Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 03:32
150 milliards de degrés

            Rien qu'à lire les chiffres concernant le soleil, on se rend compte que c'est un astre colossal mais il y a plus grand ! La plus grosse étoile observée est Epsilon du cocher qui a un diamètre 2700 fois supérieurs à celui du soleil, soit près de 40 milliards de kilomètres !

Mais il y a encore plus immense ! Dans la nuit du 23 février 1987, un astronome sortait de son observatoire pour rentrer chez lui. Machinalement, il lève la tête vers le ciel et remarque une étoile qui scintille.  Connaissant parfaitement la voûte céleste, il se rend compte que cette étoile n'était pas à cette place la veille.

Il retourne à son observatoire pour l'observer au télescope et il découvre avec stupéfaction qu'une nouvelle étoile vient d'apparaître !

La nouvelle se répand comme une flambée de poudre et tous les observatoires du monde vont braquer leurs appareils vers ce nouvel astre. Les conclusions à son sujet vont être édifiantes !

Cette étoile ne vient pas de naître, elle existait depuis bien longtemps mais l'intensité de sa lumière était trop faible pour être perceptible par nos yeux. Mais au cours de cette nuit, elle a explosé en supernova ! La violence de l'explosion est inouïe : en un mois, l'étoile libère autant d'énergie que le soleil en 10 milliards d'années ! ! La chaleur produite a été estimée à 150 milliards de degrés centigrades ! ! Quand on sait qu'il règne « seulement » 6000 °C à la surface du soleil !

De plus, elle est située à 170 000 années-lumière, cela signifie qu'en réalité, l'explosion s'est produite il y a 170 000 ans mais que l'onde de choc a touché la terre le 27 février 1987 ! C'est le temps qu'il a fallu pour que la lumière issue de l'explosion arrive à nos yeux !

 

Galaxies, amas et super amas

       

Ainsi les astronomes estiment que seulement 11 étoiles sont situées à moins de 10 années-lumière de la terre ! Notre galaxie qui contient près de 100 milliards d'étoiles a une largeur de 100 000 années-lumière ! Notre soleil met 250 millions d'années pour faire le tour de notre galaxie !

     Parfois nous observons un point lumineux dans le ciel, nous croyons avoir affaire à une étoile mais en réalité, c'est une galaxie ! C'est le cas de la galaxie du Sombrero, située à 44 millions d'années-lumière, qui abrite 300 milliards d'étoiles ! ! Notre galaxie appartient au superamas de la Vierge qui est composé de milliers de galaxies réparties dans un volume de 50 millions d'années.

 

     En réalité, avec nos yeux, l 'essentiel de l'Univers est invisible. Notre vision est limitée.

Les astronomes affirment que plus de 90 % de la matière présente dans l'Univers reste invisible !


13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 03:28

La chaleur vitale

          Sans la présence du Soleil, la vie ne pourrait exister sur la Terre. Il est source de lumière et de chaleur.

         

      Il fait près de 6000°c à sa surface mais pourtant les quelque 15°c de la surface terrestre suffisent pour nous permettre de vivre. En réalité, sans notre atmosphère « à effet de serre » qui retient la chaleur, il ferait un froid glacial sur notre planète. Quand on sait qu'il fait près de -272°C dans l'espace, on en a des frissons. Notre atmosphère est donc dotée de molécules telles que le CO2 qui piègent les rayons infrarouges du soleil et qui sont la cause de ces températures propices à la vie de notre planète. Qui a doté notre planète d'une atmosphère protectrice ?

 


La combustion sans oxygène

               Mais là, un problème se pose. En chimie, on nous enseigne que pour qu'une combustion puisse se faire, il faut obligatoirement de l'oxygène.

     Or le soleil brûle malgré l'absence d'oxygène.

Effectivement, l'oxygène, avec son origine végétale, est présent uniquement sur la terre. Mais le Créateur pense à tout ! Il a inventé une méthode pour brûler du combustible sans que cela ne nécessite la présence d'oxygène : c'est la fusion nucléaire !

Logiquement, pour attiser un feu, il faut lui apporter du bois ou du charbon sinon ce feu s'éteint mais pourtant aucune navette spatiale n'a quitté la terre pour alimenter le soleil en combustible. Comment fait-il donc pour brûler ?

 Les découvertes d'Albert Einstein de 1905 sur La Relativité, nous montrent que cet Univers fonctionne selon des lois qui peuvent s'appliquer sur l'infiniment petit comme sur l'infiniment grand. Ces lois, de par leur présence, prouvent qu'elles ont été établies par un Créateur d'une intelligence suprême. L'une de ces lois universelles dit que la matière peut se convertir en énergie et vice versa : c'est la célèbre relation E = mC². E représente l'énergie, m signifie la masse et C correspond à la vitesse de la lumière.

          

Nous allons l'appliquer au soleil. Tout d'abord, il faut savoir que le soleil possède un combustible particulier : l'hydrogène. Lorsque 4 atomes d'hydrogène s'associent par fusion, ils forment de l'hélium.

 Cette fusion est suivie d'une perte de masse qui va se traduire par un dégagement d'énergie : de la chaleur est alors produite ! Voilà, la solution est trouvée !

Produire de l'énergie sans oxygène et avec le combustible le plus répandu de l'Univers : l'hydrogène.

     Grâce à ces fusions, il faut savoir qu'il règne près de 10 millions de degrés dans le centre du soleil. Chaque seconde, 1038 réactions de fusion se produisent dans son coeur, soit 100 milliards de milliards de milliards de milliards de réactions ! Quelque 4 millions de tonnes d'hydrogènes sont convertis en hélium toutes les secondes !

     

Le soleil est donc une centrale thermonucléaire comme on ne peut pas l'imaginer ! A cause de toutes ces réactions, une gigantesque énergie est libérée du soleil pour être balayée dans notre système solaire sous forme de chaleur et de vents solaires !

Ces vents sont dévastateurs puisqu'ils sont le souffle du soleil ! S'ils atteignaient la surface de la terre, aucun être vivant n'y résisterait. Qu'est ce qui nous en protège ? Encore et toujours Lui ! Notre Souverain a doté notre planète d'un bouclier magnétique produit par le noyau terrestre.

Ce bouclier sert de rempart aux assauts des vents solaires qui ne peuvent le traverser ! Ce bouclier magnétique est du à la constitution du noyau de la terre par du nickel et du fer en fusion et en mouvement. Fallait le prévoir !

13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 03:13

Dans l'Espace     

Pour le comprendre, il faut savoir que les notions de distance dans le cosmos sont établies en années-lumière. A quoi cela correspond-il ? Il s'agit en fait de la distance que parcourt la lumière en une année : sachant qu'elle se déplace à 300 000 km par seconde, cela représente près de 9000 milliards de kilomètres parcourus en un an ! Pour vous aider à vous représenter la vitesse de la lumière, sachez qu'en une seconde, la lumière fait 10 fois le tour de la terre ! !

                    

      Par une belle nuit d'été, si vous observez le ciel, loin de la pollution lumineuse des grandes villes, vous pourrez admirer la beauté des étoiles qui scintillent dans la voûte céleste.

En les observant, on a l'impression qu'elles ne sont qu'à quelques kilomètres de notre planète mais en réalité, l'étoile la plus proche de la terre, Proxima du Centaure, est à plus de 4 années-lumière soit près de 43 000 milliards de kilomètres de nous ! !

 

 

     Notre Soleil, qui a un volume un million de fois plus important que la terre n'est qu'une petite étoile parmi les 100 milliards d'étoiles qui constituent notre galaxie : la Voie Lactée. Et notre galaxie n'est elle-même qu'une petite galaxie parmi les 100 milliards de galaxies qui peuplent notre Univers !

Par comparaison, on peut dire qu'il y a autant d'étoiles dans l'Univers qu'il y a de grains de sable sur la terre !
      

