Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 03:36

Par Dr : Zaghloul ANNAJJAR


Le très haut à dit : « Nous avons fait de la nuit et du jour deux signes et Nous avons effacé le signe de la nuit, tandis que Nous avons rendu visible le signe du jour, pour que vous recherchiez des grâces de votre Seigneur et que vous sachiez le nombre des années et le calcul du temps. Et Nous avons expliqué toute chose d'une manière détaillée»

Dans ce noble verset, Allah le très haut nous rappelle qu’il a fait de la nuit et du jour deux de ses signes universels extraordinaires qui attestent de sa puissance absolue, son extrême sagesse et de la splendeur de ses créations. La différence entre la nuit et le jour résidant dans l’obscurité et la lumière et leur alternance selon un rythme monotone et régulier constitue une preuve indéniable qu’ils ont un créateur puissant, savant et sage.. 

Le verset (Aya) dans la langue signifie " signe " (pl. Aay et Aayate). Le verset du livre saint signifie un ensemble de lettres constituant un mot ou un ensemble de mots construisant un verset ayant un sens déterminé.


Les avis des interprètes

Plusieurs interprètes évoquent dans l’exégèse de ce saint verset que Allah le tout puissant a fait de l’obscurité l’une des caractéristiques de la nuit, et de la lumière l’une des caractéristiques du jour. Peut-être est-ce le signe de chacun d’eux. Cette explication a amené certains interprètes à dire que parmi les sens de la parole de Dieu : « nous avons effacé le signe de la nuit » nous avons créé la nuit obscure, qui est un des signes de Dieu, et nous en avons fait l’une de ses caractéristiques. Et parmi les sens de ses paroles :« nous avons rendu le jour clair » nous avons rendu ce signe (le jour) éclairé pour aider à voir, et ce, à l’instar de ce que disent les arabes : il fait jour, s’il y a de la lumière et qu’on peut voir. Cependant, l’assimilation entre rendre le signe de la nuit obscure et le signe du jour éclairé est susceptible d’avoir bien plus de sens, ce qui nécessite de faire appel à une multitude de vérités scientifiques modernes pour bien assimiler la signification de cette comparaison.

Il ressort du texte de ce verset que Dieu a rendu la nuit obscure et le jour éclairé pour donner à ses créatures l’occasion d’aller en quête de sa grâce et déployer les efforts afin de gagner leur vie au cours de la journée et de profiter de l’apaisement et du repos pendant la nuit. Cette alternance entre la nuit obscure et le jour éclairé est une méthode qui facilite la détermination du temps et l’historiographie des événements. Sans cette succession régulière de la nuit et du jour, l’homme perdrait toute notion de temps. Sa capacité à suivre les événements et à les classer chronologiquement se trouvait entravée. C'est ainsi que Allah le très haut nous a fait la faveur à la fin de ce verset de nous avoir tout explicité dans sa révélation ultime le Saint Coran, qui ne sera plus suivi d’une autre révélation d'Allah ni d'un message divin. C’est la raison pour laquelle cette explication divine est précise et claire à propos de toutes les affaires de la religion pour lesquelles l’homme ne peut se fixer des règles exactes.


Les deux signes de la nuit et du jour

La nuit et le jour sont deux des grands signes universels créés par Allah, ils attestent de la minutie de la construction de l’univers, de la régularité du mouvement de chaque corps céleste et du perfectionnement des lois le régissant notamment celles relatives aux mouvements de la terre et du soleil. Ces lois apparaissent dans la succession régulière des saisons climatiques et l’alternance de la nuit et du jour avec une précision et un perfectionnement élevés… !!

Nous sommes conscients que l’alternance entre la nuit obscure et le jour éclairé est une nécessité vitale sur terre pour la continuité de la vie dans tous ses aspects, jusqu’au jour où Allah héritera la terre et tous ce qu’elle contient.

