Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 19:59

M

  • Maʿâd, maʿād (destination) معاد : l’au-delà comme destination finale ;
  • Māchaʿ Allāh, māšāʾ allāh (Dieu l'a voulu) ماشاء الله : en écho à « si Dieu le veut » (Inchaʿ Allāh) : . On dit aussi Mektoub ;
  • Mashhad, mašhad (lieu d'un martyre) مشهد : Mashhad est le nom de la deuxième ville d’Iran, lieu du mausolée d’`Alî ben Mûsâ ar-Ridhâ huitième imam.
  • Madhhab, maḏhab (école juridique) مذهب : école de pensée juridique. Désigne aussi le système de pensée qui en est issu, voire la religion et la foi ;
  • Madrasa, madrasaʰ (école) مدرسة : école au sens large ; en particulier école ou université coranique ;
  • Maghreb, maḡrib (occident) مغرب : occident ; couchant ; ouest ;
  • Mahram, maḥram محرم : personne de la même famille avec qui on ne peut se marier ;
  • Maghrib, maḡrib (prière du soir) مغرب : la quatrième prière canonique au coucher du soleil ;
  • Mahdî, mahdī (mahdi) مهدي : pour les Sunnites, homme guidé par ʾAllāh qui viendra vers la fin des temps ; chez les Chiites, c'est une figure eschatologique proche du Messie hébreu ;
  • Majlis, majlis (parlement, réunion) مجلس : endroit où l'on s'assied ; parlement ; réunion ;
  • Makrûh, makrūh (détestable) مكروه : qualifie des actes réprouvés mais non réprimés ;
  • Malâʾka, malāʾika (ange) ملائكة : ange ;
  • Ma malakat aymanukum, mā malaat ʾaymānukum (que votre main droite possède) ما ملكت أيمانكم : cette expression désigne les captives de guerre (esclaves) que le musulman peut épouser en toute légalité[11] ;
  • Mandub, mandūb (recommandé) مندوب : recommandable (voir halal et mustahabb) ;
  • Mansûkh, voir Abrogé ;
  • Manzil, manzil (1/7 du Coran) منزل : désigne une des sept parties du Coran pour sa récitation en une semaine (voir aussi juzʾ) ;
  • Maqsid, maqid (but) مقصد : but ; intension ;
  • Maqsura, maqṣūra (maqsura, loge) مفصورة : loge ; loge à l'intérieur d'une mosquée ou le souverain se met à l'abrit des attentats ;
  • Marabout, murābiṭ (murâbit ; marabout) مرابط : saint ; membre d’une râbita ; ascète ;
  • Mardûd, mardūd (repoussé) مردود : qualifie les hadiths considérés comme apocryphes ;
  • Maʿrûf, maʿrūf (bien connu) معروف : ce qui est connu de tous ;
  • Masjid, voir Mosquée ;
  • Masyah, voir Messie ;
  • Maʿsûm, maʿsūm () معصوم, pl. maʿsūmūn معصومون, maʿsūmīn معصومين : littéralement, complètement intact ; impeccable. Cela peut qualifier un enfant indemne de tout péché. Les chiites duodécimains considèrent Mahomet, sa fille Fatima et les douze imams comme les quatorze ma`asûmûn.
  • Maulânâ ou Mawlânâ, mawlānā (notre mollah) مولانا : notre maître ; titre de respect pour une autorité en matière de religion (voir Mollah) ;
  • Mawlid, abreviation de : mawlid an-nabawîy, مولد النبويّ, naissance du prophète : fête qui commémore la naissance de Mahomet ;
  • Mawlâ/Mawâlî, mawlā , (client, esclave affranchi) مولى, au pl. mawālinموالٍ, mawlā (موْلى) ; nom donnés aux esclaves affranchis mais qui restent attachés à leur maître / c'est curieusement le même mot qui donne Mollah et a un sens presque contraire ;
  • Médersa, madrasa (médersa) مدرسة : vocalisation du mot madrasa utilisée au Maghreb pour désigner une université coranique ;
  • Mektoub, mektūb ((c'était) fatal) ﻣﻜﺘﻮﺏ : fatal ; écrit (voir Māchaʿ Allāh) ;
  • Messager, rasūl (prophète, envoyé, messager, rasûl) رسول : envoyé; messager (de Dieu). Le prophète (Nabî) lance des avertissements à une population donnée, le messager (Rasûl) apporte une révélation majeure ;
  • Messie, masyaḥ (messie) مسيح : Le Messie (Jésus) est différent du Mahdi ;
  • Mihrab, miḥrāb (mihrâb) محراب : niche tournée vers la Mecque dans une mosquée ;