      Les astrophysiciens estiment que pour atteindre le point le plus éloigné de l'Univers, on mettrait 15 milliards d'années en voyageant dans un vaisseau spatial volant à la vitesse de la lumière !

Sachant qu'à cette vitesse, le vaisseau parcourt 9000 milliards de kilomètres par an, à vous de faire le calcul pour estimer la distance parcourue en 15 milliards d'années ! Où est alors la terre dans cette infinité ?

Où sommes-nous, microscopiques humains, dans cette immensité ? Si l'Univers est si grand alors que doit représenter la grandeur du Créateur de cet Univers ?
 


Dans le temps
 

        Les connaissances actuelles sur le cosmos balayent l'orgueil de l'Homme.

Les hommes ont toujours pensé que l'Univers étaient infiniment grand et éternel mais ceci s'avère faux puisque les découvertes actuelles ont prouvé que l'Univers avait un début ! Ainsi les objets célestes comme les étoiles naissent, vivent et meurent. Cela prendra des milliards d'années mais elles mourront !

 

" Rien n'est éternel dans cet Univers : ni Planètes, ni Etoiles, ni êtres vivants.
L'éternité n'appartient qu'à L'Unique Créateur. "

13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 03:10

Allah exalté soit-Il dit:  [ Non ! ... Je jure par les astres qui disparaissent, courent et nettoient !] (At-Takwîr :15-16)   

La Vérité Scientifique:

Les trous noirs représentent l'étape de la vieillesse dans la vie d'astres gigantesques cinq fois plus volumineux que le soleil. Ces trous noirs se caractérisent par une grande densité et une forte attraction. À tel point que même la lumière qui y tombe (à une vitesse de 300 mille Km/h) ne saurait en sortir. De là vient son appellation qui met en exergue l'existence de zones célestes qui sont comme des trous qui absorbent tout, laissant apparaître des brèches dans l'espace.  Ces astres gigantesques dissimulés, absorbent tout ce qui se met sur son chemin, y compris les étoiles. Raison pour laquelle on fait allusion au trou noir par le terme d'aspirateur géant. L'existence des trous noirs fut prouvée par les calculs théoriques de Karl Schwars Child en 1916 et par ceux de Robert Oppenheimer en 1934. Et depuis 1971, l'on est de plus en plus sûr de l'existence de ces trous noirs. À titre d'exemple, les savants pensent qu'il y a un trou noir au centre de notre galaxie.


Aspect Miraculeux :

Le style de jurement utilisé dans ces versets, corrobore l'existence de ce par quoi ils jurent. C'est tout comme si Allah disait qu'il n'y avait aucun besoin de jurement avec une preuve si tangible. Il faut noter que ces jurements furent révélés pour prouver que le Coran est bel et bien la parole d'Allah exalté soit-Il, qui dit: [ Non ! ... Je jure par les astres qui disparaissent, courent et nettoient ! Par la nuit quand elle survient ! Et par l'aube quand elle exhale son souffle ! Ceci [le Coran] est la parole d'un noble Messager.] (At-Takwîr : 15-19)

L'importance de ce jurement apparaît dans son indication de l'existence de ce, par quoi Allah jure. Les caractéristiques des astres mentionnées ici sont typiquement les caractéristiques des trous noirs qui sont originellement des astres qui gravitent dans leurs trajectoires. Ce qui rend plausible le passage du Coran qui dit que ces astres « courent ». Quant au terme « disparaissent » il s'accorde parfaitement avec la réalité des trous noirs qui sont réellement d'énormes astres qui se sont abîmés à la fin de leurs vies et dont la matière s'est amenuisée et s'est cachée ne laissant apparaître la moindre lumière. Ce qui s'explique par leur grande attraction qui fait qu'elles engloutissent tout ce qui les approche. Ce qui accroît la masse et la puissance du trou noir. De là, apparaît au grand jour la portée du terme « qui nettoient » ou qui aspirent tel que des aspirateurs géants comme le pensent les savants. Il est utile de savoir que la connaissance scientifique sur ce sujet est contemporaine. Ce qui nous amène à affirmer que ces passages coraniques explicites en la matière, sont la preuve tangible que le Coran est la parole d'Allah le Créateur.

13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 02:27


Par Eng. Abdul Daim Al-Khahel

Traduit par: Abou Diabate

Au tout début :

Mon histoire a commencé avec cette recherche quand j'ai lu l'article d'un journaliste qui s'attaque aux miracles du coran. Ce journaliste n’a pas apprécié que le Saint Coran soit miraculeux du point de vu de l'univers et des sciences. Il s'étonne de toutes les réalités de l'univers décrites dans le Saint Coran, les considérant comme un fait illogique. Et il prétendait que les auteurs des miracles scientifiques du coran commentent les versets a leurs guises donnant ainsi, aux textes coraniques des sens qu'ils ne supportent pas. Après la lecture de cet article, comme d'habitude j'ai parcouru d'autres sites scientifiques pour suivre les informations de l'univers et les découvertes récentes, soudain mon attention fut attirée par un article étrange intitulé " L'univers naissant parle" !! J'ai cru au début que c'est le titre d'un roman de science fiction, d'une poésie ou d’un conte, mais cette nouvelle est diffusée dans un des plus célèbres sites de l'univers dans le monde;www.space.com  et la nouvelle découverte est attribuée a un astronome : le professeur Marc Whittle de l'université deVirginie

.                                             

Image (1) L'univers dans une étape précoce quand le gaz se dilatait pour former les étoiles qui ont provoqué  des ondes sonores calmes.                  

Ce scientifique a prouvé dans sa recherche que l'univers dans ses étapes précoces – étape de gaz, poussière et de plus haute chaleur- avait émis des ondes sonores. Le gaz qui occupait l'univers a facilité la diffusion de ces ondes sonores. Cette découverte est la conclusion d'une étude sur les radiations des micro-ondes du fond de l'univers dans ses étapes précoces après le big bang. Je me suis dis encore une fois de plus : Glorifié soit Allah ! Pour quoi notre auteur qui s'attaque aux miracles du coran ne s'étonne t-il  pas d’une telle chose? L'univers a-t-il une langue et larynx pour parler? Et si seulement cet auteur savait que le Saint Coran a stipulé clairement ce phénomène! Le saint coran a plutôt expliqué  des choses avec beaucoup de précision par des expressions directes et claires qui n'ont même pas besoins de commentaire. Nous allons citer les propos de ces scientifiques matérialistes, et nous verrons que le Saint Coran a déjà parlé de ce phénomène, juste pour prouver un étonnant miracle de l'univers décrit dans le Coran.     


       Des ondes sonores entendues au début de la création de l'univers

L'auteur de cet article scientifique publié dans plusieurs magazines spécialisées et sites scientifiques a dit : (1)

"The universe expanded rapidly after the Big Bang, during a period called inflation. Later, it continued to expand at a slower rate as it cooled enough for gas to condense and form stars. All this time, density variations contributed characteristics to the sound that Whittle's team has determined."    

Traduction : ((L'univers s'est développé rapidement après le Big bang, pendant une période appelée inflation. Plus tard, il a continué à se développer à un taux plus lent ce qui a engendré un refroidissement  et une condensation du gaz et ainsi la formation des étoiles. Pendant tout ce temps, les variations de densité ont contribué aux caractéristiques du son que l'équipe de Whittle a déterminé. "

Nous voyons à travers les déclarations des scientifiques et leurs découvertes que l'univers a émis des ondes sonores lorsqu'il était en gaz chaud, et quand les étoiles ont commencé à

se former de ce gaz. L'univers a émis des ondes sonores qui ont continué jusqu'à l'age de 1 million ans de celui-ci, et les scientifiques ont pu déterminé les spécificités de ce son et il s'avère que c'était calme et docile.

