Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 16:40

Salam alaykoum mes soeurs et frères,

Je vous publie ces 2 vidéos qui vous montrerons la soumission à Allah et l' appaisement des animaux lorqu' ils doivent se sacrifier et se faire égorger pour notre bien.  

Pour les septiques qui pourrais dire que c' est le fait de leurs cacher les yeux, alors peut être qu' avec la 2eme vidéo ils comprendrons inchAllah.

Prenons soin des animaux pour les remercier de combler notre faim et leurs soumissions à Allah, et ne soyons pas plus animaux qu' eux.

BarakAllahou fik.

Partie 1

 

Partie 2

 


1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 01:07

Cette décision fait suite à la publication d'un rapport d'analyses faisant état de traces de porc dans ces produits destinés à la consommation des musulmans. Casino les a retiré de ses rayons.

 

 

La polémique agite la communauté musulmane de France depuis plusieurs jours. Le 14 janvier dernier, le laboratoire nantais Eurofins a publié un rapport d'analyses faisant état de traces de porc dans des saucisses de volaille de la marque Knacki Herta, certifiées halal et destinées à la consommation des musulmans. «La présence d'ADN de l'espèce cible porc est détectée», conclut ce rapport, initialement commandé par le forum de consommateurs musulmans, Debat Halal, qui en affiche une copie sur son site Internet.

 

Nestlé lance une nouvelle batterie de tests

 

Propriétaire de la marque Herta, Nestlé a, dans un premier temps, démenti ces conclusions. Le groupe a en effet demandé à un autre laboratoire situé en Allemagne, Genetic ID, de réaliser une contre-expertise, qui a «confirmé l'absence de traces d'ADN de porc dans les produits concernés», affirme le groupe dans Le Parisien . Puis mardi soir, Nestlé a finalement annoncé la suspension de la production de ses saucisses halal Herta. «Nous avons décidé de faire des tests ADN systématiques mais ces tests allongent nos délais de livraison. Donc, on suspend la production en France le temps de trouver une nouvelle organisation», a dit à Reuters une porte-parole de Nestlé France.

Casino n'avait pas autant tergiversé. Le distributeur a décidé immédiatement après la publication de ce rapport d'analyses de retirer de ses rayons les saucisses certifiées halal de la marque Herta et ce, quelques jours après avoir suspendu les approvisionnements de ces produits. Casino a déclaré à l'AFP vouloir lancer en parallèle des «études indépendantes complémentaires afin de garantir le plus strict respect de la certification halal».

Car c'est bien là que le bât blesse, en effet, selon le blog Al-Kanz.org . «Le maillon faible (dans l'affaire des saucisses Herta, NDLR), c'est l'organisme de certification et le référentiel qu'il a choisi», écrit son auteur, Fateh Kimouche, spécialiste de l'alimentation halal. Selon lui, la présence de porc dans les saucisses Herta halal peut être expliquée par deux hypothèses : soit le fabricant utilise la même chaîne de production pour les saucisses au porc et celles dites halal, soit les produits ont dès le départ étaient élaborés à partir d'une recette à base de porc. Or, ce sont les organismes de certification qui doivent passer à la loupe les ingrédients utilisés dans la fabrication de produits halal.

 

Pas de label halal en France

 

«Nous sommes pris dans un débat sur la certification halal, a déploré Valérie Bignon, porte-parole de Nestlé France, interrogée par l'AFP. «Si les procédures de certification doivent être modifiées, nous nous adapterons sans problème», a ajouté la responsable.

Il n'existe aujourd'hui aucune norme, législation ou obligation de contrôle en ce qui concerne les produits halal. Une soixantaine d'agences de certification sont sur la place en France, sans qu'il y ait pour autant une définition unique de la certification halal et de son application. Selon le portail Internet «L'Islam en France», les quatre principaux organismes de certification sont les trois grandes mosquées de Paris, d'Evry et de Lyon, ainsi que la structure privative A votre Service) (AVS). Cet état de fait n'est pas spécifique à la France, mais concerne tous les pays d'Europe.

