Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 20:07

S

  • Sabr, ṣabr (patience) ﺻﺒﺮ : maîtrise de soi ; endurance ;
  • Sadaqa, ṣadaqa (aumône) صدقة : aumône; aumône volontaire. en opposition avec l'aumone légale (Zakâ)
  • Sadâq, ṣadāq (douaire) صداق : dot ; douaire. Dot donnée par le futur mari à son épouse. En principe cette dot doit rester la propriété exclusive de l'épouse[18] ;
  • Safar, ṣafar صفر : nom du deuxième mois du calendrier musulman ;
  • Sahâba, ṣaḥāba (compagnon) صحابة, sing. ṣaḥābīy (sahâbîy) صحابي, fem. ṣaḥābīya (sahâbîya) صحابية, désigne les compagnons des Mahomet.
  • Sahîh, adj. ṣaḥīḥ (authentique) صحيح : authentique; vrai. Employé comme nom pour désigner les recueils de hadiths de Bukhari et de Muslim. Employé comme adjectif cela qualifie ces recueils.
  • Sahûr, saḥūr (petit déjeuner) سحور : repas pris avant le lever du soleil pendant le jeûne du mois de Ramadan ;
  • Salâ, ṣalā (prière (canonique)) صلاة pl. ṣalāt (salât) صلات : la prière / les prières, l'un des cinq piliers de l'islam ;
  • Salafisme, salafīya (salafisme) سلفيّة, maḏāhab as-salaf (la doctrine de l'islam originel) مذاهب السلف, as-salaf aṣ-ṣaliḥ (les pieux anciens) السلف الصلح, : doctrine faisant référence aux trois premières générations de l'islam, réputées être de parfaits modèles ;
  • Salâm, salām (paix) سلام : le mot arabe paix partage une racine commune (SLM) avec Islam, ʾislām (islam) إسلام : « soumission » ;
  • Sallâ Allâhu ʿalayhi wa salam, ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم ou  : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui », eulogie saluant le nom de Mahomet ;
  • Salsabîl, salsabīl () سلسبيل : Nom d'une source du paradis[19] ;
  • Saoum / Sawm, ṣawm (jeûne) صوْم :le jeûne: cela peut être le jeûne du mois de Ramadan, l'un des cinq piliers de l'islam ou le jeune surérogatoire survenant à d'autres occasions (jeûner tous les lundi et jeudi par exemple).
  • Saqar, saqar (feu ardent) سقر : Un des multiples noms de l'enfer dans le Coran[20] ;
  • Satan, šayṭān (démon) شيطان : démon ; (un) satan ; Iblîs. Utilisé comme nom commun et au pluriel : les satans[21]  ;
  • Sayyid, sayyid (sayid, sayyid) سـيّد : seigneur. Titre utilisé pour les descendants de Mahomet ;
  • Shu`ûbiya šuʿūbiya (internationalisme) شعوبية : désigne le mouvement de résistance à la domination des arabes dans le monde musulman en particulier en Iran et en Al-Andalous pendant la période abbasside.
  • Sîra, sīra (sîra, biographie) سيرة : nom des biographies de Mahomet.
  • Sirât al-Mustaqîm, aṣ-ṣirāṭ al-mustaqīm (le chemin des élus) الصراط المستقيم : chemin droit. Expression que l'on retrouve fréquemment dans le Coran. C'est alors le chemin à suivre[22] ;
  • Siwâk, siwāk (cure-dent) ﺴﻮﺍﻙ : cure-dent naturel dont l'utilisation est recommandée dans les hadiths[23] ;
  • Soufî, ṣūfī (soufî, soufisme) صوفي : courant mystique de l'islam (littéralement : « laine » de la cape portée par les soufis) ;
  • Subhan Allâh, subḥan allāh (gloire à Dieu) سبحان الله : expression d'admiration ou de surprise ;
  • Subhanahu taʿâlâ, subḥanahu taʿālā (Dieu soit loué) سبحانه تعالى ; dans les textes religieux musulmans, écrits ou oraux, cette eulogie suit le mot Allâh.
  • Sourate, sūra (sourate) سورة : ce qui est rangé ; chapitre du Coran ;
  • Sunna, sunna (sunna) سنّة : ensemble des faits, gestes et paroles prophétiques en islam rapportés par ses compagnons ;
  • Sunnisme, sunnīy (sunnite, sunnisme) سنّيّ : « l'exemple » ; courant sunnite, majoritaire dans l'islam ;