                                       

Image (2) le Saint Coran a fait allusion à ces découvertes avant 14 siècles dans ces paroles: " 9] Dis: "Renierez-vous (l'existence) de celui qui a créé la terre en deux jours et Lui donnerez-vous des égaux? Tel est le Seigneur de l'univers, [10] c'est Lui qui a fermement fixé des montagnes au-dessus d'elle, l'a bénie et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d'égale durée. (Telle est la réponse) à ceux qui t'interrogent. [11] Il S'est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu'à la terre: "Venez tous deux, bon gré, mal gré". Tous deux dirent: "Nous venons obéissants. 12] Il décréta d'en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction. Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes (étoiles) et l'avons protégé. Tel est l'Ordre établi par le Puissant, l'Omniscient." [Fussilat. Les versets détaillés].   

J'ai trouvé dans cette nouvelle découverte la réponse à une question qui m'a longtemps préoccupé, et que je n'arrêtais pas à me poser pour pouvoir comprendre le sens des propos du Tout Puissant concernant l'univers naissant : (Il S'est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu'à la terre: "Venez tous deux, bon gré, mal gré". Tous deux dirent: "Nous venons obéissants).

J'ai lu beaucoup de livres d’exégèse du Coran, la plupart confirment que les cieux et la terre ont parlé réellement avec le Tout Puissant. 

Imam Kourtoubi – Dieu lui accorde Sa grâce - a dit en commentant ce verset: (Tous deux dirent: "Nous venons obéissants) : « La majorité des ulémas ont dit: que le Tout Puissant leur a créé la parole et tous deux on parlé à la manière qu'Allah Voulait ».(2)  


Des ondes universelles calmes

Cette réalité scientifique est-elle vraie ou une simple théorie et prévision?  Comme nous savons tous, nul n'a le droit de dire son avis sur la parole du Tout Puissant (le Saint Coran) sans certitude absolue et raffermissement, de ce fait, j'ai parcouru le monde des nouvelles données scientifiques, et j'ai trouvé que les médias occidentaux ont tous traité cette information, et bien entendu sans aucune contradiction ou objection, car elle est soutenue par la logique scientifique et la pratique.

Or, celui qui contemple les règles mathématiques que le Tout Puissant a mis dans la fumée ou le gaz, trouvera à travers ce qui est appelé la génie de mécanisme des liquides, que le gaz en se dilatant et en grandissant émet des ondes sonores. Et cela est du au changement de l'épaisseur du gaz et le mouvement de  ses molécules et leur frottement.            

Voilà le phénomène qui a eu lieu au début de la création de l'univers lorsqu'il était en fumée, l'agrandissement et la dilatation ont provoqué le frottement, entrechoquement  de ce gaz chaud, et le déclenchement de ces sons qui ressemble au bruissement des feuilles d'un arbre, à tel point que certains scientifiques ont dessiné un plan descriptif qui représente ces ondes sonores de l'univers, (3) le schéma suivant montre que les ondes sonores n'étaient pas violentes mais semblent plutôt au sifflement du serpent.         

                                    

Image(3) plan descriptif des ondes sonores lancées par l'univers au début de création. La ligne horizontale représente la fréquence des ondes sonores, la ligne verticale représente le niveau de son. Comme nous voyons à travers cette ligne courbe qu'il ne contient pas des ressauts  aigus, mais c'est une ligne courbe calme qui signifie l'obéissance de l'univers à son créateur Allah le tout puissant. Et contemple avec moi la précision d'éloquence du saint coran en confirment la parole de l'univers au début de création, étape de gaz ou fumée. Le tout puissant dit: (Il S'est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu'à la terre: "Venez tous deux, bon gré, mal gré". Tous deux dirent: "Nous venons obéissants)

Ce verset explique clairement la possibilité de “parole” de l'univers en étape de fumée. Mais pourquoi Allah a appelé cette étape précoce de l'age de l'univers l'étape de fumée? Parce que c'est le mot convenable qui peut exprimer l'état réel de l'univers en ce moment, car il était plein de gaz chaud et de poussières planétaires qui ressemblaient aux nuages. (4)

Et les scientifiques ont effectivement pu voir les nuages de gaz autours d'une étoile lointaine au bord de l'univers visible, et confirment, ainsi, que les étoiles sont formées de ces nuages de gaz. (4).

                                           

Image(4) Photo d'une étoile entourée par les nuages de fumée, il est paru comme une lampe planétaire, sans elle on ne peux pas voir les gaz et les poussières planétaires qui l'entoure, Allah le tout puissant a raison quand il a appelé ces corps lumineux des lampes, et a dit : ((Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes (étoiles)        

Veuillez contempler! 


La précision des propos du saint coran

Le Saint Coran a résumé toutes ces terminologies " nuages de gaz, gaz chaud, poussières, atomes ionisées.." dans un mot concis et expressif (la fumée) ce mot ne signifie t'il pas le gaz, la chaleur  et les nuages ? Si ces scientifiques avaient lu le Saint Coran pour s'épargner la peine de choix des termes scientifiques, car le Saint Coran nous a donné l'expression précise et directe qui vient du Créateur de l'univers qui connaît ses secrets     

                                    

Image (5) la fumée universelle au début de création, où nous apercevons le gaz chaud qui occupe l'univers avant des billions d'années, accompagnée par une grande quantité de poussières universelles, Question: toutes ces choses n'ont-elles pas les composants de la fumée?  C'est ce que le Saint Coran nous dit dans le verset: (Il S'est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée)  

Mais la chose la plus étonnante, la plus remarquable c'est celle que déclarent les scientifiques aujourd'hui car le professeur Whittle a dit dans une article scientifique: (5)

"the cry from the birth of the cosmos can be heard"

"On peut entendre le cri de la naissance du cosmos"

Et le verset dont le Créateur, le Tout Puissant parle du cri du ciel s'est présenté à mon esprit il dit: " Ni le ciel ni la terre ne les pleurèrent et ils n'eurent aucun délai" La fumée: 29.

Plus étonnant que ceci, ce verset figure dans la même Surat “la fumée” !!!

Cette information scientifique indique la possibilité d’émettre des sons et des cris par le ciel et autres choses qu'on ne comprenait pas avant. Et cela confirme que la parole d'Allah, le Saint Coran est vraie, ce son est plutôt l'obéissance aux instructions d'Allah par le ciel, car tous les scientifiques ont confirmé que l'agrandissement de l'univers et la dilatation du gaz ont provoqué ces ondes sonores, et les étoiles que l'on voit sont formées de cette dilatation. Donc la deuxième étape de la création de l'univers après l'étape de gaz et de fumée, est l'étape de formation des étoiles, lesquelles les scientifiques voient certainement aujourd'hui.


De la fumée aux lampes.

Si nous contemplons un peu la parole du Tout Puissant dans le Saint Coran, quelle est l'étape qui suit directement  l'étape de la fumée? Le Tout Puissant dit: "    12] Il décréta d'en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction. Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes (étoiles) et l'avons protégé. Tel est l'Ordre établi par le Puissant, l'Omniscient." [Fussilat. Les versets détaillés].   

Comme nous voyons, le verset parle de décoration du ciel par des étoiles, et c'est la même parole que les scientifiques disent aujourd'hui.

                     

Image(6) les étapes de création de l'univers et formation des étoiles de la fumée découvertes tout récemment par les scientifiques. Car ils confirment tous que la seconde étape après la fumée est l'étape de formation des lampes ou des étoiles très brillantes, c'est le phénomène dont le saint coran nous a dit car il a parlé  premièrement sur la fumée : (qui était alors fumée) et a ensuite parlé  sur la formation des étoiles brillantes : (Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes (étoiles) pensez vous que cet ordre est un hasard ou bien établi par le tout puissant qui a dit: (Tel est l'Ordre établi par le Puissant, l'Omniscient)


Des lampes universelles

Tous les scientifiques confirment que l'univers était plein de gaz chaud puis il s'est refroidi et que les étoiles sont immédiatement formées après. De son coté, le Saint Coran confirme que le ciel ou l'univers était en fumée et  le Tout Puissant a décoré le ciel le plus proche de lampes.