Grâce à cette alternance entre l’obscurité et la lumière, s'ajustent les degrés de chaleur et d’humidité, la quantité de lumière nécessaire aux différents écosystèmes de même que plusieurs activités et opérations vitales telles la respiration, la transpiration, la photosynthèse, les métabolismes, …il y a aussi régulation de la composition chimique de l’atmosphère entourant la terre et de ses caractéristiques naturelles. S’effectue également le cycle hydraulique entre la terre et le ciel, à défaut de quoi, l’eau sur terre se serait infectée. Elle régule également les mouvements des vagues, de la marrée, du vent, des nuages, des précipitations grâce à Allah, l'effritement des roches et la constitution des différentes sortes de sols dont ceux utiles à la végétation ou non, la sédimentation des roches qu’elles soient susceptibles d’emmagasiner l’eau, le pétrole, le gaz ou non, la concentration de toutes les richesses de la terre ainsi que tous les autres phénomènes qui conditionnent la vie sur terre.

L’alternance de la nuit et du jour sur les deux hémisphères de la terre est donc nécessaire car les différentes formes de vie ne peuvent fonctionner sans répit sinon elles périraient. L’homme et l’animal ainsi que les autres formes de vie simples ont besoin de se reposer la nuit pour reprendre leur activité le jour contrairement aux formes de vie nocturnes. En effet, l’homme par exemple a besoin de se détendre la nuit, ainsi il se repose, fait sa prière et dort ce qui l’aide à reprendre son énergie physique, mentale et spirituelle, sa sérénité et de reprendre ses forces physiques afin de se préparer au travail du jour suivant et d’accomplir les devoirs de production sur terre. Les expériences et les études en laboratoire ont prouvé que la meilleure période de sommeil pour l’homme est pendant la nuit et particulièrement les premières heures de la nuit et que le sommeil long pendant la journée est mauvais pour sa santé car il a un effet négatif sur la circulation sanguine et provoque une raideur des muscles, accumulation des lipides partout dans le corps, prise de poids, stress et inquiétude. Ceci est peut être dû au fait coranique selon lequel Allah a fait de la nuit un vêtement et a consacré le jour pour l’activité, ainsi qu’au fait universel que la contraction du volume des couches de protection de l’atmosphère terrestre pendant la nuit et sa dilation pendant le jour renforcent sa capacité à protéger la vie sur terre pendant le jour plus que pendant la nuit puisque ces couches deviennent très fines et susceptibles de permettre à des rayons cosmiques de pénétrer vers les couches inférieures de l’atmosphère de la terre, ce sont des rayons nocifs si on s’y expose pendant une certaine période. De là vient l’ordre du Coran de se cacher pendant la nuit et de paraître le jour ainsi que l’ordre d’Allah adressé au dernier des prophètes et messagers, paix soit sur le lui, de prier Dieu de le garder du mal de la nuit dans son obscurité et de se réfugier près de Dieu et de s’attacher fermement à lui contre les dangers de la nuit, Dieu à dit : « contre le mal de l’obscurité quand elle s’approfondie » [Al Falaq : 3]. Ce mal n’est pas limité uniquement à l’obscurité et aux dangers qui peuvent provenir des hommes, il s’étend également aux dangers de l’univers que Dieu seul sait.

Cette alternance en un jour entre la journée éclairée et la nuit obscure, permet à l’homme d’être conscient du mouvement du temps, l’histoire des événements, de déterminer le temps avec précision pour effectuer les différentes activités, tous les cultes et honorer les engagements, les devoirs et les échanges etc. Si le temps n’était fait que de jour ou de nuit uniquement, la vie ne serait pas organisée et l’homme n’aurait pas été capable de distinguer le passé du présent ni du futur, la vie se serait ainsi arrêtée, c'est ainsi que Dieu nous dit à la fin du verset : …pour que vous recherchiez des grâces de votre Seigneur et que vous sachiez le nombre des années et le calcul du temps.

