Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 19:49

Liste de termes venant de l'arabe 

Les termes suivants sont d'abord donnés dans la transcription conventionnelle de l'alphabet arabe puis, entre parenthèses, dans une transcription plus proche des usages propres au français (si le mot existe directement en français, il est indiqué à la suite) et enfin en arabe vocalisé le plus complet possible).

   

 A

  • ʿAbd, ʿabd (abd) عَبْد : serviteur; esclave; adorateur; entre dans de nombreux noms composés.
  • Ablution, ġusl (ghusl, grande ablution) غُسْل et wuḍū' (wudhû', petite ablution) وُضوء ;
  • Abrogé, mansūḫ (mansûkh) مَنْسوخ : un verset abrogé est corrigé par un verset postérieur dit abrogatif ;
  • Abrogeant, nāsiḫ (nâsikh) ناسِخ : verset abrogatif corrigeant un verset abrogé ;
  • Abû, abū (Père, abou) أَبو : père, intervient dans la kun'ya (surnom) de nombreux noms arabes ;
  • Achoura, ʿāšūrā' (achoura) عاشوراء : le dix du mois de muharram. Journée de jeûne de l'islam calquée sur le jeûne juif de Yom Kippour, au dixième jour du septième mois. Le chiisme y ajoute la commémoration du massacre de l'imam Husayn.
  • Adab, ʾadab (ʾadab) أَدَب : belles lettres, politesse, courtoisie ;
  • Adhan, ʾaḏān (’adhân) أذان : appel à la prière ;
  • ʿAdl, ʿadl (‘adl) عدل : justice ;
  • Ahl al-Bayt, ʾahl al-bayt ('Ahl al-Bayt) أهل البيت (ahl : peuple, gens; bayt : maison) : les gens de la maison, membres de la famille de Mahomet.
  • Ahl al-Kitâb, ahl al-kitāb (gens du livre) أهل الكتاب (ahl : peuple, gens; al-kitāb : livre) : fidèles des religions monothéistes préislamiques : juifs, chrétiens ;
  • ʾAhzâb voir Hizb ;
  • Aïd, aʿīd (aïd) عِيد : fête ;
  • Aïd el-Adha, ʿīd al-ʾaḍḥā, (fête du sacrifice) عيد الإضحى  : synonyme de Aïd el-Kebir ;
  • Aïd el-Kebir, ʿīd al-kabīr, (grande fête) عيد الكبير : Fête qui rappelle le sacrifice d'Abraham et qui marque la fin du pèlerinage (hajj) ;
  • Aïd el-Fitr, ʿīd al-fiṭr, (fête de la rupture) عيد الفطر : fête la rupture du jeûne du mois de ramadan ;
  • Aïd es-Seghir, ʿīd aṣ-ṣaḡīr, (la petite fête) عيد الصغير : synonyme de Aïd el-Fitr ;
  • Akhira, ʾāḫiraʰ (dernière) آخرة : la dernière destination, l'au-delà en opposition avec ici-bas (dunyâ) ;
  • ʿAlim, voir Ouléma ;
  • Allah, ʾAllāh (’Allâh, Allah) الله, اللّه ou اللّٰه : Dieu. Le terme est employé aussi par les chrétiens de langue arabe ;
  • Amân, ʾamān, أمان : acte de clémence, saufconduit ;
  • Ansar, ʾanṣār (ansâr) أنصار : partisan, auxiliaire, désigne les compagnons de Mahomet originaires de Médinemuhâjirûn s'étant expatriés de La Mecque pour rejoindre Mahomet ; pour les distinguer des
  • ʿAqîda, ʿaqīda (dogme) ﻋﻘﻴﺪة : article de foi ; doctrine ; croyance ;
  • Arbayn, ʾarbaʿīn, أربعين, de ʾarbaʿūna (quarante), أربعون : fête chiite de la fin du deuil, 40 jours après l'Achoura ;
  • As-Salam Alaykum, as-salām ʿalaykum السلام عليكم : littéralement « Que la paix soit sur vous ». La réponse à ce salut est wa ʿalaykum as-salām, ﻭ عليك السلام : « Et que sur vous soit la paix » ;
  • Astaghfir Allah, ʿastaḡfir allāh أستغفر الله : « Que Dieu me pardonne » ;
  • ʾAʿudhu bi-llah, ʾaʿūḏu bi-llāh أعوذ بالله : « Je cherche la protection d'Allah ! » ;
  • Au-delà, voir Akhira ou Maʿâd
  • ʾAwliyaʾ, ʾawlīaʾ, أولياء pluriel de Walîy ;
  • Awra, ʿawra (ʿawra) عورة : Les parties du corps qui ne peuvent être dévoilées qu'à son conjoint.
  • Aya, ʾāya (âya, signe) آية pl. ʾāyāt (âyat, signes) آيات : signes, miracles, puis par extension verset(s) du Coran ;
  • Ayatollah, ʾāya allāh (Ayatollah) آية الله : signe de Dieu ; titre des religieux chiites du plus haut rang ;
  • ʿAzl, ʿazl (coït interrompu, coitus interruptus) عزل : le fait d'interrompre l'acte sexuel avant l'éjaculation ;