Et ici nous devons se poser la question : pour quoi le Tout Puissant les a appelées “lampes” et non pas des étoiles, ou la voie lactée par exemple? …) pour quoi il a mentionnée des lampes a cette étape de l'age de l'univers lorsqu'il était en fumée ? Nous savons tous qu'on utilise la lampe pour éclairer la route, comme nous savons également que la lumière des étoiles n'est pas suffisante pour éclairer, donc pour quoi le Saint Coran a appelé les étoiles de cette étape de l'age de l'univers des lampes ? Et pour éclairer quoi ? …

La réponse a cette interrogation m'a demandé beaucoup de recherches pénibles dans le monde des découvertes en astronomie et la formation des étoiles et l'étape de la fumée universelle, mais ce qui m'a beaucoup impressionné est que les scientifiques ont pris des superbes photos des étoiles très brillantes ou  des quasars, ils ont su que ces anciennes étoiles de l'univers allumaient la route entre eux et nous. Grâce a cette énorme lumière qui vaux la lumière de 1000 soleils, les scientifiques ont pu mieux étudier les alentours de ces étoiles !!!       

C'est la raison pour la quelle ils l'ont donné un nouveau étrange nom, (des lampes de poche) "flash light"  Louange a Allah qui les avait déjà donné ce nom avant la découverte des scientifiques, il dit :(Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes) (étoiles) et l'avons protégé. Tel est l'Ordre établi par le Puissant, l'Omniscient." [Fussilat. Les versets détaillés]. 12.

                                                   

Image (7) Nous apercevons des étoiles lointaines apparues comme des lampes brillantes dans le ciel, les scientifiques les appellent aujourd'hui des lampes, tandis que le Saint Coran les a devancé par cette appellation depuis 1400 ans, et a dit : (Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes) (étoiles).Cette découverte n'est elle pas un miracle évident pour le Saint Coran?...      

Ne voyez vous pas la concordance complète entre les découvertes scientifiques sur les réalités absolues universelles, et les propos du Saint Coran parole du Tout Puissant ?

A titre documentaire et plus scientifique pour répliquer aux incrédules qui doutent des miracles scientifiques et universels du Saint Coran, nous allons citer littéralement les propos des scientifiques extraits  de leurs sources.

Il a été mentionné dans un article intitulé " quand fut-ce bâtis le premier univers ?"(6): textuellement : "Since light from a quasar illuminates all of the material along its path to us, quasars serve as distant flashlights revealing the properties of the early universe".

Traduction" Puisque la lumière d'un quasar nous éclaire toute la matière le long de son sentier, les quasars servent comme des lampes de poche lointaines révélant les propriétés du premier univers"

Et j'ai trouvé que quand les scientifiques parlent de ces étoiles précoces brillantes ils les comparent aux lampes, au point qu'un des scientifiques dit: (7) "they act as the brightest flashlights"

Traduction: "ils agissent comme les lampes de poche les plus brillantes" (8)

Quand les scientifiques ont aperçu ces étoiles lointaines, il ont vu une conformité complète entre elles et les lampes qui leur éclairent la route, c'est la raison pour laquelle ils leur ont donné ce nom, Gloire à Allah qui les a devancé par cette appellation, et pour quoi pas, c'est lui le Créateur de ces lampes et de l'univers.

                                                    

Image(8) l'une des étoiles brillantes ou quasars aperçus au bord de l'univers visible, loin de nous des millions d'années de lumière, parue comme une lampe au milieu des ténèbres épaisses, remarquez-vous que la lumière de cette étoile est plus forte que les voies lactées autours d'elle, Allah Beni soit-il qui a crée ces étoiles pour décorer le ciel et les a appelée des lampes avant la découverte des scientifiques.       


Interrogation

Que veut dire cette concordance et cette conformité entre les découvertes scientifiques du 21e siècle et un livre révélé il y a 14 siècles? Et comment les scientifiques qui n'ont pas lu le Saint Coran donnent-ils la même appellation que le Coran à leurs découvertes? 

Cela veut dire une seule chose que les impies qui nient la parole d'Allah le Saint Coran, quels que soient leurs recherches, leurs développements et  leurs découvertes, ils retourneront en fin de compte à la parole du Tout Puissant, ils retourneront à leur Créateur qui les a procurés des moyens de subsistance, qui a assujetti pour eux ces matériaux pour qu’ils pussent voir ses créatures, ses signes célestes et ses miracles, qui s'est engagé dans son livre le Saint Coran qu'il nous montrera, tous, ses signes célestes dans le ciel dans le Saint Coran jusqu'à nous soyons certains que le Coran est la parole d'Allah. Avez-vous vu la vérité ?

Eh bien, écoutez cette déclaration divine bien faite: " 53] Nous leur montrerons Nos signes dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que c'est cela (le Coran), la vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose? [54] Ils sont dans le doute, n'est-ce pas, au sujet de la rencontre de leur Seigneur? C'est Lui certes qui embrasse toute chose (par Sa science et Sa puissance). Les versets détaillés[53-54]


Différents aspects du miracle des versets

Il y a quelques miracles dans les deux précédents versets qu'on ne peut pas nier, et nous allons les débattre sans aucune interprétation, plutôt nous resteront sur le sens direct et clair des versets. Nous verrons que les sens sont très clairs, convenablement aux découvertes universelles récentes.


1)      Le verset parle d'une étape précoce de l'âge de l'univers au début de création, lorsqu'il était plein de gaz chaud, et c'est ce que on trouve à la parole d'Allah: (Il S'est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée)

2)      Le verset a indiqué l'état de l'univers en ce moment par un seul mot, la (fumée), et a résumé en un seul mot toutes les expressions qu’utilisent les scientifiques pour expliquer cette étape, cela est un miracle étonnant pour le Saint Coran en choisissant les mots précis et conformes avec la science moderne et les vérités absolues.

3)      Le Saint Coran a indiqué la parole des cieux et leur obéissance à leur créateur, certains s'étonne de ce phénomène, et disent comment le ciel parle-t-il ? Pourtant, toutes les recherches et les découvertes récentes confirment la possibilité d’émettre des ondes sonores par l'univers lorsqu'il était en fumée ou gaz.

4)      Le Saint Coran a désigné l'étape où le ciel a parlé : lorsqu'il était en fumée, et c'est ce que les scientifiques ont découvert aujourd'hui. Ils ont trouvé que l'univers à cause de dilatation a émis des ondes sonores lors qu'il était en gaz chaud ou poussières planétaires.

5)      Les courbes descriptives dessinées par l'ordinateur pour expliquer la parole de l'univers sont convenables avec la parole du tout puissant : (Nous venons obéissants). Ces courbes ne contiennent pas des ressauts  aigus, au contraire, comme le confirment s’ailleurs les scientifiques, le son de l'univers était calme et ressemblait au son d'un bébé.

6)      Les scientifiques disent que: la seconde étape après la fumée (gaz chaud et poussière) est la formation des étoiles brillantes ou des quasars, après étude ils ont vu qu'elles fonctionnent comme des lampes, elles illuminent la route entre eux et nous, et nous aident à voir les corps qui les entourent. Le premier aspect de miracle ici est la suprématie scientifique du Saint Coran en appelant ces étoiles des lampes, qui est conforme avec l'appellation des scientifiques aujourd'hui. Deuxième aspect du miracle, le Saint Coran a désigné l'étape de formation des étoiles, comme seconde étape après la fumée.   