En effet, Allah auquel nous sommes reconnaissants nous a fait la faveur de cette alternance entre la nuit et le jour dans de nombreux versets du Coran. Cependant, bien que nous y croyons et l’obéissons, nous nous interrogeons sur le verset concerné n°12 de Sourate Al Israa à propos de la signification des deux signes la nuit et le jour et sur la manière d’effacer le signe de la nuit et de garder celui du jour éclairé ?


Effacer le signe de la nuit et maintenir celui du jour éclairé chez les interprètes

Dans l’explication de ce verset, certains interprètes ont dit que nous voyons les deux signes de la nuit et du jour, que le signe de la nuit est la lune tandis que celui du jour est le soleil. Étant donné ceci, comment le signe de la nuit a-t-il été effacé alors que la lune tourne toujours autour de la terre éclairant ainsi sa nuit chaque fois qu’elle y est ? Il a été rapporté de Abdallah Ibn Abbas, que Dieu l’agrée, que la lune illuminait tel le soleil, qu'elle est le signe de la nuit alors que le soleil est celui du jour. Ainsi, la parole de Dieu : nous avons effacé le signe de la nuit qui est l’obscurité de la lune, signifie que son brandon cesse de flamber. Il a ajouté que « nous avons fait de la nuit et du jour deux signes» signifie le jour et la nuit tel que Allah les a créés. Ibn Abbas rejoint sur ce point Qatada (Dieu ait son âme) ayant dit : on disait qu’effacer le signe de la nuit réside dans la noirceur de sa lune et rendre le jour éclairé signifie qu’on peut y voir, le soleil étant créé plus lumineux et plus grand que la lune. On note ici un renvoi à la différence relatée par le Coran dans plusieurs versets entre la lumière du soleil et celle de la lune. C’est la vérité que les savants n’ont découvert que très tardivement, à savoir que la première provient d’une étoile embrasée et torride qui illumine d'elle-même, alors que la deuxième lumière provient de la réflexion des rayons solaires sur la surface de la lune froide et sombre. Selon d’autres interprètes, le signe de la nuit est son obscurité alors que le signe du jour est sa lumière et sa clarté, que Dieu a ainsi fait de l’obscurité le signe de la nuit et de la lumière celui du jour du fait que chacun peut être reconnu par ses signes, sa caractéristique. Parmi ces interprètes, Ibn Jarih (Dieu ait son âme) qui a rapporté de Abdallah Ibn Kathir (Dieu ait son âme) : les signes de la nuit et du jour sont l’obscurité de la nuit et la lumière du jour.

Toutefois, une question survient à l’esprit : comment ceci s’accorde-t-il avec la parole d’Allah : nous avons effacé le signe de la nuit alors que l’obscurité de la nuit existe toujours avec la lumière du jour ? Et si le signe de la nuit est son obscurité, comment a-t-elle était effacée alors qu’elle existe toujours ? En dépit de cette ambivalence, plusieurs interprètes contemporains appuient cette conception d’une manière ou d’une autre, dont l’auteur de « Dillal AlqorAân »[1] ayant écrit : « … la nuit et le jour sont deux grands signes caractérisant une loi qui n’est susceptible d’aucune faille, d’aucun retard et qui ne cesse de fonctionner jour et nuit. Alors que vent-on dire ici par effacer puisque le signe de la nuit est présent comme celui du jour ? Il paraît, Dieu seul sait, qu’il signifie l’obscurité de la nuit où se cachent les choses, les mouvements et les esprits s’apaisent ... comme si la nuit est une extinction comparée à la lumière du jour, le mouvement des vivants et des choses et que le jour quand à lui était éclairé grâce à l’éclairage (la lumière) qui nous fait tout découvrir.