 B

  • Balad, balad (bled) بلد : cîté ; bled ; campagne. Voir Le Coran, Le Pays, XC (ar)‎البلد‏;
  • Banû, banū (pl.) (descendants de) بنو: dynastie ; tribu. Exemple : al-umawīun الأمويون ou banū umaīya بنو أمية : les Omeyyades ; la dynastie omeyyade. Devient banī بني en position de complément de nom ou d’objet.
  • Baraka, baraka (baraka ; bénédiction) بركة : bénédiction (divine) ;
  • Barzakh, barzaḫ برزخ : intervalle ; séparation ; (géogr.) isthme. Passage du défunt du monde des mortels à l’au-delà.
  • Bachar, bašar (humanité) بشر : le genre humain ; l’humanité
  • Basîra, baṣīra (discernement) بصيرة : discernement ; perspicacité ; dans le soufisme la capacité de percevoir la vérité transcendante.
  • Batin, bāṭin (ésotérique) ‏باطِن : occulte; secret; ésotérique. Terme de soufisme en opposition avec exotérisme (zâhir) ;
  • Bayt Allâh, bayt allāh (mosquée) ‏بيت الله : maison de Dieu ; mosquée ;
  • Ben, bin (fils de) بن: fils de dans les filiation dérive de ibn ابن: fils. ;
  • Bidʿa, bidʿa (hérésie) ‏بدعه : innovation ; idée nouvelle considérée comme une hérésie ;
  • Bint, bint (fille de) بنت: fille de dans les filiation dérive de ibna ابنة: fille. ;
  • Bismillah ar-Rahmân ar-Rahîm, abrégé en Bismillah, bi-smi-llāhi r-raḥmāni -r-raḥīmi بسم الله الرحمن الرحيم: Au nom de Dieu le clément, le miséricordieux ;
  • Bayʿa, bayʿa (allégeance) بيعة: serment d’allégeance ;

