Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 00:04

Détail des aliments nécessaires, leur provenance et leur rôle dans le corps humain : les besoins du corps et la conséquence des excès:


1-Les protéines et leurs rôles

C’est un élément essentiel dans la constitution, la croissance du corps, depuis la constitution du fœtus, après la naissance et durant toutes les phases de développement. Elle rentre dans la composition de toutes les cellules. La matière vivante dans la cellule est constituée de protéines. C’est la matière qui construit le corps, assure son développement  et la régénération de ses cellules et constitue les enzymes et les levures qui catalysent les réactions chimiques, ainsi que les hormones et les anticorps qui protègent le corps contre les maladies microbiennes et le sang avec ses composantes. Tous ces rôles sont accomplis par les protéines.


Les différentes protéines dans l’alimentation humaine et leur origine

a-Les protéines animales -dont l’origine est animale- se trouvent dans :les viandes, les volailles, les lapins, les produits laitiers, les œufs. Ces  produits contiennent des acides aminés dits essentiels parce qu’ils sont indispensables au corps qui ne peut les produire et doit les rechercher dans l’alimentation.

b-Les protéines végétales -dont l’origine est végétale- se trouvent dans :les fèves et leurs dérivés, (les féveroles, le moudammas, etc,), les fibres, les pois chiches, le blé, le fenugrec..

Or, les protéines végétales manquent de certains acides aminés nécessaires ; si l’adulte se nourrit surtout avec des protéines végétales, il doit diversifier son alimentation en vue de combler le déficit constaté en tel ou tel acide aminé.


Besoins quotidiens en protéines :

Un adulte a un besoin quotidien de 1 mg de protéine pour chaque kilogramme de poids de son corps, c’est-à-dire qu’une personne qui pèse 60kg a besoin de 60g de protéine quotidiennement, tandis que pour l’enfant, on évalue entre 1,8 et 2,5g ses besoins en protéine par kg de son poids, parce qu’il est en période de développement de son corps et de croissance de ses os et de ses tissus. C’est pourquoi il est conseillé que le tiers des protéines soit d’origine animale pour l’adulte, alors que pour les enfants en bas âge, les protéines animales doivent constituer l’essentiel de l’alimentation protéinique.

Il convient également de remarquer que lors des périodes de croissance et de convalescence de maladie ainsi que pour les sportifs pratiquant le body-building ou l’athlétisme (ou l’haltérophilie) de même que durant les périodes de grossesse et d’allaitement, les besoins en protéines surtout animales augmentent : 1.5 à 2 g par kg de poids.

Les protéines, en plus des rôles essentiels déjà cités, procurent au corps une partie de ses besoins en énergie pour l’effort, évalués entre 10 et 15%, sachant que chaque gramme de protéine fournit 4.1 calories environ. Voici quelques exemples d’aliments connus : 1 œuf dur = 5g, un grand morceau de viande=30g, une grande, une grande cuillerée de lentilles=7g, un quart de litre de lait=12g


Dysfonctionnements dus à un excès ou à un manque de protéine par rapport aux besoins :

1-La consommation excédentaire de protéines, comme la viande, les œufs ou autres oblige le foie et les reins à un effort supplémentaire, car ce sont ces organes qui libèrent le corps du « solde » des produits entrés dans le corps après la digestion et après que toutes les cellules du corps aient puisé leurs besoins en acides aminés ; ceci en ce qui concerne un corps sain.

Pour ce qui est d’un organisme dont le foie est atteint d’une inflammation ou si des calculs biliaire bouchent et surchargent la vésicule ou dans le cas où le foie a subi une détérioration suite à une maladie telle que la bilharziose, ou en cas de consommation d’alcool, tout ceci diminue le rôle du foie ce qui nécessite la diminution des quantités de protéines ; il faudrait agir de même dans le cas d’affection des reins.

2-Certaines personnes pourraient exagérer leur alimentation en viandes, en croyant que cela ne mène pas nécessairement à l’obésité et que cela augmente la force du corps et donne une meilleure santé à l’individu ; mais en réalité, cette croyance est erronée ; car il a été vérifié que le fait de manger plus d’1kg de viande par jour pourrait entraîner des maladies : Par exemple, les artères pourraient « se solidifier» (médiacalcose) à cause des graisses qui se trouvent autour des fibres de la viande.