De cette présentation ressort la divergence des avis des interprètes – anciens et contemporains – s'efforçant de comprendre la signification du verset coranique concerné (le verset 12, Sourate Al Israa). Certains ont dit que le signe du jour est sa lumière rayonnante, ou bien que le soleil est à l’origine de cette luminosité, alors que le signe de la nuit est son obscurité, ou bien la lune caractérisée par l’obscurité de sa surface qui n’illumine que grâce aux rayons du soleil reflétés par sa surface obscure. Certains ont été jusqu’à parler de la probabilité que la lune était au début de sa création flambante, torride et lumineuse d'elle même telle le soleil. Puis son brandon s’est éteint ainsi que sa propre lumière, elle n’a désormais de lumière autre que les rayons du soleil qui descendent sur sa surface. Cette probabilité n’est pas appuyée d'observations scientifiques de l’univers et de l’histoire ancienne de la terre. La masse de la lune évaluée à 735 millions de tonnes représentant environ 1/80 de la masse de la terre, ne lui permet pas d’être une étoile embrasée d’elle-même puisque, pour être étoile, la masse minimale d’un corps céleste doit représenter au moins 8% de la masse du soleil estimée à 2000 millions de tonnes. La masse de l’étoile ne doit pas être inférieure à 160 millions de tonne ce qui représente 200 fois la masse de la lune. En supposant que la lune est une étoile, sa flamme aurait brûlé la terre du fait de sa proximité ( 380000 Km en moyenne) provoquant ainsi la déstabilisation de son atmosphère, l’évaporation de l’eau rendant ainsi la terre aride et stérile sans aucune trace de vie ... !!!


L’éclairage du ciel dans l’obscurité de la nuit est le signe de la nuit, l’effacer c’est l’occulter de nos yeux

L'univers est d'une obscurité extrême que l’homme n’a découvert qu’après avoir conquis l’espace au début des années soixante du 20ème siècle. De même, la fine ceinture où l’on voit la lumière est limitée, ne dépassant pas 200 km au dessus du niveau de la mer sur l’hémisphère de la terre faisant face au soleil, de sorte que lorsque l’homme voyage de la terre vers l’univers pendant la journée, il s’aperçoit de cette obscurité cosmique extrême où le soleil n’est qu’un cercle bleu dans une plaque obscure, à l'exception de quelques points éparpillés à éclairage pâle déterminant les positions des étoiles brisant cette obscurité. Cependant, les savants ont observé dans le ciel de la terre plusieurs phénomènes lumineux dans cette obscurité nocturne extrême, dont :

  1. L'incandescence de la haute atmosphère (the upperatmosphere Airglowin) : il s’agit d’une lumière pâle variable issue d’un nombre de réactions chimiques dans la sphère d’ionisation entourant la terre à hauteur de 90 à 1000 km au dessus du niveau de la mer. Il s’agit d’une sphère chargée d’électrons ce qui permet de retourner les ondes radioactives vers la terre.

  2. Le phénomène des lumières des zones zodiacales (Zodiacal Lights) : il apparaît sous forme d’une cône de lumière pâle et fine observée à l’Ouest juste après le coucher du soleil et à l’Est juste avant son lever. Ces lumières sont dues au reflet et à la dispersion de la lumière indirecte du soleil sur des corps célestes qui sont sur son chemin lors de son mouvement en s’éloignant ou en s’approchant de la terre.

  3. Le phénomène des lumières stellaires (Stellar Lights) : elles proviennent des différentes positions des étoiles, puis se dispersent dans l’espace les séparant jusqu’à atteindre l’atmosphère.

  4. Le phénomène des lumières des galaxies (Galactic Lights) : elles proviennent des étoiles d’une des galaxies proches de la terre dont les lumières se dispersent dans la même galaxie, puis se dispersent à nouveau dans l’espace séparant les galaxies jusqu’à ce qu’elles atteignent l’atmosphère entourant la terre.

  5. Le phénomène de l’aube polaire et ses spectres (Aurora and Auroralspectra) : ce phénomène est également connu sous le nom des lumières polaires (Polar Lights) ou bien l’aube de la nuit polaire (Polar Nights Dawn), il s’agit d’un phénomène lumineux observé la nuit dans le ciel des régions polaires et sub-polaires (Subpolar Polarand Regions).