La Mosquée de Paris est chargée de la certification des produits halal de Nestlé. Evoquant un marché «hyperconcurrentiel», l'institution s'est interrogée sur «les conditions d'analyses faites par ceux qui jettent l'anathème sur la certification de la Grande Mosquée de Paris». Directement mise en cause par le blog Al-Kanz, son partenaire, la Société française de contrôle de viande halal (SFCVH), a répondu sur son site Internet que ces «allégations», destinées à «vendre du sensationnel», étaient fausses.

1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 01:03

Pour rappel, des produits de certaines marques ont été contrôlés positifs au porc par des analyses réalisées par des laboratoires réputés et indépendants :
1- El Saada (société SDPM)
2- Kenza Halal
3- Bonbons Fini
4- Herta qui appartient à Nestlé. Nestlé qui possède aussi la marque Maggi qui fait sa publicité actuellement pour toucher les musulmans

Vigilance pour d'autres marques

1- Socopa (groupe Bigard) : le groupe Casino a blacklisté et supprimé les produits halal de la marque Socopa de tous ses magasins pour non-respect du cahier des charges halal.
2- Quick : Socopa fournit les restaurants Quick prétendument halal en steacks hachés (ceux supprimés par Casino). Quick se fournit aussi chez Moy Park en volaille, certifié, sans contrôle systématique, indépendant et permanent par la SFCVH-mosquée de Paris.
3- Doux et KFC : Doux fournit en poulets non halal la chaîne KFC qui prétend faire du halal. Les poulets Doux non halal inondent les pays musulmans dont l'Arabie saoudite et La Mecque.
4- Carrefour halal : les produits sont certifiés par la SFCVH-mosquée de Paris. Carrefour devrait arrêter la production ou se séparer de la SFCVH en septembre. Les ventes sont catastrophiques.
5- Reghalal : les produits sont certifiés par l'ACMIF-mosquée d'Evry qui n'envoie aucun contrôleur puisqu'elle n'en emploie aucun et "fait confiance" aux partenaires industriels comme l'affirme le recteur de la mosquée sur France24.

Les mosquées certificatrices

1- SFCVH-mosquée de Paris : le reportage l'a démontré. Cet organisme n'a pas de contrôleurs salariés, envoyés sur site pour un contrôle systématique, permanent et indépendant.

2- ACMIF-mosquée d'Evry : cet organisme n'a pas de contrôleurs salariés, envoyés sur site pour un contrôle systématique, permanent et indépendant. Il a été choisi par Socopa ou Reghalal qui sont ravis de pouvoir faire leur halal dans le plus grand sercret à l'abri d'un contrôle extérieur et indépendant.

3- ARGML-mosquée de LYon : cet organisme emploie des contrôleurs. Le seul vrai problème, c'est le recours à l'électronarcose (étourdissement des volailles) qui en milieu industriel tue une partie des bêtes avant l'abattage. Il faudrait que les consommateurs fassent entendre leur voix.

28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 15:29

 

1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 17:04

Cette conférence est chrétienne aux états unis...

1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 17:02

 

1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 16:43

 

1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 16:28

 

1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 16:19

 

Part1

 

 

Part2

1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 15:44

http://www.lexpress.fr/medias/1084/555054_sans-titre.jpg

L'offre halal de Quick, lancée en décembre dernier dans huit restaurants de , sera étendue à 14 autres établissements, essentiellement en Ile-de-, dès mercredi 1er septembre. Jacques-Edouard Charret, du groupe, a annoncé, devant la presse ce mardi, cette extension et la pérennisation de l'offre dans les restaurants test, se félicitant du succès commercial de l'innovation.

Le PDG a également annoncé la distribution d'ici fin 2010 d'un sandwich non-halal préemballé et réchauffé sur place, dans les restaurants ne proposant que de la viande respectant le rite d'abattage musulman.