7)      Nous trouvons dans la parole d'Allah le plus haut: ((Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes) (étoiles), une évocation de la décoration du ciel par les étoiles brillantes, et c'est ce que les scientifiques disent aujourd'hui, ils comparent les étoiles et les voies lactées qui forme le tissu universel aux diamants qui décorent le ciel !! cela est également une suprématie scientifique en utilisant des expressions précises conformes avec la réalité. (9)

8)      Si nous contemplons le texte coranique nous trouverons que la parole est adressée aux mécréants qui ne croient en Allah le Créateur béni soit-il: " 9] Dis: "Renierez-vous (l'existence) de celui qui a créé la terre en deux jours et Lui donnerez-vous des égaux? Tel est le Seigneur de l'univers, [10] c'est Lui qui a fermement fixé des montagnes au-dessus d'elle, l'a bénie et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d'égale durée. (Telle est la réponse) à ceux qui t'interrogent. [11] Il S'est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu'à la terre: "Venez tous deux, bon gré, mal gré". Tous deux dirent: "Nous venons obéissants. 12] Il décréta d'en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction. Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes (étoiles) et l'avons protégé. Tel est l'Ordre établi par le Puissant, l'Omniscient." [Fussilat. Les versets détaillés].

Cela indique que ce sont ces impies qui découvriront ces réalités universelles, ce sont eux qui la verront, cela est encore une suprématie scientifique pour le Saint Coran en désignant ceux qui verront les réalités, c'est la raison pour laquelle il leur a adressé la parole.  

 

Conclusion

Ces aspects de miracle dans le Saint Coran répondent à tous ceux qui s'attaquent aux miracles scientifiques de la parole du Tout Puissant le Saint Coran, ils répondent également à tous ceux qui pensent que les musulmans, en étant en retard scientifiquement et techniquement, n'ont pas le droit de chercher sur les miracles scientifiques, ils répondent d'autre part à tous ceux qui prétendent que les musulmans attendent toujours l'occident laïque pour leur présenter des réalités et des découvertes scientifiques, et ils attribuent en fin ces découvertes au Coran.   

Au contraire! La découverte de ces réalités par l'occident et les propos du Saint Coran avec précision en adressant la parole à ces impies montre vraiment la véracité du Saint Coran, s'il était l'élaboration du prophète Mohammad paix et bénédiction d'Allah soit sur lu, il aurait attribué ces découvertes à lui-même au lieu de ses ennemies les impies.      

En fin de cette recherche nous prosternons avec recueillement devant la grandeur du Saint Coran et ses miracles, et nous ne ferons que répéter la parole du Tout Puissant le plus haut : Dis: "Louange à Allah! Il vous fera voir Ses preuves, et vous les reconnaîtrez". Ton Seigneur n'est pas inattentif à ce que vous faites. Al Naml [93]


Les liens :

(1) article intitulé "l'univers naissant parle" concernant la découverte de l'astronome le professeur Marc Whittle de l'université de Virginie. C'est lui qui a découvert les ondes sonores universelles, il a parlé sur les ondes sonores lancées par l'univers a l'age de 380,000 ans, et ce son est du a la dilatation et l'agrandissement de l'univers a continuée jusqu'à l'age de 1 million an, quand les premières étoiles ont commencé a se former, cet article se trouve sur le site suivant:   

http://www.space.com/scienceastronomy/big_bang_sound_040601.html 

(2)voir Tafsir Al Kurtoubi concernant le commentaire de ce verset : (Il S'est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu'à la terre: "Venez tous deux, bon gré, mal gré". Tous deux dirent: "Nous venons obéissants) fussilat. Les versets détaillés[11]

(3) voir sur le lien suivant l'article intitulée : l'univers a commencé  par sifflement non pas par l'explosion"

http://www.newscientist.com/article.ns?id=dn5092

(4) Voir les liens suivants:

http://abyss.uoregon.edu/~js/images/qhalo.mpg

http://abyss.uoregon.edu/~js/images/NGC604.gif

http://abyss.uoregon.edu/~js/glossary/globular_cluster.html

(5)ces déclarations ont été rapporté dans article de bbc intitule : (écoute le cri de la naissance du cosmos)

Dans une nouvelle publiée le 23/06/2004 sur le lien suivant:

http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/3832711.stm

(6) cet article se trouve sur le site de Nasa sur lien suivant:

http://map.gsfc.nasa.gov/m_uni/uni_101firstobj.html

(7)Dans un article intitulé:

            (Le plus loin de l'univers) sur le lien suivant:

http://www.xs4all.nl/~carlkop/xquasar.html

(8) "A typical quasar's luminosity is somewhere in the order of 1018 suns," Churchill said, describing the quasar as a cosmic flashlight.

"La luminosité d'un quasar typique est quelque part dans l'ordre de 1018 soleils," Churchill a dit, en décrivant le quasar comme une lampe de poche cosmique.

http://www.collegian.psu.edu/archive/2001/01/01-23-01tdc/01-23-01dnews-10.asp

(9)voir l'article intitulé (un aperçu sur le tissu universel) par 3 célèbres astronomes occidentaux : Paul Miller et John Finbo de l'institut de physique d'astronomie en Allemagne, et Bern Thomson de Danemark. Comme vous pouvez voir les détails sur le site de l'observatoire astronomique du sud européen en Allemagne sur le lien suivant:    http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2001/pr-11-01.html


Les références :

(1) un article intitulé : le big bang a parlé comme un profond gloussement" sur le lien suivant.

http://www.newscientist.com/article.ns?id=dn4320 

[2] un article sur le son de big bang:

http://www.npl.washington.edu/AV/BigBangSound_2.wav 

[3] un article sur les trous noirs et le son que lance ces corps lourds sur le lien suivant :

http://www.space.com/scienceastronomy/blackhole_note_030909.html 

[4] un article sur la formation des étoiles sur le lien suivant:

http://www.space.com/scienceastronomy/map_discovery_030211.html 

[5] Des articles sur le big bang sur le site du nouvel monde:   

http://www.newscientist.com/article.ns?id=dn3963 

http://www.newscientist.com/article.ns?id=dn4879 

http://www.newscientist.com/article.ns?id=dn3821 

[6] un article sur le son lancée par l'univers.

http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?file=/c/a/2005/01/12/MNG9RAOR0B1.DTL 

[7] un article intitulé "des son dans l'univers" sur le lien suivant:

http://www.space.com/scienceastronomy/mystery_monday_030922.html                                   

[8] un article sur les ondes sonores et ses effets sur l'univers " Les Premières Ondes acoustiques ont laissé leurs Empreintes sur l'Univers 

www.space.com 

[9] Des articles sur les étoiles brillantes ou quasars sur les liens suivants: 

http://www.sdss.org/news/releases/20010803.darkage.html 

http://map.gsfc.nasa.gov/m_uni/uni_101firstobj.html 

http://www.nrao.edu/imagegallery/glossary.shtml#light_year  

http://www.nrao.edu/imagegallery/glossary.shtml#quasa

13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 02:02

Plus on s’approfondit dans les secrets de l’univers, plus on découvre la méticulosité  et  la minutie  avec lesquelles sont rédigés les termes coraniques, le Coran  emploie toujours les mots les plus pertinents, et les plus appropriés.  Lisons cet article, et glorifions Dieu le créateur de cet univers grandiose…   

Une nouvelle ère de la science a commencé dans les débuts du vingtième Siècle après la découverte de la structure  de  l’atome ainsi que l’exploration de divers secrets de l’univers dans lequel nous vivons.

De nouvelles critiques ont été proférées à l’encontre du Coran par des orientalistes qui  allèguent  que celui-ci n’est pas pointilleux au niveau scientifique.

Je citerai par l’occasion leur prétention que le Coran s’est trompé quand il a évoqué le mouvement des corps dans l’univers en disant  « et chacun vogue dans une orbite ; وَكُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ » (l’orbite étant la trajectoire inclinée sur laquelle circulent les planètes, est représentée dans le Coran comme le bateau qui les transporte !! C’est le sens du terme coranique «  الفُلْكُ » ]Sourate Yâ-Sîn, 40[.  Ils ont avancé à cette époque que le terme « voguer » n’est pas précis scientifiquement étant donné que les planètes  et les étoiles ne voguent pas, parce que ça  nécessite un milieu matériel  tel que l’eau,  mais tournent dans le vide.

