Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 01:03

    

http://img52.echo.cx/img52/372/mers1md.jpg

Allah dit dans le saint Coran: (Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer (19) il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas (20) Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (21) De ces deux [mers] : sortent la perle et le corail (22) ) (AR-RAHMAN - LE TOUT MISERICORDIEUX : 19-22).


Il a aussi dit : (et établi une séparation entre les deux mers) (AN-NAML - LES FOURMIS : 61)


 

Affirmation scientifique


Les océanologues sont arrivés, après le progrès scientifique de ce siècle, à découvrir la barrière entre deux mers, qui bouge entre elles, ils la nomment le "front" car elle ressemble au front qui sépare deux armés. Par l’existence de cette barrière, chaque mer conserve ses caractéristiques que Dieu lui a destinées, de sorte qu’elles soient convenables aux créatures vivantes dans ce milieu, il rend la quantité d’eau qui traverse d’une mer à une autre acquérir les caractéristiques de la mer au quelle elle a traversé à l’aide de la barrière qui s’occupe de l’opération de mixage des eaux traversant d’une mer à une autre; ainsi chaque mer garde ses caractéristiques.

 

Progression dans la science pour découvrir


cette barrière aquatique et invisible


▪ Les océanologues ont trouvé qu’il y a des différences entre les échantillons des eaux prélevées de différentes mers en 1873, ceci a été effectué par l’expédition scientifique maritime anglaise « Challenger ». L’homme découvrit alors que les eaux des mers sont différentes dans la composition les unes aux autres. En ce qui concerne la salinité, la température, la densité et les espèces aquatiques vivantes, cette affirmation a été découverte après une expédition qui a duré 3 ans et qui a parcouru toutes les mers du monde. L’expédition a rassemblé des informations de 362 stations spécialisées dans l’étude des caractéristiques des océans. Le rapport de l’expédition a rempli 29.500 pages étalées sur 50 livres. Malgré que cette expédition soit  considérée comme la plus grande réalisation de la science, elle a montré le peu que l’Homme connaît sur les mers  .

▪ Après l’année 1933, une autre expédition américaine a été envoyée au golf du Mexique, elle a établi des centaines de stations maritimes pour l’étude des caractéristiques des mers.. Elle a trouvé qu’un grand nombre de ces stations donnent des informations uniques sur les caractéristiques des eaux dans cette région.  Ces caractéristiques concernent la salinité, la densité, la température, les espèces aquatiques vivantes et la solubilité de l’oxygène dans l’eau. Alors que d'autres stations ont donné des informations uniques sur d’autres régions, ce qui a poussé les océanologues à déduire l’existence de deux mers de caractéristiques distinguées,  non seulement des échantillons limités comme ce qui a été effectué dans l’expédition de « Challenger ».

▪ L’homme a installé plusieurs stations maritimes pour l’étude des caractéristiques des différentes mers. Les océanologues ont affirmé que la différence dans les caractéristiques distingue les eaux des mers les unes aux autres. Mais pourquoi les mers ne se mélangent pas malgré l’action des forces des marées qui fait bouger les eaux deux fois par jour et rend les mers en état de va et vient et  aussi d’agitation, en plus des autres facteurs qui  entraînent  les mêmes réactions comme les vagues internes et superficielles, et les courants d’eau maritimes ? Pour la première fois, la réponse apparaît dans les pages des livres scientifiques de l’année 1942. De vastes études des caractéristiques des eaux ont montré la découverte des barrières aquatiques qui séparent les mers et gardent les caractéristiques de chacune mer invariante concernant  la densité, la salinité, les espèces aquatiques vivantes, la température et la capacité de solubilité de l’oxygène dans l’eau. Après l’an 1962, on a connu le rôle des barrières maritimes dans l’assouplissement des caractéristiques des masses traversant d’une mer à une autre pour interdire l'iniquité d’une mer sur une autre, ainsi que  le mélange entre les deux 

.


