descend, afin que vous sachiez qu’Allah est en vérité omnipotent et qu’Allah a embrassé toute chose de Son  savoir. »[35] (LXV ;12)

« Non. Je jure par le crépuscule et ce qu’elle enveloppe, et  par  la lune quand elle devient pleine  lune! Vous passerez certes, par des états successifs  Qu’ont-ils à ne pas croire ? » [36] (LXXXIV ;16)

« Mais non ! Je jure par ce que vous voyez, ainsi que par ce que vous ne voyez pas » ![37] (LXIX ;38-39)

Mais pour cet univers, il faut des mains dignes de confiance qui en recevant ses secrets jouissent de la sécurité afin de les utiliser pour le bien de l’humanité. Cette raison offerte par Dieu à l’homme doit être honnête, sincère et accompagnée de la bonne foi car la Science expérimentale et la technologie dirigent le pouvoir et la faculté humaine, sans avoir aucune influence ni sur sa volonté ni sur son choix.Le Coran a été révélé dans ce but en traçant à l’homme le chemin à suivre.

« (Voici) un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent. (XXXVIII ;29)

« Ô mon père, il m’est venu de la science ce que tu n’as pas reçu ; Suis-moi, donc, je te guiderai sur une voie droite ».[38] (XIX ;43)

Nous remarquons qu’au niveau de plusieurs versets scientifiques, Dieu a lié la foi et la bonne conduite à la science pour diriger la recherche, dans les sciences de l’univers au service de l’homme et de son bonheur.

La science seule est capable de saturer le ventre et le corps mais le cœur et l’esprit plongeraient dans une famine mortelle .La disparition totale de toute valeur spirituelle conduirait l’homme à l’abîme de l’erreur, au désordre, à l’injustice. Privé de la foi, du contrôle moral, il ne prêterait attention qu’aux questions de la vie et ne pourrait discerner que l’aspect apparent du savoir, écoutons le Coran :

«  Nous  avons certes créé l’homme dans la forme la plus parfaite. Ensuite, Nous l’avons ramené au niveau le plus bas, sauf ceux qui croient, et accomplissent les bonnes œuvres : Ceux-là auront une récompense jamais interrompue."[39] (CVX ; 4-5-6) Et Mohammed IKBAL dit à ce propos : « L’humanité a besoin de trois choses aujourd’hui :

1-    Une explication spirituelle du monde,

2-    Une liberté spirituelle de l’être humain,

3- Des principes fondamentaux ayant une influence internationale qui, sur une base spirituelle, poussera la marche de l’humanité. »Il ne fait pas de doute que l’Europe moderne a réussi à fonder des centres intellectuels idéaux, mais l’expérience a prouvé que toute vérité qui résulte uniquement de la raison, ne peut comporter la chaleur d’une foi vivante qui ne saurait émaner que de l’inspiration personnelle. C’est ce qui explique pourquoi la raison pure n’a pas exercé une influence notable sur le genre humain, alors que la religion a toujours constitué un facteur de l’élévation des individus et de la transformation des sociétés humaines.

Ainsi, que ce soit dans les sociétés technologiquement avancées mais démoralisées ou dans la pauvreté matérielle des peuples en voie de développement, l’Islam constitue la réponse la plus fondamentale au défi moderne.

« En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence, qui, debout, assis, couchés, sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre : « Notre  Seigneur ! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à toi ! Garde-nous  du châtiment du Feu ».[40](III ; 190-191)

Dans ces versets,

1- Le Coran nous présente un modèle de savants chercheurs qui ont commencé leur recherche par l’observation et la méditation de l’univers et l’ont terminée par la glorification de DIEU :

« Notre Seigneur ! Tu n’as pas créé cela en vain ! Gloire à toi ! Garde-nous du châtiment du feu.

2- Le Coran incite l’homme à la recherche dans les sciences de l’univers, (dans les deux mondes : l’infiniment petit et l’infiniment grand)

Les données de la science divine comprennent des vérités et des prémisses absolues alors que celles de la science humaine restent esclaves de leur relativité, leur changement et leur anxiété et désarroi.Le Coran ne limite alors pas la recherche dans le domaine du matériel et de l’univers visible, mais appelle au passage à l’au-delà, à la recherche par un regard qui lie ce matériel à sa vérité et qui exprime la certitude, l’assurance et la quiétude.

 


[1] لهم قلوب لا يفقهون بها ولهم أعين لا يبصرون بها ولهم آذان لا يسمعون بها أولئك كالأنعام بل هم أضل أولئك هم الغافلون[

[2] ]    إن في خلق السماوات والأرض واختلاف الليل والنهار لآيات لأولي الألباب

[3] ]كنتم خير أمة أخرجت للناس تأمرون بالمعروف وتنهون عن المنكر

[4]  gens illettrés

[5] هو الذي بعث في الأميين رسولا منهم يتلو عليهم آياته ويزكيهم ويعلمهم الكتاب والحكمة وإن كانوا من قبل لفي ضلال مبين

[6]  محمد رسول الله

[7] ]اقرأ باسم ربك الذي خلق خلق الإنسان من علق اقرأ وربك الأكرم الذي علم بالقلم علم الإنسان ما لم  يعلم