  • Minaret, miʾḏana (minaret) مئذنة : le mot arabe désigne le lieu d'où le muezzin (muʾwaḏḏin) fait l'appel à la prière (ʾaḏân). Le mot français dérive du turc minare venant du mot arabe manāraʰ, منارة, signifiant « tour » ;
  • Miʿraj, miʿrāj (ascension) مِعْرَاج : ascension (littéralement : « échelle ») de Mahomet aux cieux lors du « voyage nocturne » (isra) ;
  • Minbar, minbar (minbar) منبر : chaire du prédicateur ;
  • Minhaj, minhaj (méthode) منهج : méthodologie ; ligne de conduite ;
  • Miswâk, miswāk (cure-dent) ﻣﺴﻮﺍﻙ, voir Siwak
  • Mollah / Mullah, mawlā (mollah) مولى : aide ; auxiliaire ; dans l'islam, titre donné aux personnalités religieuses, aux docteurs de la loi ;
  • Mosquée, jāmiʿ (jâmiʿ, mosquée) جامع : lieu de l'assemblée; grande mosquée, donne le mot turc cami, le mot français mosquée dérive de masjid مسجد : lieu où l'on se prosterne ;
  • Mubâh, mubāḥ (autorisé) مباح : qualifie ce qui est ni interdit ni recommandé (voir halal) ;
  • Muezzin, muʿwaḏḏin (muezzin) مؤذن : le mot français dérive du turc müezzin, venant de l'arabe, et désigne la personne de la mosquée chargée de l'appel à la prière (ʾaḏân) ;
  • Muhâjir, muhājir (muhâjir) مهاجر pl. muhājirūn (muhâjirûn) مهاجرون : exilés, réfugiés, désigne les compagnons de Mahomet qui l'ont rejoint à Médine au moment de l'hégire pour les distinguer de ceux qui sont originaires de Médine.
  • Muhtasib, muḥtasib (muhtasib) مُحْتَسِب : au départ contrôleur des prix; chargé de hisba, plus tard sa mission a consisté à traquer les apostats et autres hérétiques pour les tuer ;
  • Muharram, muḥarram (sacré) محرم : nom du premier mois du calendrier musulman, le plus sacré.
  • Mouloud, muulud, mouled ou maoulide voir Mawlid ;
  • Muʿawidhatân, muʿawiḏatān (deux (sourates) protectrices) معوذتان : Al-Muʿawidhatân est le nom donné aux deux dernières sourates du Coran L’aube[12], dites les sourates du refuge censées protéger de la souffrace et du mauvais œil ;
  • Muchrik, mušrik (polythéiste ; associateur), مشرك pl. mušrikūn مشركون : Celui qui professe qu'il y a d'autres divinités (idoles) avec Dieu : Un terme fréquent dans le Coran, par exemple Le Coran, La Vache, II, 105 (ar)‎البقرة‏ ;
  • Mufsid, mufsid (corrupteur) مفسد pl. mufsidūn مفسدون ;
  • Mujahid, mujāhid (mujâhid, moudjahid) مجاهد pl. mujāhidūn (moudjahidin) مجاهدون : combattant; résistant; militant, celui qui pratique le jihād ;
  • Mujtahid, mujtahid (mujtahid) مجتهد : celui qui a les qualifications requises pour pratiquer l'ʾijtihād ;
  • Muladi, espagnol : muladí, pl. muladíes, de l'arabe muwallad, (métis), مولّد : désignait dans al-Andalus, les nouveaux convertis à l'islam ;
  • Muʾmin, muʾmin (croyant) مؤمن pl. muʾminūn مؤﻣﻨﻮﻥ ;
  • Munafiq, munafiq (hypocrite) منفق : pl. munāfiqūn منافقون . Voir Le Coran, Les Hypocrites, LXIII (ar)‎المنافقون‏ ;
  • Munaqaba, munaqaba منقبة pl. munaqabāt منقبات : une femme qui porte le niqab ;
  • Murâbit, voir Marabout
  • Murchid, muršid (guide (spirituel)) مرشد : dans le soufisme un guide spirituel ;
  • Mustahabb, mustaḥabb (préférable) مستحبّ : qualifie une action recommandable mais non abligatoire (voir halal)
  • Musulman, muslim (musulman, mahométan, islamiste) pl. muslimūn (musulmans, mahométans, islamistes) مسلمون : le mot français dérive du turc müslüman ou du farsi مسلمان mosalmān, venant de l'arabe : textuellement « soumis ». Le musulman se soumet au Coran, parole d'Allah, adepte de l'islam ;:
  • Murtadd, murtadd (apostat) مرتد : apostat ; celui qui renie l'islam ;
  • Muslim, forme anglo-saxone du mot musulman, voir Musulman ;
  • Mutʿa, mutʿaʰ (mutʿa) متعة : compensation donnée à une femme après un divorce, désigne aussi le mariage temporaire.
  • Mutawâtir, mutawātir (récurrent) متواتر : notoires ; récurrent, se dit d'un hadith se trouvant à plusieurs reprises avec des chaînes de garants différentes ;

