Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 21:13
Allah a des serviteurs qui ont surmonté cet obstacle après avoir pris leur âme en hostilité pour Allah et après avoir pris Allah Lui-même comme Témoin de leur mépris pour elle. Ils ont juré par la gloire de leur Roi qu'ils ne seront jamais en paix avec elle dans le bas monde jusqu'à ce qu'ils se présenteront devant Le Tout-Puissant au jour du grand rassemblement, tout en lui manifestant leur hostilité et leur mépris pour l'amour d'Allah . Ceci parce qu'ils ont maîtrisé la connaissance qu'ils ont eu sur d'elle. Ils se sont attaqués à ses labyrinthes intérieurs et ont adopté des moyens appropriés pour fuir ses ruses et ses subterfuges. C'est ainsi qu'ils ont percé ses tromperies, ses machinations et sa passion pour tout ce qui est blâmé et banni par Allah . Ils ont découvert que l'âme est le réceptacle de tous les maux et qu'elle est la cause de tout qui s'interpose entre eux et leur Seigneur.

 

C'est que l'âme ne possède ni le caractère d'être paisible, ni la pudeur, ni la vénérabilité, ni la sérénité. Comme la bête, elle ne relève pas la tête avant d'avoir assouvi son appétit et satisfait son besoin dans le bas monde. Devenue comme l'animal, elle est blâmée dans le Livre d'Allah , parce qu'elle est considérée comme la source de tous les avilissements et réputée comme instigatrice du mal. Aussi ces serviteurs ont reçu l'ordre de la combattre et la recommandation de la dompter. Ils ont engagé toute leur énergie pour la dresser et parvenir ainsi à briser sa nocivité, à rendre sa mort praticable, à l'abandonner à son affliction et à l'acculer à la soumission. Ainsi les coeurs de ces serviteurs sont devenus à l'abri de la soumission au commandement de l'âme et à ses exigences et l'âme fut ainsi privée de son diktat sur eux. De même le coeur s'est installé comme un roi sur son trône secondé de l'esprit vital en tant qu'interprète et la raison élevée au rang de vizir.

 

Dès lors il dispose souverainement du pouvoir d'ordonner et d'interdire. C'est alors que le coeur confie à l'esprit vital le soin de veiller et de surveiller en tant que berger et à la raison de régir et de réglementer en tant qu'intendant général alors qu'auparavant l'âme (nafs) était dans ce domaine un roi qui a asservi le coeur. C'est ainsi par la grâce d'Allah envers son serviteur elle est maintenant dépouillée de ce royaume, reléguée dans à sa véritable position, inférieure, dépitée et bannie. Sauvés de ses fléaux, ces serviteurs ont pu sortir sains et saufs de ses calamités en lui imposant la parure de l'humiliation et en gagnant du même coup l'amour d'Allah , leur Maître et leur Roi. Mais ils n'ont pu triompher que parce qu'Allah S'est imposé leur amour.

On nous a rapporté, parmi les Traditions en la matière, qu'Allah - que Son Nom soit béni - a dit :

{ O Dâwûd (David) ! Prends ton âme en hostilité et apporte Moi
ton affection en lui manifestant ton animosité }.

On nous a rapporté également que `Îssâ (Jésus) - fils de Mariam (Marie) - qu'Allah lui accorde la Grâce et la Paix - a dit:

{ Privez votre âme de nourriture, de boisson et de vêtements et peut être que vos coeurs
verront Allah qu'Il soit exalté et magnifié ! }

On nous a rapporté aussi que l'Envoyé d'Allah a dit :

« Ton amour pour la chose rend aveugle et sourd ».
 

C'est ce qui nous a été rapporté par Yahyâ al-Hamâm d'après ibn Sharîk, d'après Abu Bakr ibn Abî Maryam d'après Khâlid ibn Muhammad, d'après Bilâl ibn Abî al-Dardâ', d'après son père qui a entendu l'Envoyé d'Allah le dire. C'est dire que le bas monde est à l'opposé de la vie future. Ainsi celui qui aime le bas monde, son amour le rend aveugle et sourd par rapport à ce bas monde. De même l'âme est à l'antipode de son Seigneur et elle demande qu'on lui obéisse. Ainsi celui qui aime l'âme, son amour l'aveugle et le rend sourd par rapport à Allah ; et celui qui aime Allah , son amour l'aveugle et le rend sourd par rapport à l'âme.

 

En effet, nous avons trouvé que c'est là la balance des créatures avec laquelle elles soupèsent et évaluent leurs degrés. En somme, celui qui aime l'âme, désespère du dévoilement de la réalité ultime et de l'accès auprès d'Allah parce qu'il est Son ennemi. C'est que celui qui se tourne vers l'ennemi se détourne d'Allah , contrairement à Celui qui aime Allah , éloigne son esprit loin de l'âme pour ne se tourner que vers Allah .

S'agissant de ce qu'Allah a évoqué à propos de cette troisième demeure qui se rapporte à l'hostilité envers l'âme, Allah nous a révélé dans Son Livre :

{ L'âme en vérité est instigatrice du mal sauf si Allah la préserve pur Sa miséricorde } [ Sourate 12 - Verset 53 ].

 

La prendre en miséricorde signifie ici la dominer et faire disparaître ses désirs en l'intimidant. D'ailleurs, nous n'avons pas trouvé dans la Révélation la mention d'une seule mauvaise qualité blâmable sans qu'elle soit attribuée à l'âme.