[8] ]وسخر لكم الليل والنهار والشمس والقمر والنجوم

[9] إن في خلق السماوات والأرض واختلاف الليل والنهار لآيات لأولي الألباب[

[10] قل هل يستوي الذين يعلمون والذين لا يعلمون[

[11] وليعلم الذين أوتوا العلم أنه الحق من ربك فيؤمنون به فتخبت له قلوبهم وإن الله لهاد الذين آمنوا إلى صراط مستقيم[

[12] ]يا أيها الذين آمنوا إذا قيل لكم تفسحوا في المجالس فافسحوا يفسح الله لكم وإذا قيل لكم انشزوا فانشزوا يرفع الله الذين آمنوا منكم والذين أوتوا العلم درجات والله بما تعملون خبير

[13] ]ولقد جئناهم بكتاب فصلناه على علم هدى ورحمة لقوم يؤمنون[

[14] ]بل هو آيات بينات في صدور الذين أوتوا العلم وما يجحد بآياتنا إلا الظالمون

* N.B. Malheureusement il est impossible de rendre la splendeur littéraire d’un verset dans n’importe quelle traduction. Le Coran est intraduisible.

[15] ]وتلك الأمثال نضربها للناس وما يعقلها إلا العالمون

[16] ]قد فصلنا الآيات لقوم يذكرون

[17] ]ادع إلى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي أحسن

[18] ]سنريهم آياتنا في الآفاق وفي أنفسهم حتى يتبين لهم أنه الحق

[19] ]وقل الحمد لله سيريكم آياته فتعرفونها وما ربك بغافل عما تعملون[

[20] ]قل انظروا ماذا في السماوات والأرض

[21] ]قل أرأيتم إن أخذ الله سمعكم وأبصاركم وختم على قلوبكم من إله غير الله يأتيكم به انظر كيف نصرف الآيات ثم هم يصدفون

[22] ]قل هو القادر على أن يبعث عليكم عذابا من فوقكم أو من تحت أرجلكم أو يلبسكم شيعا ويذيق بعضكم بأس بعض انظر كيف نصرف الآيات لعلهم يفقهون[

[23] ]يا أيها الناس قد جاءكم برهان من ربكم وأنزلنا إليكم نورا مبينا

[24] قل هاتوا برهانكم إن كنتم صادقين[

[25] ]وجعلنا السماء سقفا محفوظا وهم عن آياتها معرضون[

[26] ]ومن الناس من يجادل في الله بغير علم ولا هدى ولا كتاب منير[

[27] ]كذلك وقد أحطنا بما لديه خبرا ثم اتبع سببا

[28] إنا مكنا له في الأرض وآتيناه من كل شيء سببا فاتبع سببا

[29] ]ألم تر أن الله سخر لكم ما في الأرض والفلك تجري في البحر بأمره ويمسك السماء أن تقع على الأرض إلا بإذنه إن الله بالناس لرؤوف رحيم[

[30] ]الله الذي رفع السماوات بغير عمد ترونها ثم استوى على العرش وسخر الشمس والقمر كل يجري لأجل مسمى يدبر الأمر يفصل الآيات لعلكم بلقاء ربكم توقنون[

[31] وجعلنا في الأرض رواسي أن تميد بهم وجعلنا فيها فجاجا سبلا لعلهم يهتدون[

[32] ]الله الذي رفع السماوات بغير عمد ترونها[

[33] ]وجعلنا في الأرض رواسي أن تميد بهم[

[34]  ]قل سيروا في الأرض فانظروا كيف بدأ الخلق ثم الله ينشئ النشأة الآخرة إن الله على كل شيء

قدير[

[35]  ]الله الذي خلق سبع سماوات ومن الأرض مثلهن يتنزل الأمر بينهن لتعلموا أن الله على كل شيء قدير وأن الله قد أحاط بكل شيء علما[

[36]  ]فلا أقسم بالشفق والليل وما وسق والقمر إذا اتسق لتركبن طبقا عن طبق فمالهم لا يؤمنون[

[37] ]فلا أقسم بما تبصرون وما لا تبصرون

[38] ]يا أبت إني قد جاءني من العلم ما لم يأتك فاتبعني أهدك صراطا سويا

[39]  [ لقد خلقنا الإنسان في أحسن تقويم ثم رددناه أسفل سافلين إلا الذين آمنوا وعملوا الصالحات فلهم أجر غير ممنون

[40]  ]إن في خلق السماوات والأرض واختلاف الليل والنهار لآيات لأولي الألباب الذين يذكرون الله قياما وقعودا وعلى جنوبهم ويتفكرون في خلق السماوات والأرض ربنا ما خلقت هذا باطلا سبحانك فقنا عذاب النار

Partager cet article

Published by Nassim - dans L' ISLAM
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Découvrir et apprendre
  • Découvrir et apprendre
  • : Vidéos et articles sur l' islam, les musulmans, le Portugal, l' histoire, le Pouvoir, les secrets...et un peu d' humour. Ps: aidez moi en me signalant des vidéos qui ne sont plus visibles. Salam
  • Contact

Une ambiance pour lire...

 

Recherche

Pages