Mais avec  les débuts du vingt-et-unième Siècle, une nouvelle découverte scientifique a vu le jour  sous le nom de  « la construction cosmique ; البناء الكوني»,  les savants ont découvert des  briques  dans l’univers, ainsi, chaque groupe de galaxies forme une brique, et l’ensemble construit  un univers solide.

            

Il s’est avéré aux savants que  l’univers est plein de matière et d’énergie,  donc, le vide n’existe pas,  et par conséquent  tous les corps cosmiques comme la terre  et les autres planètes flottent dans ce milieu  plein de matière et d’énergie qui envahissent l’univers  mais en faible condensation. Cette vérité n’a été découverte que récemment.

De ce qui précède, il s’est confirmé  aux scientifiques que le terme « l’espace » "فضاء"   n’a pas de fondement, le vide n’a pas de place dans  un univers dont chaque particule est saturée à la fois de matière et d’énergie.

Ainsi, le terme coranique «voguer » est très précis scientifiquement, les  savants occidentaux l’auraient utilisé si on leur avait proposé, et auraient sûrement réalisé qu’il est plus concis que le terme « tourner », de même  pour le terme « construction » tel qu’il a été utilisé dans le Coran «et le ciel comme édifice ;وَالسَّمَاءَ بِنَاءً » ]Sourate Gafer ; le Pardonneur, verset 64[, traduit la réalité de l’univers, contrairement au mot espace qui est vidé de sens !!!

Et si on examine  terme  «  tourner » cité à maintes reprises dans leurs articles, on trouvera que celui-ci n’est pas correct, étant donné que le mouvement du soleil, de la lune, de la terre, des étoiles, des planètes, les nuages de gaz et de la poussière cosmique…s’apparente à une vibration composée à l’instar d’un corps qui flotte sur la surface de l’eau  bercé doucement par des vagues inclinées.

La concertation du mouvement de la terre autour du soleil,  ensuite autour du centre de notre galaxie (la voie lactée), et l’ensemble autour du centre de regroupement des galaxies, provoque une agitation vibrée et penchée comme  un corps qui tangue sur la surface de l’eau, de ce fait, on comprend  mieux pourquoi le Coran n’a pas utilisé le terme « tourner » mais « voguer ou flotter », car il désigne la nature de l’action des corps cosmiques.

Pour illustrer de façon pratique cette vérité, on se réfère aux déclarations des astronautes qui ont dépassé la pesanteur terrestre, qu’ont-ils ressentis une fois dans l’espace ?

Chacun d’entre eux  certifie qu’il ressentait comme s’il flottait sur la surface de l’eau !! Ainsi disent les scientifiques de la NASA  à la lettre : « Astronauts feel like they are floating when they are in space », cela veut dire que les Astronautes sentent comme s’ils flottent quand ils sont dans l’espace.

                     

Quand l’homme  se trouve dans l’univers, il sent comme s’il flotte sur la surface de l’eau, et ce sentiment est tout à fait réel, et non illusoire,  étant donné  qu’il baigne dans un milieu  matériel  submergé de matières et d’énergie mais en faible condensation,  et non pas dans le vide,  de ce fait l’expression « voguer dans l’univers » est correcte, inspirée du terme coranique « chacun vogue dans une orbite ».

On comprend finalement pourquoi le Coran a utilisé avec minutie cette expression dans une autre Sourate : « وَهُوَ الَّذِي خَلَقَ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ "

Et c’est lui  a crée la nuit et le jour, le soleil et la lune, chacun voguant dans une orbite »] Sourate Al Anbiyae ; les prophètes, verset  33[. On comprend également que plus  le développement de  la science  révèle des vérités  certifiées sur  l’univers, plus on atteste que les termes coraniques sont  très pointilleux au niveau scientifique, et non contradictoires et confus  comme prétendent certains soupçonneux.

«   سنريهم آياتنا في الآفاق وفي أنفسهم حتى يتبين لهم أنه الحق

Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran), la vérité. »] Sourate Fosselat, les versets détaillés, verset 53[.

Ecrit par    Abdel Daem KAHEEL  www.kaheel7.com

Traduit par: F Z BOULAICH BAYSSA

Ouvrages:

1- Walking in Space, www.nasa.gov

2- http://map.gsfc.nasa.gov/m_uni/uni_101firstobj.html

3- http://www.kva.se/KVA_Root/files/newspics/DOC_2005217592_1296017045_popcrafoord05eng.asp

4- http://web.cecs.pdx.edu/~mmw/Free%20Float.JPG

25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 03:42

Par I. Sakho

Professeur de Sciences Physiques.


1.Introduction

« Longtemps, le Soleil est resté un astre mystérieux. Ignorant sa nature véritable, les Égyptiens de l’Antiquité en avaient fait un dieu fondateur qu’ils appelaient Râ. Plus tard, les Incas puis les Aztèques l’adorèrent. Au XVIe siècle, malgré les découvertes de Galilée et de Copernic, la majorité des hommes eut du mal à admettre qu’il s’agissait d’un corps céleste autour duquel tournait notre planète. Aujourd’hui, les astronomes savent que le Soleil n’est qu’une banale étoile. Comme les milliers d’autres points scintillant dans le ciel nocturne, il s’agit d’une énorme boule de gaz qui, échauffée par sa propre masse, engendre des réactions thermonucléaires et produit une intense lumière » [2].

Pourtant dès le VIIe siècle, le Coran précisait que le Soleil n’est pas un dieu mais plutôt un objet céleste doué de la propriété de produire de l’énergie lumineuse  ainsi que rappelé :

« Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune : ne vous prosterner ni devant le soleil ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c’est Lui que vous adorez » S.41-V.37.

« Que soit béni Celui qui a placé au ciel des constellations et y a placé un luminaire (le soleil) et aussi une lune éclairante » S.25 –V.61

La future disparition du Soleil est programmée par Allah à travers la Loi générale de destruction à laquelle n’échappera aucune créature :

« Tout ce qui se trouve sur elle [la terre] doit disparaître [Seule] subsistera la Face de Ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse » S.55 – V. 26-27

Si le verset 26 de la sourate précitée précise sans aucune ambiguïté  la disparition totale de tout ce qui se trouve sur notre globe, le verset 27 montre implicitement que l’Univers tout entier disparaîtra car Seule subsistera la Face de Notre Noble Créateur Allah, doué de la perfection de sagesse et de puissance. N’est- Il pas :