3-l’excès de viande pourrait faire grossir parce que la viande procure au corps un surplus d’énergie par rapport aux besoins.

L’illustration ci-après suggère que le régime alimentaire doit comprendre tous les éléments nécessaires à une alimentation équilibrée

4-Il a été remarqué que le cancer du colon était plus répandu chez les populations qui consomment trop de viande et peu de fibres (fruits et légumes)

5-L’excès de consommation de viande –rouge, en particulier- mène à une maladie très répandue et connue, la goutte, dite « maladie des rois » qui attaque certaines articulations surtout aux pieds, et qui donne des douleurs atroces.

La prévention de toutes ces maladies, et d’autres encore, réside tout simplement dans l’usage modéré des protéines.

Par contre, l’alimentation pauvre en protéines conduit à l’anémie, à l’engraissement du foie et à des oedèmes aux pieds, à l’arrêt de la croissance pour les enfants en bas âge, à une diminution de la résistance du corps aux maladies , à l’apparition d’échancrures au niveau du ventre et des pieds, à un amaigrissement et à une faiblesse générale.

2-Les hydrates de carbone et leur rôle

Ces produits se trouvent dans: le pain, le riz, le macaroni, la pomme de terre, le miel, le sucre, les différentes sucreries, les jus de fruits, les eaux minérales contenant un taux élevé de sucre, le blé, l’avoine, le maïs, toutes sortes de fruits et légumes, en grandes quantités dans les protéines végétales comme les fèves, les lentilles, les pois chiches et le lait et ses dérivés.

La plupart de nos besoins en énergie nous proviennent des produits carbo-hydratés et des lipides.Un exemple pour illustrer : un pain contient 100g d’hydrate de carbone ; une cuillerée de sucre (grande=10g, petite=5g).

Ces produits hydro-carbones  fournissent 50 à 60 % de nos besoins en énergie : 1g carbohydrate=4.1 calories et le corps a besoin de 300 à 400 g de carbohydrate.


Dangers de l’excès en hydrates de carbone :

a-on dit que tout excès en glucides se transforme en surpoids et en graisse

b-l’excès en produits sucrés (tels les gâteaux, les tartes, les yaourts, les dattes , les raisins, les figues, les melons, les mangues), conduit à la destruction rapide et certaine du pancréas qui a pour rôle de produire l’insuline et de réguler la quantité de sucre dans la sang. Le diabète est une conséquence de l’insuffisance d’insuline dans le sang.

c-la consommation de glucides au-delà des besoins du corps donne l’impression de ballonnement,  des problèmes de digestion et donne des diarrhées etc

d-l’excès de sucres dans le régime alimentaire augmente le taux de cholestérol dans le sang, ce qui donne des dépôts sur les parois des artères et qui conduit à la rigidité des artères, à l’hyper tension artérielle, et augmente les possibilités de crises cardiaques et d’insuffisance cardiaque.

En cas d’insuffisance en sucre comme pendant le mois de ramadan, le foie utilise le stock de glycogène et le transforme en glucose et procède à la transformation des protides et des lipides en glucides. Un autre danger de l’insuffisance de sucre dans le sang : la personne devient nerveuse et perd la maîtrise de soi-même dans ses relations avec autrui(Hypoglycémie).

3-Les lipides : leur origine, les besoins du corps et les dysfonctionnements dus à un excès dans l’alimentation:

Les lipides sont également un élément indispensable à une alimentation équilibrée et sont une composante essentielle dans la constitution des cellules du corps humain.


Leurs rôles peuvent se résumer comme suit :

a-Ils fournissent au corps entre 30 et 35 % de ses besoins en énergie : 1g=9.3 calories

b-Ils servent d’élément isolant pour le stockage sous la peau de cette énergie.

c-Les lipides stockés servent à la constitution de pochettes pour protéger les organes se trouvant dans les diverses cavités du corps tels que le cœur, les reins, etc…


Les diverses origines des lipides :

-animales : huile, beurre, beurre rance naturel, graisses & viandes animales, graisses et viandes de poisson,  beurre, jaune d’œuf, foie, cervelle et autres produits animaux.