Présenté comme un test, Quick France ne savait pas si les burgers à base de viande halal feraient partie des menus de ses quelque 350 restaurants. La décision est désormais actée. Jacques-Edouard Charret, président du groupe Quick, a annoncé la pérennisation de l'offre dans les établissements tests. Selon lui, le succès de fréquentation, "multipliée par deux" depuis la mise en place de l'offre halal, et "l'explosion des ventes de 100%", justifient un tel arbitrage.

Il décide même d'aller plus loin en étendant les sandwiches à base de viande halal à 14 autres enseignes de France.


Les restaurants de:

Rosny-sous-Bois,

Sevran, Saint-Ouen,

Montreuil,

La Courneuve (Seine-Saint-Denis)

Chelles (Seine-et-Marne)

Dammarie-lès-Lys (Seine-et-Marne)

Créteil (Val de Marne)

Villeneuve-St-Georges (Val de Marne)

Fleury-Mérogis (Essonne)

Creil (Oise)

Strasbourg (Bas-Rhin)

Reims (Marne)

Kingersheim (Haut-Rhin)

pourront découvrir ces nouveaux menus dès aujourd' hui, mercredi 1er septembre.


Huit restaurants Quick testent depuis décembre dernier la vente de hamburgers à base de viande halal. Les clients des restaurants de:


Toulouse Mirail

Marseille

Garges-les-Gonesse

Villeurbanne

Argenteuil

Mantes

Roubaix


C'est notamment dans cette dernière ville que la polémique était née, des élus locaux s'insurgeant de voir débarquer des produits respectant un rite religieux et d'assister à la disparition des burgers à base de viande de porc.

Pour parer à toute nouvelle levée de boucliers des élus locaux, Quick a décidé d'introduire dans sa carte des restaurants "halal" un burger non-halal d'ici la fin de l'année. "Ce sandwich sera préemballé et réchauffé sur place pour garantir la traçabilité des burgers halal", explique M.Charret. Un nouveau club au saumon sera aussi ajouté à la carte, pour laisser plus de choix aux consommateurs.

Il rappelle, par ailleurs, que "les clients qui ne souhaitent absolument pas consommer de viande halal savent qu'il existe un autre Quick à moins de minutes en voiture. Nous avons fait attention à ce critère de sélection, nous souhaitons satisfaire l'ensemble de nos clients".

Mais pour le PDG du groupe, l'offre halal testée dans les huit restaurants Quick "remporte l'adhésion des consommateurs". "Les clients ne souhaitant pas consommer de produits à viande halal n'ont pas montré de désaffection pour leur restaurant habituel et sont restés fidèles à l'enseigne, soit par indifférence, soit grâce à la diversité de l'offre", ajoute-t-il.

"Nos burgers halal ont atteint la moyenne des ventes nationales", se réjouit-il. "En tant que challenger de la restauration rapide en France, il nous fallait adapter notre offre à la demande. Les restaurants choisis ont été sélectionnés en fonction de critères objectifs, notamment la sur-représentation des ventes de burgers au poisson, la sous-représentation de celles de burgers à base de porc et les variations des ventes, avant, pendant et après le ramadan", se justifie-t-il.

Jacques-Edouard Charret ne cache pas son ambition : "nous n'avons pas de motivation philanthropique. Nous voulons certes satisfaire la demande, mais nous voulons bien-entendu gagner des parts de marchés".

Quick n'envisage pas pour l'heure d'étendre son offre halal. Les 22 restaurants sélectionnés représentent 6% du réseau français.

Présentation

  • : Découvrir et apprendre
  • Découvrir et apprendre
  • : Vidéos et articles sur l' islam, les musulmans, le Portugal, l' histoire, le Pouvoir, les secrets...et un peu d' humour. Ps: aidez moi en me signalant des vidéos qui ne sont plus visibles. Salam
  • Contact

Une ambiance pour lire...

 

Recherche

Pages