Ils se concentrent spécialement dans les deux régions situées entre les deux pôles magnétiques de la terre et les latitudes magnétiques 67° Nord et 67° Sud, elles s’étendent parfois sur des espaces plus larges.

Le phénomène des lumières de l’aube polaire apparaît d’habitude sous forme de lumières resplendissantes luisantes variant avec l’altitude de laquelle on les observe (dominées par le vert, le rouge le blanc bleuâtre, le violet et l’orange), elles étincellent puis s’éteignent (leur intensité et leur luisance augmentent puis diminuent) de manière cyclique en quelques secondes (peut s’étendre à quelques minutes). Les couleurs des différentes parties du crépuscule polaire sont en parfait contraste même si l’intensité de sa lumière diminue vers le haut. En effet, ces lumières pendent du ciel jusqu’à 80 Km au dessus du niveau de la mer et s’étendent horizontalement sur des centaines de kilomètres pour occuper de vastes espaces dans le ciel sous formes d'auras ou d’arcs onduleux. Elles forment un nombre de voiles lumineux pliés et pendants du ciel ayant une lumière semblable à celle accompagnant la vraie aube naissante. Les savants expliquent le phénomène de l’aube polaire par la collision des rayons cosmiques primaires avec l’atmosphère de la terre provoquant son ionisation (ils se chargent d’électricité) et l’émission de rayons cosmiques secondaires, puis la collision des rayons cosmiques (portant des charges électriques différentes) les uns avec les autres ainsi qu’avec les autres charges électriques existantes dans l’atmosphère terrestre ce qui provoque leur décharge et leur embrasement. Les charges électriques deviennent denses dans l’atmosphère notamment dans les ceintures de radiation (Radiation Belts) connues sous le nom de ceintures de Van Allens et présentes dans la couche d’ionisation entourant la terre, dans les mêmes couches d’ionisation. Les rayons cosmiques primaires occupent l’univers sous forme de particules élémentaires d'atomes, il s’agit de particules infiniment petites, ayant une charge électrique élevée, elles se déplacent à une vitesse avoisinant celle de la lumière. Les rayons cosmiques primaires proviennent du soleil, bien que la plupart nous atteignent de l'extérieur du système solaire. Ces rayons n’ont été découverts qu’en 1936.

Les rayons cosmiques primaires s’infiltrent vers la terre à travers ses deux pôles magnétiques pour atteindre les ceintures de radiation et les couches d’ionisation dans l’atmosphère créant ainsi des rayons cosmiques secondaires dont certains peuvent atteindre la surface de la terre et pénétrer dans ses roches. Cependant, la quantité de rayons cosmiques primaires qui atteignent la surface de la terre est à peine mesurable. Les différents rayons cosmiques se déplacent à proximité des lignes du champ magnétique de la terre et fléchissent pour pénétrer à travers les deux pôles magnétiques de la terre attirant avec eux les ondes des rayons cosmiques incapables de traverser à eux seuls le champ magnétique de la terre. Lorsque ces rayons pénètrent à travers les deux pôles magnétiques de la terre, ils provoquent l’augmentation de l’ionisation de l’atmosphère au niveau de ces pôles. La collision entre diverses charges entraîne leur décharge électrique et par conséquent l’ionisation de l’atmosphère au niveau des deux zones polaires en un phénomène appelé le flamboiement polaire, le crépuscule polaire, les lumières polaires ou l’aube de la nuit polaire. Il s’agit d’un phénomène observé dans l’obscurité de la nuit sombre autour des deux pôles magnétiques de la terre, notamment dans les périodes des révolutions solaires brutales quand l’émission des rayons cosmiques primaires du soleil augmente. De grandes quantités atteignent ainsi la terre. La radiation dans les couches supérieures de l’atmosphère s’élève à des proportions dévastatrices et néfastes surtout dans les couches d’ionisation abritant une grande concentration de protons (positifs) et d’électrons (négatifs). Le champ magnétique de la terre emmagasine la majorité de ces radiations, il les oriente vers ses deux pôles magnétiques en un mouvement spiral parallèle aux lignes du champ magnétique qui se réfléchissent du pôle nord au pôle sud et inversement. Lorsque le corps chargé d’électricité s’approche des particules des rayons cosmiques depuis l’un des pôles magnétiques de la terre, il est renvoyé vers l’autre. De cette manière, les lignes du champ magnétique de la terre dessinent les sens du mouvement des rayons cosmiques et leur concentration autour des pôles magnétiques de la terre. Il est établi scientifiquement que les diverses couches de protection existant dans l’atmosphère dont la couche d’ozone, les diverses couches d’ionisation, les ceintures de radiation et le champ magnétique de la terre n’existaient pas lors de la création de la terre, ils ne se sont constitués qu'à travers de longues phases depuis la création de la terre primaire (Proto-Earth).