-végétales : beurre rance industriel, toutes sortes d’huiles végétales de l’industrie extraites de produits tels que : coton, sésame, lin, tournesol, maïs, olives


Les besoins quotidiens de l’individu en lipides :

1 g de lipides pour l kg de poids : une personne pesant 60 kg a besoin de 60 g par jour

Exemples de quantités de besoins en lipides les plus répandus : une petite cuillerée d’huile : 5g ; une grande   cuillerée d’huile :14g ; une grande cuillerée de beurre : 14g ; 1 jaune d’œuf : 7g


Les dysfonctionnements dus à un excès de lipides dans l’alimentation

- athérosclérose : très répandue dans les pays occidentaux qui consomment beaucoup de lipides saturés; alors qu’en Afrique et au Japon, l’athérosclérose est moins répandue

- sentiment de fatigue, de paresse et d’envie de dormir

- le « surmenage » du foie a pour conséquence de donner un foie graisseux (dit aussi paresseux) : l’intéressé a un sentiment de paresse qui l’empêche de vaquer à ses occupations

- l’augmentation du cholestérol


Les dysfonctionnements dus à une insuffisance de lipides dans l’alimentation

L’abstinence totale de consommation de lipide donne : un visage qui semble desséché, la desquamation de la peau, la chute de cheveux l’affaiblissement des organes génitaux, l’envie de boire et de manger plus et enfin des calculs biliaires.

C’est pour cela qu’il  faut ajouter, dans ce cas, 15% de lipides au régime alimentaire quotidien.

L’utilisation des lipides non saturés ne conduit pas à l’artériosclérose et protège le corps contre les méfaits de l’insuffisance ;  elle ne contient pas de cholestérol


4-Les vitamines

Sur le plan étymologique, vita=vie et amine= indispensable ; donc les vitamines sont les matières indispensables à une alimentation complète, saine et équilibrée. Ils sont indispensables à l’équilibre et à la vitalité de l’organisme, même s’ils n’entrent pas dans la construction des tissus ou dans la production d’énergie.

Leur  insuffisance dans l’alimentation conduit à l’apparition de symptômes de maladies dont la gravité dépend de la nature de cette carence. Le corps a besoin de quantités infimes de vitamines et ces besoins peuvent devenir plus importants dans des conditions particulières sur le plan physiologique ou de l’état de santé. Ces besoins augmentent par exemple lors d’une grossesse ou lorsque l’enfant est en période d’allaitement.

Et dans d’autres états sanitaires, en cas de diabète ou de convalescence de certaines maladies, l’excès de vitamines sans raison peut aussi conduire à des dysfonctionnements. La meilleure conduite à suivre est le juste milieu.

Le rôle des vitamines est d’aider les enzymes à réaliser les réactions chimiques dans les tissus des organes, ce qui permet à l’organisme de se sentir plein d’allant et de vitalité ( vitamines A, B, C, D, E ).Les provenances principales des vitamines.

Les vitamines sont de 2 sortes :

-celles solubles dans les lipides (ou liposolubles) comme A, D, K, E

-celles solubles dans l’eau comme la vitamine C ou la vitamine B composée Les vitamines proviennent essentiellement de :-légumes et fruits frais -huiles extraites de foie de poisson (vit A, D)-huiles végétales (vit E)-lait, jaune d’œuf, fibres (vit B)-les bactéries se trouvant normalement dans les intestins (vit B, K)


Les vit indispensables à l’organisme humain

vitamine

Son origine

Sa production/ jour en cas d’existence

Dysfonctionnements dus à un excès ou à une carence de vitamines par rapport aux besoins

A

Animale : huile de poisson, beurre, lait, foie, jaune d’œuf,

Végétale : carottes, tomates, feuilles de plantes vertes, laitue,

Abricots

Unité internationale

Enfant : 1500 UI

Adulte : 5000 UI

Insuffisance : maladie d’aveuglement nocturne,dessèchement de la peau, des muqueuses,      et de la cornée et craquelure de celle-ci