▪ Finalement, l’Homme a pu capter les images de ces barrières en mouvement entre les mers salées à l’aide d’une technique spéciale à la photographie thermique par les satellites. Ces images montrent que les eaux des mers, même si elles paraissent comme un corps unique, contiennent de grandes différences entre leurs  masses aquatiques.  Elles  le démontrent  avec de différentes couleurs suivant la température. Dans une autre étude,  surplace de comparaison des eaux des mers du golf d’Oman et le golf arabe avec des chiffres, des calculs et des analyses chimiques, on  montre la différence de chacune de l’autre du côté chimique, les plantes dominantes dans chacune et l’existence de la barrière entre elles. Pour arriver à cette vérité, il a fallu une année de recherche et d’étude, en sus de centaines de chercheurs, plusieurs appareils et instruments précis de recherches scientifiques. Tandis que  le Coran a montré cette vérité depuis plus de quatorze siècles; Allah dit: (Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer (19) il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas (20) Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (21) De ces deux [mers] : sortent la perle et le corail (22) ) (AR-RAHMAN - LE TOUT MISERICORDIEUX : 19-22). Il a aussi dit : (et établi une séparation entre les deux mers) (AN-NAML - LES FOURMIS) : 61(

 

Les sens linguistiques et les paroles des explicateurs


Les versets nous donnent les secrets finaux que la science des océans nous a révélés aujourd’hui, ils décrivent la rencontre entre les mers salées.  La preuve est ce qui suit:

 

Les mots « deux mers » ont été utilisés sans lien, ce qui prouve que les deux mers sont salées.   

 

Les versets de surate AR- RAHMAN montrent que : des deux mers sortent la perle et le corail, il a été prouvé que la perle et le corail ne se trouvent  que dans les mers salées, ce qui montre que le verset parle bien de ces deux denières. Dans ce sens, Allah dit : (de ces deux [mers] : sortent la perle et le corail) cela veut dire qu’ils sortent de chacune des deux mers. Qui connaissait que les mers salées se différencient les unes des autres malgré qu’elles aient des caractéristiques communes apparentes : elles sont toutes salées, bleues, ayant  des vagues et des poissons?

Ce qui est connu, c’est que si les eaux sont mises dans une seule vase, elles se mélangent, mais comment les eaux des mers ne se mélangent pas surtout que les facteurs favorisants sont nombreux tels que les marées, les vagues, les courants et les orages?

 

En fait, le verset parle de rencontre entre deux mers salées différentes l’une de l’autre.  Si elles  ne le sont pas, elles seraient  toutes les deux une mer unique. Cependant, la différenciation entre elles révélée dans les mots du Coran montre une différence malgré leur salinité.

(Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer) veut dire que les deux mers sont mélangées, dans un état de va et vient et de mélange dans la zone de rencontre. C'est ce que la science a révélé que lors de la description de l’état de la barrière qui est zigzaguée et en mouvement durant les quatre saisons à cause des marées et des vents. Celui qui écoute seulement ce verset, pense qu’il y a un énorme mélange qui arrive entre ces mers ce qui les fait perdre leurs caractéristiques, mais Allah, l'Omniscient et le Savant décide après (il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas) : malgré l’état de mélange continu entre ces mers, il y a une barrière qui empêche chacune d’elles de dépasser ses limites.

 

L’homme a découvert, lorsqu’il a progressé dans la science, une troisième eau qui sépare deux mers dont les caractéristiques sont différentes. Avec l’existence de la barrière, les eaux des deux mers se mélangent très lentement, sans qu’une mer impose ses caractéristiques sur l’autre; car la barrière est une zone de changement des eaux migrantes d’une mer à une autre pour acquérir les caractéristiques de la mer de destination et perd les caractéristiques de la mer d’où elles proviennent. De cette façon, aucune mer n’impose ses caractéristiques sur l’autre, même si elles se mélangent lors de leurs rencontres, Allah  a raison lorsqu’il  dit : (Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer (19) il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas (20)) (AR-RAHMAN - LE TOUT MISERICORDIEUX : 19-2)


Les explicateurs ont eu des difficultés d’associer le mélange des eaux des mers et l’existence de la barrière, car l’existence d’une barrière empêche le mélange,  et la citation du mélange exige l’absence de la barrière. Le malentendu a été levé grâce à la découverte des secrets des mers.