En outre, les rayons cosmiques ainsi que les divers types de lumières de l’univers atteignaient les niveaux inférieurs de l’atmosphère à des quantités énormes provoquant ainsi sa luminescence et son flamboiement la nuit à l’instar du phénomène du crépuscule polaire, flamboiement de l’air, les lumières stellaires, les lumières des galaxies et autres phénomènes que nous observons de nos jours mais à une intensité plus élevée. Ces flamboiement et lumière se généralisaient sur la terre entière illuminant sa nuit et écrasant son obscurité. Après la constitution des diverses couches protectrices de la terre, ces phénomènes ont commencé à se raréfier jusqu’à devenir de simples particules très fines dans des zones très limitées telles la zone des deux pôles magnétiques de la terre. Ils restent ainsi témoins du fait que la nuit sur terre dans ses premières phases de création était illuminée d'un flamboiement aussi intense que la lumière de la vraie aube. Elles témoignent également de la clémence de Dieu en créant autant de couches protectrices sans lesquelles la vie sur terre serait impossible ; ainsi que de la clémence et l’attention de Dieu à notre égard en tout temps et lieu contre les dangers qui nous entourent et témoignent de la véracité du verset coranique miraculeux. « Nous avons fait de la nuit et du jour deux signes et Nous avons effacé le signe de la nuit tandis que Nous avons rendu visible le signe du jour, pour que vous recherchiez des grâces de votre Seigneur et que vous sachiez le nombre des années et le calcul du temps. Et Nous avons expliqué toute chose d'une manière détaillée». Il s’agit d’un fait que la science n’a découvert qu'au cours des dernières années du 20ème siècle, personne n’en était conscient lors de la révélation du Coran ou après des siècles de cela... !!

D’après ce verset, Dieu nous a fait la faveur de l’alternance de la nuit et du jour en disant : « Dis: "Que diriez-vous? Si Allah vous assignait la nuit en permanence jusqu'au Jour de la Résurrection , quelle divinité autre qu'Allah pourrait vous apporter une lumière? N'entendez-vous donc pas?". Dis: "Que diriez-vous? Si Allah vous assignait le jour en permanence jusqu'au Jour de la Résurrection , quelle divinité autre qu'Allah pourrait vous apporter une nuit durant laquelle vous reposeriez? N'observez-vous donc pas?". C'est de par Sa miséricorde qu'Il vous a assigné la nuit et le jour: pour que vous vous y reposiez et cherchiez de Sa grâce, et afin que vous soyez reconnaissants. » (Al Qasas : 71-73). La nuit a été citée dans le saint Coran quatre-vingt douze (92) fois, dont soixante treize (73) sous forme de "allayl" (la nuit), une fois "layl" (nuit), huit (8) fois " layla " (une nuit), cinq (5) fois " laylan " (pendant la nuit), trois (3) " layal " (nuits), une fois " laylaha " (sa nuit) et " allayaly" (les nuits). Alors que le jour a été cité dans le saint Coran cinquante sept (57) fois, dont cinquante quatre (54) "annahar" (le jour) et trois (3) fois "naharan" (pendant le jour). Il a également été cité dans plusieurs versets les termes "sobh" (matin), "Isbah" (faire jour), "Falaq" (aube) et leurs dérivées signifiant le jour. Le terme " yaoum " (jour) a également été utilisé pour désigné le jour. Le fait que Allah a effacé la lumière de la nuit et rendu celle du jour éclairée est une grâce extrême faite par lui aux habitants de la terre, puisque sans elle la vie y serait impossible, l’homme aurait perdu le sens du temps et n’aurait pas été capable de savoir la chronologie des événements, la vie aurait de ce fait disparu. Ainsi, le Coran a mentionné cette vérité bien avant toutes les connaissances humaines.