« Le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même » S.2 – V. 255

L’équilibre naturel entre les êtres au sein de la biosphère étant tributaire des interactions Soleil – Terre (interaction gravitationnelle,  interaction matières terrestres – rayonnement solaire, etc.), la disparition  de tout ce qui se trouve sur terre serait intuitivement une conséquence de changements profonds de l’activité solaire dont les plus significatifs à l’état actuel des connaissances sont les éruptions chromosphériques, les protubérances, et l’émission radioélectrique. Par exemple, si les rayons gamma émis depuis le cœur du Soleil atteignaient la surface terrestre, alors à coup sûr la végétation et les organismes vivants disparaîtraient. D’ailleurs l’astronome Carl Sagan [3] le précise clairement  « … la vie sur Terre dépend presque exclusivement de la lumière solaire ». Voici donc de manière implicite comment le Saint Coran lie la prochaine disparition de tout ce qui se trouve sur terre à des perturbations notoires de l’activité solaire. Cependant on peut approfondir l’argumentation pour montrer comment le Livre d’Allah  décrit à la perfection la mort du Soleil et la dislocation du globe comme l’une des conséquences de cette mort. Mais que disent d’abord les cosmologistes sur la mort de l’étoile nourricière des humains. Citons à ce propos l’astrophysicien Hubert Reeves [4]. « Les réserves d’hydrogène solaire nous promettent encore cinq milliards d’années de tranquillité .Le Soleil restera ce qu’il est : une étoile jaune dont le disque énorme a, à cause de sa distance, même taille apparente que la  Lune.  Avec l’épuisement de l’hydrogène, le Soleil va devenir une géante rouge et amorcer la fusion de l’hélium en carbone et oxygène. […]. Quand le Soleil atteindra cette phase (géante rouge), son volume va croître et sa surface va se refroidir lentement. Du jaune sa lumière virera à l’orange puis au rouge. Et du bleu du ciel aux douces teintes des aubes et des crépuscules, tous les phénomènes atmosphériques seront profondément altérés. […]. Le disque rouge aux dimensions croissantes nous enverra bien plus de chaleur que notre disque jaune familier. […].  Sous la chaleur accrue, les glaces polaires vont commencer à fondre, élevant progressivement le niveau des océans et exhalant dans l’atmosphère d’épaisses couches nuageuses, qui, pour un temps cacheront les étoiles. […]. Une vaste Amazonie, chaude et humide, s’étendra sur toute notre planète où, comme dans une serre, une végétation luxuriante s’installera.  Puis l’atmosphère commencera à s’évaporer dans l’espace. Le ciel redeviendra clair. Sous l’ardeur de l’immense disque rouge, la végétation desséchée flambera spontanément.  D’interminables feux de broussailles achèveront de consumer tout ce que la surface terrestre contient d’éléments organiques. Des paysages lunaires feront leur apparition. Sur les continents, comme au fond des océans évaporés, le règne minéral reprendra la place qu’il avait aux premiers temps de notre planète et qu’il n’a jamais perdue sur la lune. Quelques centaines de milliers d’années encore et, comme dans les bouches volcaniques d’aujourd’hui, la pierre elle-même entrera en fusion.  En cascades rougeoyantes, des nappes de lave incandescente descendront des montagnes, et s’amasseront au fond des antiques fosses océaniques. Le ventre rouge du Soleil continuera son inexorable progression, projetant devant lui, issu de ses entrailles, un formidable vent. Sous l’impact, les planètes intérieures, Mercure, Venus, la Terre , Mars peut-être, se vaporiseront lentement. Leur matière se joindra à cet ouragan et, en flots tumultueux, foncera vers l’espace. […]. Le Soleil mourant ne s’effritera pas complément. Un cœur dénudé restera sur les lieux une  ‘’ naine blanche ‘’ comme celle qui gravite autour de Sirius ».

Passons à présent à la description des phénomènes accompagnant la mort du Soleil sous l’éclairage coranique.


2. L’état final du Soleil mourrant

« Quand le soleil sera obscurci » S.81-V.1

Ce verset révèle sans équivoque, qu’il arrivera un moment (et Seul Allah sait quand) où le Soleil deviendra  sombre car n’étant plus capable de rayonner de l’énergie lumineuse tel que nous pouvons l’observer à midi par exemple. L’énergie lumineuse étant produite aux dépens des réactions thermonucléaires, l’épuisement du combustible solaire (hydrogène puis hélium) entraînera inévitablement l’extinction de la lumière nous provenant du Soleil. Le fait que le Coran précise que notre étoile deviendra obscure un jour, montre tacitement que le combustible solaire n’est pas renouvelable. Une telle vérité était inaccessible aux hommes du VIIe siècle qui ignoraient totalement les lois de l’astrophysique nucléaire.  En outre, et c’est l’aspect le plus spectaculaire, le Coran indique que le Soleil mourrant ne disparaîtra pas totalement.  Après avoir rendu « l’âme » où par commodité de langage le dernier souffle cosmologique,  il restera du Soleil quelque chose d’obscur ; tout comme il restera de chacun être vivant après sa mort , la matière dés lors inanimée de son organisme. L’éclairage coranique explique alors que du défunt  Soleil restera  un résidu obscur incapable de rayonner de l’énergie décelable à l’œil nu. Ce quelque chose d’obscur pourrait correspondre à ce qui est appelée dans le jargon des cosmologistes : une naine blanche.  En effet d’après J. Gauzit [5], Astronome à l’Observatoire de Lyon, «  les naines blanches rayonnement faiblement car leur noyau, formé de matière dégénérée (noyaux atomiques et électrons étroitement comprimés) est entouré d’une mince couche gazeuse normale ».  Puisque la luminosité d’une naine blanche est de « 100 à 20 000 fois plus  faible que celle du Soleil » [5], alors on conçoit qu’une naine blanche est ‘’obscure’’ comparée à une étoile ordinaire. Mais, l’éclairage de l’astronome Carl Sagan [3] est plus concluant : « Des milliards d’années plus tard, le Soleil dégénérera en une étoile naine blanche. […]. Quand il ne restera rien de sa chaleur, au stade ultime, le Soleil ne sera plus qu’une étoile naine, noire morte ».

La conclusion qui peut alors être tirée : il y a de cela plus de 14 siècles, le Coran expliquait que le Soleil mourrant atteindra le stade ultime d’étoile obscure où tout simplement d’étoile naine, noire morte. Cet accord de l’éclairage coranique avec les données modernes de l’astrophysique est une preuve éclatante que le Coran n’est pas la parole d’un humain, mais plutôt  la Parole d’un Être Suprême doué de la perfection de connaissances : Allah.


Quelques événements accompagnant les phases intermédiaires de la destruction du Soleil.

Nous venons de voir qu’après épuisement de son combustible nucléaire,  le Soleil mourrant évoluera vers son stade d’étoile obscure. Quelles sont durant cette transition de phase, les conséquences sur la terre et tout ce qu’elle contient ? Le Coran Parole d’Allah, le Créateur doué de la perfection de connaissances apporte des éclairages décisifs.

« Et bien, attends le jour où le ciel apportera une fumée visible qui couvrira les gens. Ce sera un châtiment douloureux » S.44 -V.10-11

« Il t’interroge à quand le Jour de la Résurrection ? Lorsque la vue sera éblouie, et que la lune sera éclipsée et que le soleil et  la lune seront réunis » S.75 – V. 6-9.

Le verset 6 de la sourate 75 précitée, précise alors que la mort du Soleil début avec le Jour de la Résurrection. Il apparaîtra alors du ciel, une fumée qui couvrira les gens. N’est –ce pas là un éclairage conforme aux prévisions des cosmologistes telles H. Reeves le souligne dans l’extrait ci-dessus : «  Et du bleu du ciel aux douces teintes des aubes et des crépuscules, tous les phénomènes atmosphériques seront profondément altérés ».  En outre, l’éclairage coranique poursuit en expliquant que, durant le processus de destruction du Soleil, « la vue sera éblouie ». Ce qui correspond à un excès de lumière solaire frappant vivement les regards. H. Reeves ne précise-t-il pas alors que : «Le ciel redeviendra clair. Sous l’ardeur de l’immense disque rouge, la végétation desséchée flambera spontanément ». Les rayonnement lumineux solaires UV durs (ceux réfléchis par la couche d’ozone), les rayons X et les rayons  gsont tous insupportables par les tissus fragiles des organismes vivants. Les rayons UV durs suffisent seuls à éblouir la vue tandis que les rayons gplus énergétiques suffisent à enflammer toute le végétation terrestre. L’information que la « vue sera éblouie » implique tacitement  un accroissement de l’intensité lumineuse solaire. Par ailleurs, la révélation coranique continue la description de la mort du Soleil en indiquant que « le soleil et  la lune seront réunis  ». Cet éclairage divin est alors une preuve éclatante que le Soleil  mourant augmentera de volume jusqu’à envelopper la Lune et donc forcément les planètes internes Mercure, Venus et la Terre solidaire de la Lune.  Le Soleil mourrant pouvait bien subir tout au début, une sorte de ‘’Big Crunch’’ : se contracter puis se réduire en un point de matière dégénérée.