 N

  • Nabî, voir Prophète ;
  • Nafil, nāfil (superflu) نافل : surérogatoire ;
  • Nafs, nafs (âme) نفس : âme ;
  • Nahw, naḥw (nahw) نَحْو : grammaire, nécessaire pour comprendre le Coran ;
  • Najâsa, najāsa (impureté)  ; état d'impureté qui oblige le croyant à recourir aux grandes ablutions.
  • Nakîr et Munkar, nakīr wa munkar () منكر و نكير : Les noms des deux anges qui testent la foi des défunts dans leur tombe ;
  • Nasîha, naṣīḥa (conseil) نصيحة : avis ; recommandation ;
  • Nâsikh, voir Abrogeant ;
  • Nass, naṣṣ (décision) نصّ : prescription ; clause ; stipulation ;
  • Nifaq, nifāq (tartufferie) نفاق : fourberie ; imposture ; pharisaïsme ;
  • Niqab, niqāb (voile de visage) نقاب : voile attaché derrière la tête posé sur le haut du nez couvrant le bas du visage ;
  • Nûr, nūr (lumière) النور . Voir Le Coran, La Lumière, XXIV (ar)‎النور‏ ;
  • Nubuwwa, nubuwwa (prophétie) نبوّة ;

 O [modifier]

Pour les mots arabes commençant par « Ou~ », voir aussi U~.

  • Occultation, voir Ghrayba
  • Ouléma, ʿālim (‘âlim, ouléma) عَالِم : au sens littéral, « celui qui connaît ». En islam, « théologien ». Plus connu au pluriel, ʿulamāʾ (‘oulamâ’) عُلَمَاء, passé en français sous la forme ouléma, qui sert aussi de singulier : « un ouléma » ;
  • Oumma, ʾummaʰ (ʾoumma) أُمَّة : la communauté des croyants ;
  • `Oumra, ʿumraʰ (‘oumra) عُمْرَة : (petit) pèlerinage non obligatoire, ne faisant pas partie des cinq piliers de l'islam ;
  • `Ourf, ʿurf (‘ourf) عُرْف : coutume ;

P 

Q

  • Qadarite, qadarīy (fataliste) قدريّ : Le mot qadarite (qadarîy) est pris par antiphrase. Il signifie fataliste mais doit être compris comme partisan du libre arbitre. Le qadarisme (Al-) est apparu dès le VIIe siècle proclamant le libre arbitre et considérant que chaque croyant est responsable de ses actes.
  • Qadhâʾ wa l-Qadr al-qaḍāʾ wa l-qadr (la fatalité) القضاء و القدر : la volonté de Dieu ;
  • Qadi, voir Cadi ;
  • Qadr, qadr (destinée) قدر : dose ; mesure ; décret divin. C'est la volonté divine telle qu'elle existe avant même la création.
  • Qaddûs, qaddūs (très saint) قدّوس : Al-Qaddûs est l'un des 99 attributs de Dieu[13] ;
  • Qalam, qalam (calame) قلم grec: kalamos καλαμος : calame ; crayon ; stylo. Voir Le Coran, La Plume, LXVIII (ar)‎القلم‏. Instrument d'écriture, il est le symbole de la révélation « écrite » du Coran. C'est d'un point de vue ésotérique l'équivalent du « Verbe » de l'Évangile de Jean. C'est le principe créateur dont tout émane.[14]
  • Qasas, qaṣaṣ (récit) قصص : récit ;histoire; narration; relation. Voir Le Coran, L’Histoire ou les Aventures, XXVIII (ar)‎القصص‏ ;
  • Qibla, qiblaʰ (direction; sud) قبلة : direction de La Mecque pour la prière ;
  • Qisâs, qisās (talion) قصاص : talion ; compensation ; punition ;
  • Qîyâma, qīyāma (résurection) قيامة : résurrection ; jour du jugementV. Voir Le Coran, La Résurrection, LXXV (ar)‎القيامة‏;
  • Qiyas, qiyās (qiyâs) قِيَاس : analogie, raisonnement juridique ou religieux fondé sur l'analogie avec les règles déjà connues ;
  • Qudsî, qudsīy (sacré) قدسيّ : Les hadiths sacrés (qudsî) sont considérés comme rapportant la parole divine et non celle du prophète.
  • Qurʾân voir Coran ;
  • Quraychite, qurašīy (quraychite) قرشيّ : Membre de la tribut du prophète Mahomet dont l'éponyme Quraych est né quatre générations avant le prophète. Voir Le Coran, Les Koréïchites, CVI (ar)‎قريش‏ ;