Excès : maux continus, vomissements, incapacité de concentration

D

Huile de poisson, jaune d’œuf, lait, rayons UV+graisses sous-cutanées

Unité

internationale

 

Enfant : 400 UI

Adulte : 400 UI

Insuffisance : non construction des dents, chez l’enfant ; ramollissement des os, chez les femmes enceintes et celles qui allaitent ;

Excès : perte appétit et constipation

E

Huile végétale à partir du blé, du coton, plantes vertes, du soya, la laitue, le lait et le jaune d’œuf.

30 mg

L’homme se protège contre l’anémie qui a un rôle dans la fécondité et l’avortement

K

Feuilles de plantes vertes, épinards, choux, tomates ; se forme dans l’orga-nisme grâce aux bacté-ries du gros intestin

         ----------

Aide à coaguler le sang et empêche donc les hémorragies

aide à la production d’énergie-produit dans le corps ; il n’y a insuffisance qu’en cas de maladie

C acide ascorbique

Sels, orange, citron, poivron vert, oignon – (foie,lait,poivron)

            75 mg

Insuffisance: hémorragie

de l  et des tissus et articulations, scorbut, retard de la cicatrisation des plaies et fractures

Excès:urine difficile, calcul biliaire

B : complexe B1

Levures, viandes, foie, œuf, lait, oignon, fève, son

           1.5 mg

Inflammation des nerfs des membres, sentiment de   et de    ; béri-béri, coeur gros

 

B2

viandes, foie, œuf, lait, oignon, fève, amandes, noix

           1.5 mg

Craquèlement des lèvres et des côtés de la bouche, inflammation du bout de la lèvre et de la peau, desquamation de la peau, rougissement de la cornée

Nyassine

acide saccharine

Levures, viandes, fibres, dattes, tomates

            20 mg

Pelagra, inflammation de la peau, diarrhée continue, diminution des facultés mentales

5-Les sels minéraux

Ils constituent une part importante, essentielle et indispensable de l’alimentation quotidienne de l’homme. Ils sont responsables de la vitalité et de la santé de l’organisme. Et la plupart de ces minéraux entrent dans la constitution de certaines enzymes et hormones. Ces sels minéraux sont :

1-calcium;   2-phosphore;   3-sodium;   4-potassium;   5-fer;   6-soufre;   7-magnésium;   8-chlore;   9-iode;       10-fluor;   11-cuivre    12-manganèse    13-zinc   14-cobalt    15-molybdène

Il a été prouvé que chaque sel a son rôle spécifique important. Certains sont nécessaires en grandes quantités tels que calcium, phosphore, sodium, potassium et fer alors que les autres doivent être en quantités infimes.

(1)Le calcium est nécessaire pour la construction du squelette et des dents et indispensable en matière de coagulation du sang pour arrêter des hémorragies éventuelles ; on le trouve dans le lait, le fromage, les œufs, les fibres, les légumes et le miel noir. Les besoins sont de 1g pour l’adulte, 2g pour l’enfant en croissance et en période de poussée des dents et 1.5 à 2 g pour la femme enceinte ou en période d’allaitement. L’insuffisance de calcium et un manque de vitamine C et de phosphore provoquent le rachitisme chez les enfants ; tandis que chez la femme enceinte ou en période d’allaitement, il provoque le ramollissement des os et la carie dentaire.

(2) le phosphore est indispensable pour aider le calcium et la vitamine C à la construction du squelette et des dents et entre dans la constitution des tissus et des cellules du corps et en particulier l’acide nucléique et aide à l’organisation et à la gestion des réactions chimiques. On le trouve dans le lait, le fromage, les œufs, les viandes, le foie, le poisson et les légumes. Le besoin se limite à 1-1.5g pour tous les âges et il suffit de prendre un demi verre de lait ou un œuf par jour.