C

  • Cadi, qāḍi (qâdi, cadi) قاض : juge des affaire civiles ;
  • Calame, voir Qalam ;
  • Calife, ḫalīfaʰ (calife, khalife) خَلِيفَة : successeur de Mahomet, dirigeant de l'oumma ;
  • Califat, ilāfa (khalifat ; califat) خلافة : califat ;
  • Cha`abân, šaʿabān شعبان : nom du huitième mois du calendrier musulman.
  • Chafʿ, šafʿ (pair) شفع : prière surrérogatoire comportant un nombre pair de prosternations célébrée après la prière canonique de Isha cette prière est suivie de la prière de Witr ;
  • Chahada, šahādaʰ (profession de foi) شَهَادَة : témoignage, profession de foi (un des cinq piliers de l'islam) ;
  • Chahid, šahīd (martyr) شَهيد : témoin ; martyr . Un chahid est considéré comme vivant auprès d’Allah, c'est pour cela que les musulmans n'accomplissent pas la prière de funérailles pour un chahid;
  • Chari`a, šarīʿaʰ (charî‘a, charia) شَرِيعَة : loi, code juridique traditionnel des sociétés musulmanes ;
  • Chawwal, šawwāl شوّال  : nom du dixième mois du calendrier musulman marqué par l'Aïd el-Fitr le premier jour de ce mois ;
  • Chaytân voir Satan ;
  • Cheikh, šayḫ (chaïkh, cheikh ou cheik) شَيْخ : ancien, chef ;
  • Chérif, šarīf (chérif) شريف : descendant de Mahomet ;
  • Chirk, širk (chirk, polythéisme) شرك : association ; polythéisme. Le chirk c’est le fait d’accorder à un autre qu’Allah ce qui revient à Allah. Exemple : croire en un voyant est considéré comme chirk. Le chirk est le plus grand péché en Islam.
  • Chiisme, šīʿaʰ (chî‘a, chiite, chiisme) شِيعَة : le courant chiite (littéralement : « disciple ; partisan ») ;
  • Choura, šūrā (concertation) شُورَى : concertation, prise de décision en commun ;
  • Coran, qurʾān (lecture) قرآن : lecture ; récitation ;
  • Chu`ûbiya, voir Shu`ubiya ;

D

  • Daiʿi, dāʿi (dâ'i) داع : missionnaire
  • Dajjal, dajjāl (antéchrist) دجّال : menteur ; celui qui sème la discorde ;
  • Dhabiha, ḏabīḥa, (sacrifice ; offrande) ذبيحة : le sacrifice, l'animal destiné à être égorgé, par métonymie, l'égorgement rituel ;
  • Dhallal, ḍallāl (égarement) ضلال : égarement ;
  • Dar al-ʿAhd, dar al-ʿahd (domaine de la trêve) دار العهد : fut inventé pour décrire la relation de l'Empire ottoman avec ses provinces chrétiennes tributaires ;
  • Dar al-Amn, dar al-amn (domaine de la sûreté) دار الأمن : terme proposé par des philosophes musulmans occidentaux pour décrire le statut musulman en Occident ;
  • Dar al-Dawa, dar ad-daʿwa (domaine de l'invitation) دار الدعوة : terme utilisé pour désigner une région où l’islam est entrée récemment. L'utilisation la plus fréquente de ce terme désigne l'Arabie avant et pendant la vie de Mahomet.
  • Dar al-Harb, dar al-ḥarb (domaine de la guerre) دار الحرب : littéralement « maison de la guerre », désigne les territoires qui ne sont pas islamisés, par opposition avec Dar al-Islam, la « Maison de la soumission. Les habitants du Dar al-Harb sont appelés harbi.
  • Dar al-Islam, dar al-islām (domaine islamisé) دار الإسلام : littéralement « Maison de la soumission » par opposition Dar al-Harb, la «Maison de la guerre» ;
  • Dar al-Kufr, dar al-kufr (domaine de l'incroyance ) دار الكفر : terme utilisé par Mahomet pour désigner la société de La Mecque dominé par les Quraychites entre son exil à Médine et son retour triomphant. Est ultérieurement devenu synonyme de Dar al-Harb, ;
  • Dar ach-Chahâda, dar aš-šahāda (domaine du témoignage) دار الشهادة : est le terme proposé par les philosophes musulmans occidentaux pour décrire le statut des musulmans dans le monde occidental.
  • Daʿwa, daʿwa (invitation à la foi) دَعْوة : vocation ; profession de foi; invitation à la foi menée par des dâʿi ;
  • Derviche, darwīš (derviche) دَرويش : vient du persan derwiš درويش (mendiant) : membre de certaines confrériessoufies ;
  • Dhikr, ḏikr (invocation) ذِكْر : invocation; répétition (du nom de Dieu) ;
  • Dhimmi, ḏimmī (dhimmî) ذمّي : membre d'une religion du livre, qui n'est pas admis à combattre avec les croyants, et acquitte un impôt spécial pour se « racheter » de ne pas être musulman ;
  • Dhû'l-Fikar, ḏū l-fikar (celle qui à une épine) ذو الفقار : nom de l'épée à deux pointes que Mahomet a donné à `Alibataille de Uhud : lors de la
  • Dhû'l-Hijja, ḏū l-ḥijja (mois du pèlerinage) ذو الحجة : nom du dernier mois du calendrier musulman, mois sacré du grand pèlerinage.
  • Dhû'l-Kifl, ḏū l-kifl (celui qui à une part double) ذو الكفل : prophète, cité dans le Coran[1] identifié au prophète biblique Ézéchiel ;
  • Dhû'l-Qaʿda, ḏū l-qaʿda (mois de ??) ذو القعدة : nom du onzième mois du calendrier musulman.
  • Dhû'l-Qarnâʾ, ḏū l-qarnā'an (celui qui a deux cornes) ذو القرناء : personnage cité dans le Coran[2] souvent identifié à Alexandre le Grand ;
  • Dhû'-n-Nûn, ḏū n-nūn (celui au poisson) ذو النون : personnage cité dans le Coran[3] ;
  • Dhû'n-nûryin, ḏū n-nūrīyn (celui qui a deux lumières) ذو النورين : un surnom de `Uthman ;
  • Dhuhan, ḍouḥan (matinée) ضحى : clarté du jour. Voir Le Coran, La Matinée, XCIII (ar)‎الضحى‏ ;
  • Dîn, dīn (religion) دين : souvent traduit par « religion » ;
  • Diya, diya (le prix du sang) دية : prix du sang pour un homicide involontaire[4] ;
  • Djihad, voir Jihad ;
  • Djinn, jinn (djinn) جنّ : génies; démons; djinns. Voir Le Coran, Les Génies, LXXII (ar)‎الجن‏.
  • Djizyîa, voir Jiz'ya ;
  • Duʿâʾ, duʿāʾ (prière) دعاء : prière personnelle ; supplication ; appel. Prière personnelle en opposition avec Salat la prière canonique.
  • Dunya, dunyā (ici-bas) دنيا : ici-bas, le monde, biens de ce monde en opposition avec l'au-delà ('âkhira) ;