R

  • Rabb, rabb (maître) ربّ : maître ; seigneur ; Dieu. Ar-Rabb est l'un des 99 attributs de Dieu ;
  • Rabî`a al-Awal, rabīʿa al-ʾawal (le premier (mois) du printemps) ربيع الأول : nom du troisième mois du calendrier musulman.
  • Rabi`a ath-Thani, rabīʿa aṯ-ṯānī (le second (mois) du printemps) ربيع الثاني : nom du quatrième mois du calendrier musulman.
  • Râbita, rābiṭa (communauté) رابِطة : communauté soufie de (marabouts) ;
  • Rachîd, rašīd (bien dirigé) رشيد pl. rāšidūn راشدون : raisonnable ; orthodoxe; bien dirigé ;
  • Rahmân, raḥmān (clément) الرحمن : Ar-Rahmân est l'un des 99 attributs de Dieu ;
  • Rahîm, raḥīm (miséricordieux) الرحيم : Ar-Rahîm est l'un des 99 attributs de Dieu ;
  • Raʾi, ou Ra'y, raʾy, raʾi رأْي : opinion personnelle du juge ;
  • Rajab, rajab (respecté ; vénérable) رجب : nom du septième mois du calendrier musulman. C'est l'un des quatre mois sacrés.
  • Rajm, rajm (lapidation) رجم : caillassage : lapidation ;
  • Rakʿa, rakʿa (prosternation) ركعة : unité de base de la prière canonique (Salat) ; chacune des prières quotidiennes est constituée d'un nombre déterminé de prosternations ;
  • Ramadan, ramaḍān ((le mois du soleil) brûlant) رمضان ramaḍān) : nom du neuvième mois du calendrier musulman. Ce mois qui rappelle le début de la révélation du Coran faite à Mahomet, est marqué par le jeûne.
  • Rasûl, voir Messager ;
  • Rîba, rība (doute) ريبة : doute ; soupçon ; le doute est une maladie qui ronge le cœur[15]
  • Ribh, ribḥ (intérêt) ربﺢ pl. ʾarbāḥ أرباح: le prêt avec intérêts usuraires est prohibé par le Coran[16] ;
  • Ridda, ridda (apostasie) ردّة : apostasie ; abjuration ;
  • Rifâda, rifāda (aide) رفادة : assistance ; charge honorifique à La Mecque, consistant à assurer l'approvisionnement en nourriture des pèlerins ;
  • Risâla, risāla (message) رسالة : message ; mission; apostolat. C'est le message apporté par le Messager (Rasûl) ;
  • Rûh, rūḥ (esprit) روح : esprit, souffle, essence ; âme. C'est le souffle divin qui donne vie à Adam[17]
  • Rukn, rukn (pilier) ركن pl. ʾarkān أركان : pilier  ; appui ; colonne ; principe de base ; principe élémentaire. Par exemple les piliers de l'islam.
  • Rukûʿ, rukūʿ (prosternement) ركوع : synonyme de Rakʿa ;

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Découvrir et apprendre
  • Découvrir et apprendre
  • : Vidéos et articles sur l' islam, les musulmans, le Portugal, l' histoire, le Pouvoir, les secrets...et un peu d' humour. Ps: aidez moi en me signalant des vidéos qui ne sont plus visibles. Salam
  • Contact

Une ambiance pour lire...

 

Recherche

Pages