Cependant la Parole d’Allah indique qu’un tel scénario n’aura pas lieu : il augmentera plutôt de volume conformément alors aux prévisions des cosmologistes comme il apparaît à travers l’extrait de H Reeves précité mais aussi plus explicitement dans l’extrait suivant de l’astronome Pierre Kohler [6] :  « Après quoi, ayant presque épuisé tout son combustible nucléaire, il se mettra à enfler, jusqu’à atteindre dix millions de fois son volume actuel, englobant alors toutes les planètes proches dont le sol sera porté à plusieurs milliers de degrés. Pour le Soleil, cette augmentation de volume se traduira au contraire par une baisse de sa température superficielle, ce qui le fera rougir ». Ainsi, les versets précités des sourates 44 et 75  révèlent donc que la mort du Soleil sera accompagnée :

  • D’une altération profonde des phénomènes atmosphériques observable par l’apparition d’une fumée qui couvrira les gens ;

  • D’une augmentation du volume solaire qui s’étendra alors jusqu’au-delà de l’orbite terrestre.

Mais, le fait que « le soleil et  la lune seront réunis » n’implique t-il pas alors le dessèchement de la végétation suivie de sa combustion et de l’évaporation des océans ? Le Coran Parole d’Allah éclaire nos lanternes à ce sujet.

«  Quand le soleil sera obscurci […] et les mers allumées  » S.81-V.1 et 6

Les mers seront ‘’allumées ‘’ c’est-à-dire entreront en ébullition précise alors le Coran. Mais une quantité de chaleur capable de maintenir en ébullition l’ensemble des océans n’est t-elle pas suffisante pour fondre les glaciers et pour incendier la végétation terrestre ? Les doués d’intelligence répondront par l’affirmative. Le Soleil mourrant, rayonnera de l’énergie thermique d’une intensité telle que tout sur la surface terrestre disparaîtra ainsi que déjà précisé par le Coran en introduction : « Tout ce qui se trouve sur elle [la terre] doit disparaître…» S.55 – V.26-27. H Reeves ne dit pas le contraire : « Le ciel redeviendra clair. Sous l’ardeur de l’immense disque rouge, la végétation desséchée flambera spontanément. D’interminables feux de broussailles achèveront de consumer tout ce que la surface terrestre contient d’éléments organiques. Des paysages lunaires feront leur apparition.  Sur les continents, comme au fond des océans évaporés, le règne minéral reprendra la place qu’il avait aux premiers temps de notre planète et qu’il n’a jamais perdue sur la lune ».

Pour s’arrêter, car il est  impossible d’épuiser les enseignements coraniques par rapport à une interrogation donnée, invoquons les versets suivants décrivant la dislocation du globe.

« Quand le ciel se déchirera et obéira à Son Seigneur […] et que la terre sera nivelée et qu’elle rejettera ce qui est en son sein et se videra  » S.84 – V.1-4

La terre rejettera ce qui est en son sein, les montagnes cracheront alors des matériaux alors en fusion. La terre se videra par la suite : les océans se vaporiseront et la matière minérale se volatilisera totalement:

« Ils t’interrogent  au sujet des montagnes.  Dis  Mon Seigneur les dispersera comme la poussière ’’ » S. 41 – V.105

N’est-il pas alors miraculeux que ces versets révélés au VIIe siècle au Prophète Illettré Mouhammad (Salut et Bénédiction sur lui) décrivent avec autant de clarté les processus de destruction du globe comme l’une des conséquences majeures  de la mort du Soleil en parfait accord avec les prévisions des cosmologistes. H. Reeves ne souligne-t-il pas que : « En cascades rougeoyantes, des nappes de lave incandescente descendront des montagnes, et s’amasseront au fond des antiques fosses océaniques.

Le ventre rouge du Soleil continuera son inexorable progression, projetant devant lui, issu de ses entrailles, un formidable vent. Sous l’impact, les planètes intérieures, Mercure, Venus, la Terre Mars peut-être, se vaporiseront lentement. Leur matière se joindra à cet ouragan et, en flots tumultueux, foncera vers l’espace ».En guise de conclusion, dressons un tableau récapitulatif des quelques différentes phases de destructions du Soleil sous les éclairages coraniques et cosmologiques.

Sur les étapes de la mort du Soleil

 

Éclairages coraniques

Éclairages scientifiques

« Quand le soleil sera obscurci  » : S.81-V.1

« Quand il ne restera rien de sa chaleur, au stade ultime, le Soleil ne sera plus qu’une étoile naine, noire morte » [3].

« Et bien, attends le jour où le ciel apportera une fumée visible qui couvrira les gens. Ce sera un châtiment douloureux » .S.44-V.10-11

« Les hautes températures océaniques libéreront dans l’air d’avantage de vapeur d’eau ; de nuages plus abondants protègeront la Terre du rayonnement solaire et retarderont pour peut de temps sa mort » [3]. « Et du bleu du ciel aux douces teintes des aubes et des crépuscules, tous les phénomènes atmosphériques seront profondément altérés » [4].

« Il t’interroge à quand le Jour de la Résurrection ? Lorsque la vue sera éblouie, et que la lune sera éclipsée et que le soleil et  la lune seront réunis » S.75 – V. 6-9.

« Après quoi, ayant presque épuisé tout son combustible nucléaire, il se mettra à enfler, jusqu’à atteindre dix millions de fois son volume actuel, englobant alors toutes les planètes proches dont le sol sera porté à plusieurs milliers de degrés. Pour le Soleil, cette augmentation de volume se traduira au contraire par une baisse de sa température superficielle, ce qui le fera rougir » [6].

« Quand le ciel se déchirera et obéira à Son Seigneur […] et que la terre sera nivelée et qu’elle rejettera ce qui est en son sein et se videra  »

S.84 – V.1-4

 

« Ils t’interrogent  au sujet des montagnes. Dis  Mon Seigneur les dispersera comme la poussière ’’ ». S. 41 – V.105

« En cascades rougeoyantes, des nappes de lave incandescente descendront des montagnes, et s’amasseront au fond des antiques fosses océaniques. Le ventre rouge du Soleil continuera son inexorable progression, projetant devant lui, issu de ses entrailles, un formidable vent. Sous l’impact, les planètes intérieures, Mercure, Venus, la Terre , Mars peut-être, se vaporiseront lentement. Leur matière se joindra à cet ouragan et, en flots tumultueux, foncera vers l’espace » [4].

Le parfait accord entre les éclairages coraniques et scientifiques  relativement à la mort du Soleil témoignent des qu’en Vérité :

« La révélation du Livre émane d’Allah, le Puissant, le Sage » S.45 – V.2 ,

un Coran arabe auprès d’Allah  « … dans l’Ecriture –Mère [l’original au ciel] sublime et rempli de sagesse » S.43 – V.4.


Références

Vos remarques peuvent être communiquées au responsable de la version française:

elmanaoui@yahoo.fr

[1] Muhammad Hamidullah, Le Saint Coran et sa traduit en langue française du sens de ses versets,  Presses du Complexe du roi Fahd,  Madinah Munawwara, 1410 H.

[2] Philippe Henarejos, Sciences & Vie, N° 946, Paris, (juillet 1996) , p.55.

[3] C. Sagan, Cosmos, Editions Mazarine, Paris, (1981), pp.298-302.

[4] H. Reeves, Patience dans l’azur, L’évolution  cosmique, Editions du Seuil, Paris, 1981, pp.135-137.

[5] J. Gauzit, Clartés, Lois de la matière (Tome 3), fascicules 3700-3790, Editions Techniques, Paris, 1962.

[6] P.Kohler, Les gouffres du cosmos, Editions France – Empire, 1978, p.73.

Présentation

  • : Découvrir et apprendre
  • Découvrir et apprendre
  • : Vidéos et articles sur l' islam, les musulmans, le Portugal, l' histoire, le Pouvoir, les secrets...et un peu d' humour. Ps: aidez moi en me signalant des vidéos qui ne sont plus visibles. Salam
  • Contact

Une ambiance pour lire...

 

Recherche

Pages