Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 17:50

 

 

L'ARBRE ET LE FEU!

 

 

Dans les quelques lignes qui suivent, nous allons vivre avec la parole d’Allah - Sublime Soit le Glorifié- :  « C’est lui qui de l’arbre vert a fait du feu et voilà que de cela vous allumez » ( Verset 80 de la sourate YA-SIN) pour  s’apercevoir, d’une part, de la liaison qui existe entre l’arbre vert et le feu, et savoir ainsi que le saint coran a devancé tous les laboratoires modernes des végétaux, et a tranché qu’il y a une liaison intime entre le feu et l’arbre vert, et d’autre part que la recherche dans ce verset est un devoir vis-à-vis de l’islam sachant qu’Allah -Sublime Soit le glorifié- nous a ordonné de rechercher dans l’origine du feu que nous allumons.

Le haut Allah a dit dans les versets 71,72, et 73 de sourate ALWAKIA « Voyez-vous donc le feu que vous obtenez par frottement ? est-ce vous qui avez créé son arbre ou sommes nous les créateurs ? nous en avons fait un rappel, et un élément utile pour ceux qui en ont besoin ».

Si on recherche dans l’origine du feu et de l’énergie thermique sur terre on trouvera que l’origine de départ est le soleil et que le premier élément qui permet de fixer l’énergie lumineuse  solaire sur terre est la plante et plus précisément la plante verte. En effet celle-ci  absorbe l’énergie lumineuse solaire et la transforme en énergie chimique lors du  mécanisme de photosynthèse. Et ceci en présence du chlorophylle pendant une réaction lumineuse organique (photoautotrophic) où la plante se fixe le dioxyde de carbone de son environnement et produit les matières alimentaires et les matières organiques riches en énergie, telle que les hydrocarbures, l’huile, le bois, le caoutchouc etc. Ces matières se transforment au niveau d’une  plante morte, en charbon, en l’huile de pétrole, en gaz naturel et en d’autres produits énergétiques que nous employons depuis toujours.

Si la couleur verte disparaît, les végétaux mourront, et ainsi la photosynthèse s’arrêtera et toutes les sources d’énergie citées ci-dessus disparaîtront. Les teneurs en oxygène et en dioxyde de carbone changeront, ce qui causera l’arrêt de tous les cycles de vie sur terre et la vie cessera.

Ainsi, quand le coran relie entre le feu et l’arbre vert, cela montre qu’on est en présence d’un miracle et d’un grand devancement scientifique. Et quand Allah  –Sublime soit le Glorifié- Nous demande de méditer sur la question du feu que nous allumons, c’est pour nous  faire découvrir le plus important mécanisme biologique qui se passe à la surface du globe terrestre.

En effet, l’homme quand il allume par frottement des pierres, des allumettes ou toute autre machine qu’il a inventé pour produire l’énergie, il s’est tout d’abord servi dans ce travail de sa propre énergie corporelle qu’il acquiert grâce à son alimentation. Les végétaux verts représentent la source d’alimentation et d’énergie pour l’homme.

Et quand l’homme trouve une source d’allumage, il a toujours besoin de matières organiques comme le bois, l’huile, le charbon, le pétrole, et les gaz naturels pour que l’opération d’allumage soit continue et permettra de produire l’énergie.

En outre, pour produire les matières alimentaires et l’énergie biologique, les êtres vivants microscopiques qui ont une alimentation organique chimique ( Chemoautotrophic) ou une alimentation non organique (Heterotrophic)  ou une alimentation mixte (Mixotrophic), exploitent l’énergie que la plante s’est fixée auparavant par le biais de la photosynthèse en la présence de la couleur verte.   

L’animal lui, quand il est employé pour produire l’énergie, c’est l’énergie provenant de son alimentation qu’on exploite. Cette énergie, il l’a acquise par le biais de la plante grâce à la photosynthèse en la présence de la couleur verte.

On peut saisir de ce qui a été cité précédemment, que la relation entre l’arbre, la verdure et le feu est un grand miracle scientifique qui nécessite du savoir, des laboratoires, des recherches et des études avancées. La question est :

((  Notre prophète Mohammed –que dieu lui accorde la bénédiction et la paix-  avait-il des connaissances en la science qui étudie la forme externe des végétaux, et en physiologie (science qui étudie le fonctionnement des organes des végétaux et des animaux) ? avait-il des connaissance en les sciences d’environnement, en chimie, en physique, et en géologie pour nous affirmer cette impressionnante révélation scientifique en quelques mots courts et  précis «  C’est lui qui de l’arbre vert a fait du feu et voilà que de cela vous allumez  »  )).

Est-ce après cela  les craintifs soupçonneraient le miracle du coran et nous demanderaient de cesser nos recherches entre les mots pour découvrir les miracles qu’Allah –Sublime Soit le Glorifié- nous a confié dans le coran, lesquels utilisent le style scientifique matérialiste pour enraciner la foie en Allah, ses anges, ses livres, ses prophètes, et en la vie future.

Est-ce que ceci serait un conseil et un stimulant pour les musulmans, et représenterait un éveil scientifique qui leur permettrait d’assurer leur succession sur terre par le biais de la science et de la recherche scientifique, ou alors ils opteraient pour l’humiliation et la soumission et décideraient de vivre à la charge des ennemis de dieu qui les font nourrir, et ensuite  les font redouter en leur religion, leur coran, leur prophète et leur force de défense interne.

C’est pourquoi les versets ont lié entre l’aptitude d’Allah –Sublime Soit le Glorifié- et ces faveurs, quand Allah a dit juste après le précédent verset de sourate  YA-SIN : « celui qui a créé les cieux et la terre ne sera-t-il pas capable de créer leur pareil ? Oh que si ! et il est le grand créateur, l’Omniscient ».

Et a dit à la suite des versets de sourate ALWAKIA :  « nous en avons fait un rappel, et un élément utile pour ceux qui en ont besoin, Glorifie donc le nom de ton seigneur, le très grand ! »

Ceci prouve que l’objectif attendu de tous ces versets est l’obéissance du serviteur à Allah, dieu et propriétaire de tout, sachant que si nous comptons les faveurs d’Allah à notre égard, on ne pourra jamais les limiter.

Et que tous ceux qui sont incrédules vis-à-vis des faveurs d’Allah, l’enfer leur est destiné, alors que celui qui remercie ne remercie que pour lui-même et le paradis avec tous ses jouissances,  lui est destiné. 

 


Référence : le livre :  « Les versets miracles du coran et le monde des végétaux »

Fait par : DR Nadmi Khalil Abo Atta  Docteur en philosophie des sciences (végétal) Université Ain chams.

Traduit par: M. Berahou

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Découvrir et apprendre
  • Découvrir et apprendre
  • : Vidéos et articles sur l' islam, les musulmans, le Portugal, l' histoire, le Pouvoir, les secrets...et un peu d' humour. Ps: aidez moi en me signalant des vidéos qui ne sont plus visibles. Salam
  • Contact

Une ambiance pour lire...

 

Recherche

Pages