Allah dit également :

{ C'est plutôt votre âme qui vous a suggéré quelque mauvais coup ! }
[ Sourate 12 - Verset 83 ]

 

De même Allah a dit par la bouche du Samaritain (al-Sâmirri) :

{ Je l'ai fait selon ce que mon âme m'a suggéré }
[ Sourate 20 - Verset 96 ]

Il a dit aussi :

{ Son âme l'incita à tuer son frère }
[ Sourate 5 - Verset 30 ]
 

D'ailleurs il y a beaucoup de versets du Coran qui indiquent que l'âme est l'abri de tous les maux. Allah a dit également :

 { Et qui a interdit à son âme de sombrer dans la passion }
[ Sourate 79 - Verset 40 ]


Il a dit encore : 

{ Ne suit pas la passion, car elle te perdrait hors du chemin d'Allah }
[ Sourate 38 - Verset 26 ]
 

S'agissant de ce qui est transmis par les Traditions, Omar ibn Abî Omar nous a rapporté d'après Yahya ibn Bakîr al-Misrî, d'après al-Layth ibn Safd, d'après Khalid ibn Yazîd d'après Sa'îd ibn Abî Hilâl, d'après Mâlik al-Ash'ak que l'Envoyé d'Allah a dit :

« Ton ennemi, ce n'est pas celui qui, parce qu'il te tue, Allah te fait, à cause de lui « ou grâce à lui ! », entrer au Paradis et si tu le tues, ce sera une lumière pour toi, car ton pire ennemi, c'est ton âme qui est en toi, puis c'est ton fils issu de ta chair, ta femme qui vit dans ton intimité et ceux qui sont sous ton pouvoir »

 

De même Muhammad ibn Ismâ'îl ibn Sumra al-Ahmar nous a rapporté, d'après Ibrâhîm ibn `Uyayna, d'après Abû al-Sabâh, d'après Abû Nassîr qu'Abû Bakr al-Siddîq   a dit :

" A celui qui méprise son âme pour Allah - qu'Il soit exalté - Allah le rassurera contre Son mépris au jour de la Résurrection. Du reste, Allah nous a fait état dans Sa Révélation du mépris de Ses ennemis en disant :

{ A ceux qui n'auront pas cru, il sera crié: le mépris d'Allah pour vous est plus grand que votre mépris pour vous-mêmes, attendu que vous persistiez quand on nous appelait à la Foi ! } [ Sourate 40 - Verset 10 ]
 

Il nous a ainsi informé qu'ils ont méprisé leurs âmes dans la vie future lorsqu'ils ont su et que le voile s'était levé entièrement pour qu'ils connaissent vraiment leurs âmes et tout leur aveuglement. Aussi, ce mépris de leur part devint inutile et le mépris d'Allah pour eux, fut plus grand que leur propre mépris pour eux-mêmes.

Ainsi, celui qui, parmi les croyants, connaît ici bas son âme, et pourquoi le voile se lève entièrement sur sa mauvaise conduite, il méprise son âme en voyant qu'elle a été appelée à la Foi qui représente sa sérénité devant son Seigneur et à sa perfection mais qu'elle s'est refusée et qu'elle a retrouvé la sérénité et la tranquillité dans ce qui en est inférieur. Voilà pourquoi ce croyant a méprisé son âme en Allah et pour Allah qui l'a rétribué de ce fait en le rassurant contre Son mépris.

Il existe, d'ailleurs, beaucoup de hadith sur l'abandon des désirs et la nécessité d'imposer des exercices spirituels à l'âme pour mieux la dompter, que j'ai omis de mentionner en détail parce qu'ils sont amplement connus et bien attestés par les Traditions.

C'est le cas de cette parole de Issa (Jésus) :

« Imposez à votre âme la faim, la soif et la nudité, peut être vos coeurs verront-ils Allah ! »

C'est le cas aussi de cette parole adressée un jour par l'Envoyé d'Allah à Ses compagnons  :

« Que dites-vous d'un compagnon à vous qui, si vous l'honoriez, le rassasiez, l'abreuviez et le couvriez, vous conduirait à la pire des issues par contre si vous l'humiliez, l'affamiez, l'assoiffiez et le mettiez à nu, il vous conduirait à la meilleures des issues ?

Les gens présents ont dit : Ô Envoyé d'Allah ! C'est le pire des compagnons sur terre !

Le Prophète leur dit alors : Par celui qui détient le sort de mon âme ! Ce sont vos âmes qui sont en vous ! » [ Ce hadith nous a été rapporté par Muhammad ibn Sahl, d'après Omar ibn Mansûr al-Qaysî, d'après Abdulwâhid ibn Yazîd, d'après Yazîd, d'après al-Hassan qui le fait remonter à l'Envoyé d'Allah  ].

Partager cet article

Published by Nassim - dans L' ISLAM
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Découvrir et apprendre
  • Découvrir et apprendre
  • : Vidéos et articles sur l' islam, les musulmans, le Portugal, l' histoire, le Pouvoir, les secrets...et un peu d' humour. Ps: aidez moi en me signalant des vidéos qui ne sont plus visibles. Salam
  • Contact

Une ambiance pour lire...

 

Recherche

Pages