E

Eblis, voir Iblis ;

F

  • Fajara, fajir فاجر pl. fajara (débauché) فجرة : libertin ;
  • Fajr, fajr (prière du matin) فجر : aube ; aurore.
  • Falah, falāḥ (bonheur) فلاح : réussite ; bonheur ; succès ;
  • Fanaʾ, fanāʾ (fanā') فناء : anéantissement ; évanouissement; extase mystique ;
  • Fard, farḍ فرض pl. furūḍ فروض) : obligatoire, selon la religion.
  • Fâsiq, fāsiq (débauché) فاسق : débauché ;
  • Fâtir, fātir (créateur) فاطر : qui ne jeûne pas ; créateur. Voir Le Coran, Les Anges ou le Créateur, XXXV (ar)‎فاطر‏.
  • Fatwa, fatwā (fatwā, fetva) فتوى : avis juridique qui complète le fiqh ;
  • Fiqh, fiqh (fiqh) فقه : jurisprudence ;
  • Fitna, fitna (fitna) فتنة : séduction (féminine); émeute; dissension. En matière religieuse rupture; schisme.
  • Fi sabil Allah, fī sabīl allāh (sur la voie de Dieu) في سبيل الله : sur le chemin de Dieu.. manière de nommer le Jihad ;
  • Fitra, fiṭraʰ (fitra) فطرة : nature d'une chose, et spécifiquement nature de l'homme ;
  • Furqan, furqān (discernement) فرقان : preuve ; séparation entre le bien et le mal ;

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Découvrir et apprendre
  • Découvrir et apprendre
  • : Vidéos et articles sur l' islam, les musulmans, le Portugal, l' histoire, le Pouvoir, les secrets...et un peu d' humour. Ps: aidez moi en me signalant des vidéos qui ne sont plus visibles. Salam
  • Contact

Une ambiance pour lire...

 

Recherche

Pages