(3, 4, 5) Ces 3 sels sont liés et leurs rôles dans l’organisme également : fixer et organiser l’eau dans les cellules, organiser le ph dans le sang et les autres liquides de l’organisme. Le sel de l’alimentation est responsable de la production de l’acide chlorhydrique, le potassium est responsable de la contraction naturelle des muscles et en particulier du muscle cardiaque. le sodium est considéré comme seul responsable de l’élimination naturelle du sucre par les intestins. Se trouvent dans le sel (Na Cl), l’orange, le citron, la tomate, le mango, les fraises, et dans beaucoup de fruits et légumes.

Les besoins :(8-15) g de chlorure de sodium (Na Cl) (1 petite cuillerée de sel=5g Na Cl) et 3-4g de chlorure de phosphore.

Quand une personne prend des repas équilibrés avec du pain, des légumes, des viandes et des fruits, il prend naturellement ses besoins en sels minéraux et il n’est conseillé de consommer un complément de ces sels que dans des cas précis lors de la perte de quantités importantes de liquides en cas de diarrhées ou de vomissements, la perte de sueurs en été ce qui constitue une diminution importante de sels minéraux à travers la peau et qu’il faut remplacer pour ne pas ressentir des maux au niveau des articulations et des distensions de celles-ci et l’incapacité de fournir les efforts habituels.

Le meilleur liquide qui remédie à la situation est le jus d’orange ou de citron. C’est ainsi que nous conseillons aux pèlerins de s’approvisionner en de tels jus surtout en été lorsqu’ils perdent beaucoup de sels minéraux avec leur sueur et ce pour éviter les désagréments consécutifs à ces pertes de sels minéraux  et surtout les coups de soleil dont la probabilité de survenue est plus importante lorsque le corps manque d’eau et de sels minéraux.


Problèmes dus à l’excès de sel dans l’alimentation

L’excès de sels dans l’organisme dans le sang et les tissus conduit à l’hypertension et dérange le fonctionnement du cœur, c’est pour cela qu’il est demandé aux hypertendus de diminuer la quantité de sel dans leur alimentation.

Le fer : sa carence donne de l’anémie ; il fait partie des sels minéraux très importants pour l’organisme de l’homme. Il entre dans la formation de l’hémoglobine et c’est aussi le fer qui transporte l’oxygène aux cellules et c’est l’oxydation des aliments qui donne de l’énergie au corps. Le fer se trouve dans les viandes, le foie, les œufs, le miel noir, les fibres et les feuilles vertes des légumesL’organisme a besoin de 5 à 15g


6-L’eau et son importance dans l’alimentation

« Et nous avons, avec l’eau, donné la vie à tout » Al Anbia, 30.L’eau est l’essence de la vie et aucun être vivant ne peut se passer de l’eau. L’eau constitue la partie essentielle de notre corps, puisque, pour un adulte, 60 à 70% de son corps c’est de l’eau. L’eau ne constitue pas seulement l’essentiel des liquides du corps comme le sang ou la lymphe, mais il rentre également dans la constitution de tous les tissus, et l’existence de l’eau est indispensable pour que le corps reste sain et en bonne santé et pour qu’il puisse jouer tous les rôles qui lui incombent ; l’organisme doit récupérer chaque jour toute l’eau qu’il peut avoir perdue.


7-Les fibres :

Ce sont des déchets qui ne se digèrent ni ne s’assimilent mais aident les intestins dans leur rôle de digestion et d’évacuation des excréments. Les fibres se trouvent dans les fruits et légumes et dans le son et sont indispensables à l’homme afin de lui éviter les constipations et les conséquences qui en découlent.

En résumé, l’alimentation saine est indispensable à l’organisme à condition qu’elle soit équilibrée.

Dans le Saint Coran, Dieu a dit : « Et mangez et buvez, sans excès »

Conseils généraux concernant certaines habitudes alimentaires en matière d’alimentation saine et pour garder  une bonne santé:

1-le juste milieu dans l’alimentation de telle sorte qu’il n’y ait ni insuffisance menant à une faiblesse ni excès donnant un surpoids. Jeûne et régime avec choix des aliments adéquats sont aujourd’hui les bases de la médication des maladies dues à l’obésité.

2-Modération dans la consommation du pain, qui contient de grandes quantités d’acide vitique lequel constitue avec les sels de calcium et de magnésium et amène à une carence en calcium.