Ceci montre que le Coran est la parole de Dieu le créateur ayant excellé dans cet univers avec sa connaissance, sa sagesse et sa puissance et que ce dernier prophète (paix et salut de Dieu soient sur lui) était lié par la révélation et enseigné par le créateur des cieux et de la terre, de même qu’il ne prononçait rien sous l'effet de la passion (meilleur prière et salut soit sur lui); ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée, tel que l’a décrite notre grand Dieu.

Si la vérité du Coran est évidente dans la désignation de quelques éléments et phénomènes de l'univers, elle doit forcément l'être dans sa mission fondamentale qui est la religion (avec ses quatre piliers : la doctrine, le culte, les moralités et les échanges). Nous découvrons ici l'un des nombreux aspects miraculeux du Livre d'Allah, en l'occurrence le miracle scientifique. Il constitue le discours et la logique de cette ère dont la nation musulmane a tant besoin, ou plutôt dont l'humanité entière a besoin dans cette ère de développement scientifique et technique et de globalisation où les grandes puissances tentent, malgré leur égarement, à imposer leurs principes religieux, moraux et sociaux défaillants aux pays du tiers monde qui sont en majorité musulmans, et ce, grâce à leur suprématie scientifique, technique, économique et militaire. Ces mêmes pays occidentaux ont souffert et souffrent toujours du matérialisme ayant détruit leur société et mené à la désintégration des familles et à la dégradation sociale, morale, religieuse et des comportements, à la croissance du nombre des crimes, de la dépendance aux stupéfiants, du suicide et le déportement de toutes les lois de la nature tel que Allah les a créées, ainsi qu'à de nombreux problèmes, crises psychiques et conflits sociaux et politiques sur les plans local et international...!

Les savants musulmans ont tant besoin de prendre conscience de la valeur des signes universels dans le Livre saint. En effet, ils doivent s'y étaler par une méthodologie scientifique soignée après assimilation des significations dans la langue, de ses lois et règles, de ses figures de style, de comprendre les raisons de la révélation des versets, de connaître ce qui a été rapporté des explications du prophète (paix et salut soient sur lui) et les efforts des interprètes prédécesseurs. Enfin, ils doivent présenter ces miracles scientifiques à l'ensemble de l'humanité, musulmans et autres. Ceci est une preuve tangible que le Coran est la parole de Allah le créateur et que notre prophète Mohammad (paix et salut soient sur lui) est le dernier de ces prophètes et messagers, sans prétention ni tyrannie, car le saint Coran en est supérieur, il nous est cher et précieux pour l'affecter. Cette méthodologie de montrer de l'intérêt aux signes universels dans le Livre saint et l'explication des signes scientifiques par les soins des spécialistes, chacun selon sa spécialité, est l'un des moyens de l'appel vers la religion d'Allah les plus acceptés dans cette ère de la connaissance technique.


Traduit par : Latifa Aky



[1] - il s’agit de Sayid Qotb, un écrivain et penseur islamique contemporain

Partager cet article

Published by Nassim - dans LA SCIENCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Découvrir et apprendre
  • Découvrir et apprendre
  • : Vidéos et articles sur l' islam, les musulmans, le Portugal, l' histoire, le Pouvoir, les secrets...et un peu d' humour. Ps: aidez moi en me signalant des vidéos qui ne sont plus visibles. Salam
  • Contact

Une ambiance pour lire...

 

Recherche

Pages