Les miracles dans les verset qui précédent

 

:

1.     Le sacré Coran qui a été révélé depuis plus de 1400 ans, contient des informations très rigoureuses quant aux phénomènes maritimes qui ne sont découvertes que récemment avec des outils sophistiqués.  Parmi ces informations,  on trouve l’existence des barrières entre les mers. Allah dit alors : (Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer (19) il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas (20)) (AR-RAHMAN - LE TOUT MISERICORDIEUX : 19-22


2.     Le progrès historique de la science maritime montre l’absence des informations rigoureuses sur les mers surtout avant l’expédition de « Challenger » dans l’an 1873, en plus de la date de révélation du Coran  depuis  plus de 1400 ans à un prophète illettré qui a vécu dans un milieu désert et,  qui n’est  jamais monté au  bord de la mer.


3.     La science maritime n’a progressé que dans les deux derniers siècles surtout pendant  la deuxième moitié du vingtième siècle. Avant, la mer était inconnue et faisait peur, plusieurs mythes et légendes ont été racontés. Alors que  tout ce qui intéressait les passagers de la mer étaient la sécurité et suivre le bon chemin lors de longs voyages.  L’homme n’a su que les mers salinées étaient différentes que dans la troisième décennie de ce siècle, après que les Scientifiques ont  installé des milliers de stations maritimes pour l’analyse des échantillons d’eau, et où ont-ils  également mesuré toutes les différences de température, de pourcentage de salinité, de densité et de capacité de solubilité de l’oxygène dans les eaux des mers.  Ils ont découvert alors que les mers salées étaient variées.


 

4.     L’Homme n’a découvert la barrière entre les mers salées qu’après avoir installé des stations d’études maritimes déjà mentionnées, et passé beaucoup de temps pour suivre l’existence de cette barrière zigzaguée, en mouvement qui change sa position géographique par le changement des saisons de l’année.

 

5.     L’Homme n’a découvert que les eaux des mers sont séparées par une barrière aquatique et mélangées en même temps qu’après avoir étudié les mouvements des eaux dans les zones de rencontre des mers à l’aide d'appareils et de bateaux. Il a analysé les masses d’eau dans ces zones.

 


6.     L’Homme n’a décidé que cette règle s’applique sur toutes les mers qui se rencontrent qu’après de longues études sur ce phénomène qui arrive entre deux mers dans le monde. 

§        ·     Est-ce que le prophète Mohamed (Paix et salut sur lui) disposait de  toutes ces stations maritimes, appareils d’analyse des masses d’eau et la capacité de suivre le mouvement des masses d’eau variées ?

§              .Est-ce qu’il a effectué une opération de balayage globale, celui qui n’a jamais pris la route de la mer et vécu dans un temps où les légendes étaient les plus dominantes sur l’esprit humain surtout dans le domaine des mers ?

§              .Est-ce que dans son temps, existaient des appareils, des études et des recherches comme dans le nôtre ?

§        ·     La science que le Coran a révélée, comporte des descriptions sur les secrets finaux  dans un temps où il était impossible à l’humanité de découvrir ce qui prouve que la source est divine comme ce qu'Allah dit : Dis : (L'a fait descendre Celui qui connaît les secrets dans les cieux et la terre. Et IL est Pardonneur et Miséricordieux.) (AL FURQANE - LE DISCERNEMENT : 6)

§           .Ce qui prouve que : à qui le Coran a été révélé est un prophète, la parole d'Allah: (Nous leur montrerons Nos signes dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que c'est cela (le Coran), la Vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose ?) (FUSSILAT - LES VERSETS DETAILLE) S : 53

)

Source: www.aliman.org

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Découvrir et apprendre
  • Découvrir et apprendre
  • : Vidéos et articles sur l' islam, les musulmans, le Portugal, l' histoire, le Pouvoir, les secrets...et un peu d' humour. Ps: aidez moi en me signalant des vidéos qui ne sont plus visibles. Salam
  • Contact

Une ambiance pour lire...

 

Recherche

Pages