3-l’excès de consommation de thé apporte un excès d’acide tannique qui se combine au fer et à la vit B12 ce qui amène à une carence en ces 2 produits et donne l’anémie.

4-l’excès d’huile de paraffine ou sa consommation pour de longues durées contre la constipation conduit à la dissolution de certaines vitamines de l’alimentation dans l’huile de paraffine et sa perte avec les déchets ADKE et l’apparition des problèmes liés à la carence en ces vitamines.

5-l’excès de consommation des antibiotiques sans l’avis de médecin provoque la destruction de certaines vitamines qui sont produites dans le corps par les bactéries du gros intestin comme l’acide folique ou la vit B12 et la vit K, ce qui crée une carence en ces vitamines dans le corps. Nous  revenons toujours à ce verset du Coran « Mangez et buvez, évitez les excès »,

6-eviter la rapidité d’avaler les repas, la vitesse et la mauvaise qualité de digestion  provoquent une digestion insuffisante et une non absorption des aliments.

7-la plupart des gens ont pris l’habitude de consommer le pain européen (viennoises, etc..) au lieu du pain complet contenant du son malgré la meilleure qualité alimentaire de ce pain.

8-il ne faut pas exagérer la consommation du sucre blanc raffiné, de même que les gâteaux, les boissons gazeuses, vu que ces produits font grossir et sont la cause d’une mauvaise alimentation.

9-Beaucoup de gens ne prennent par leur petit déjeuner avant d’aller à leurs occupations, ce qui provoque chez eux maux, maigreur et problèmes d’estomac.

10-le fait de faire bouillir le lait - on croit qu’il suffit de faire approcher le lait de la température d’ébullition pour tuer tous les microbes - exige de bien le mélanger après la formation de la couche de crème et ce en vue de l’homogénéisation de la température jusqu’à l’ébullition en vue d’éviter les problèmes de santé.

11-L’excès de consommation de thé, de café et de cola, le stress, la cigarette, l’insuffisance de sommeil, tout ceci donne des palpitations et les conséquences psychologiques et nerveuses qui peuvent conduire à des maladies organiques.

12-une erreur souvent commise par les gens : le fait de prendre des repas n’importe quand, ce qui provoque des problèmes aux organes du corps. L’Islam est une religion d’ordre et les organes du corps fonctionnent dans un ordre donné ; il faut donc prendre ses repas de manière ordonnée : un petit déjeuner léger et facile à digérer, et 6h au moins après un déjeuner et 6h plus tard un dîner léger comme le petit-déjeuner et ainsi on vivra tranquillement car on aura ménagé notre corps et ses organes et louange à Dieu.


L’énergie nécessaire au corps et la manière de la calculer:

L’énergie dont l’organisme a besoin provient de l’alimentation consommée par l’organisme.

La calorie : quantité d’énergie nécessaire pour élever la température de 1g d’eau de 1°Celsius de 15 à 16°Celsius ; c’est la petite calorie

La grande calorie = 1000 petites calories (1 kilocalorie=1kcal) est l’unité utilisée en alimentation.

Aujourd’hui, on utilise également l’unité appelée joule : Le joule :quantité d’énergie produite par un courant de 1 Ampère pendant 1 seconde avec une résistance d’1 ohm, avec une force d’1 newton et une distance   d’1 mètre.

L ’excès d’énergie conduit à un excès de poids et vice-versa.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

(1)Le Docteur Kamal Abdelhamid Othmane est un ex-Conseiller de santé publique au ministère de la santé, ex-Doyen de l’Ecole de Médecine de Kano au Nigéria et ex-Membre du Conseil d’Administration de l’Association des Miracles Scientifiques du Coran en Egypte.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Découvrir et apprendre
  • Découvrir et apprendre
  • : Vidéos et articles sur l' islam, les musulmans, le Portugal, l' histoire, le Pouvoir, les secrets...et un peu d' humour. Ps: aidez moi en me signalant des vidéos qui ne sont plus visibles. Salam
  • Contact

Une ambiance pour lire...

 

Recherche

Pages