T

  • Ta'awwudh, taʿawwuḏ (invocation) تعوذ est une invocation qui demande la protection de Dieu contre Satan ;
  • Tabaʿīn, tābaʿīn (successeurs) تابعين : successeurs (des Sahaba) ; ceux qui suivent. Désigne les premiers musulmans nés après la mort de Mahomet.
  • Tachkîl, taškīl (voyellisation) تشكيل : vocalisation ; voyellisation d'un texte en y ajoutant les voyelles brêves ;
  • Tafsir, tafsīr (exégèse) تفسير : exégèse, notamment du Coran ;
  • Taghut, ṭāḡūt (idole) طاغوت : Nom d'une idole préislamique ; démon de la rébellion ; idole; faux dieu[24] ;
  • Tahajjada, tahajjada (prière nocturne) تهجّد : prière nocturne surrérogatoire. Il est recommandé de passer jusqu'aux deux tiers de la nuit en prière[25] ;
  • Tahâra, ṭahāra (purification) طهارة : Au sens profane : hygiène, purification, asepsie. Au sens religieux : faire ses ablutions rituelles ;
  • Tâhir, ṭāhir (pur) طاهر fem. ṭāhira طاهرة : pur ; limpide ; pour une femme, ne pas avoir ses règles ;
  • Tahrîf, taḥrīf (falsification) تحريف : Dans le Coran, juifs et chrétiens sont accusés d'avoir falsifié la révélation divine[26], en particulier ils auraient effacé l'annonce de la venue de Mahomet ;
  • Taïfa, ṭāʾifa (confrérie) طائفة pl. ṭawāʾif طوائف : communauté; secte; confrérie. A l’époque où al-Andalus se fractionnait en petits royaumes dits de taïfas rivaux les Reyes de taifa.
  • Tajdîd, tajdīd (innovation) تجديد : renouveau ; renouvellement ; mouvement de réforme ;
  • Tajwid, tajwīd (embellissement) تجويد : embellissement, façon particulièrement appliquée de lire le Coran pour en tirer le plus de profit ;
  • Takfir, takfīr تكفير : l'acte d'accuser un musulman d'être un infidèle (kâfir) ;
  • Talâq, talāq (répudiation) طلاق : répudiation ; divorce. Voir Le Coran, Le Divorce, LXV (ar)‎الطلاق‏ ;
  • Taleb, ṭalib (étudiant) طالب pl. ṭālibūn (taliban) طالبون : étudiant; candidat; demandeur; celui qui étudie afin d'obtenir une qualification ;
  • Taliban, ṭālibūn (talibans) طالبون : Nom d'un mouvement fondamentaliste afghan, dans ce sens, la forme plurielle du mot arabe est la seule utilisée ;
  • Tanzîl, tanzīl (révélation) تنزيل : Révélation divine descendue sur Mahomet[27] ;
  • Taqiya, taqīyaʰ (dissimulation) تقية : le fait de devoir se dissimuler pour pratiquer sa religion ;
  • Taqlid, taqlīd (imitation) تقليد : imitation, c'est-à-dire respect, sans les remettre en cause, des préceptes d'une jurisprudence ;
  • Taqsîr, taqṣīr (diminution) تقصير : Rite qui marque la fin du pèlerinage à La Mecque, consistant pour les hommes à se couper les cheveux très court ou à se raser la crâne, pour les femmes à raccourcir la longueur des cheveux ;
  • Tarâwîh, tarāwīḥ ((prière de) repos) تراويح : qualifie les prières supplémentaires que l'on peut faire pendant les nuits du mois de Ramadan ;
  • Tariqa, ṭarīqa (confrérie) طريقة : ; voie ; méthode ; procédé. Confrérie de mystiques soufis ;
  • Tarkib, tarkīb (grammaire) تركيب : construction (d'une phrase par exemple) ; étude de la grammaire arabe à partir du Coran ;
  • Tartîl, tartīl (déclamation lente) ترتيل : forme lente de tajwîd (récitation appliquée du Coran) ;
  • Tasawwuf, taṣawwuf (soufisme) تصوّف : soufisme ; mysticisme ;
  • Tasnîm, tasnīm تسنيم : Nom d'une source du paradis[28] ;
  • Taslim, taslim (salutation) تسلم : salutation à la fin de la prière ;
  • Tawaf, ṭawāf (circuit) طواف : circumambulation autour de la Kaaba ;
  • Tawhid, tawḥīd (monothéisme) توحيد : monothéisme, appel à l'unicité de l'existence d'Allah ;
  • Tazîr, taʿzīr (châtiment) تعزير : Ce terme de droit signifie que la peine dépend des lois locales et de la juridiction. Il s'oppose à hadd qui signifie que la peine a été fixée par Dieu ;
  • Tayammum, tayammum (ablution sèche) تيمّم : ablution faite avec du sable, ou de la pierre, en l'absence d'eau ;
  • Tubbaʿ, tubbaʿ تبّع : Nom d'un peuple sabéen du Yémen[29] ;
  • Tûfân, ṭūfān (déluge) طوفان : inondation ; foule ; déluge[30]. Voir aussi Karb ;
  • Tuwâ, ṭuwā طوى : Dans le Coran[31], c'est le nom de la vallée où se produit la scène du buisson ardent Ex 3. 5-6

U

V

W

  • Wadd, wadd (amour) ودّ : Wadd est une divinité préislamique de l'amour et de l'amitié. Divinité de la tribu arabe des Banû Kalb (chiens?)[32] ;
  • Wahdaniya Allah, waḥdānīya allah (unicité de Dieu) وحدانيّة اللّهِ : unicité de Dieu doctrine orthodoxe ;
  • Wahdat al-Wujud, waḥda al wuǧūd (wahda al-wujûd) وِحدَةُ الوُجُودِ : unicité de la création attestant l'unicité de Dieu, doctrine soufie développée par Ibn ʿArabî ;
  • Wahhabite / wahhabisme, wahhābīy (généreux) وهابيّ : doctrine sunnite hanbalite qui tire son nom de Muhammad ʿAbd al-Wahhâb, réformateur du XVIIIe siècle né en Arabie ;
  • Wahî, waḥī (inspiration) وحي : révélation, comme celle faite à Moïse[33], elle se différencie de celle faite exclusivement à Mahomet (voir Tanzîl) ;
  • Wâjib, wājib (obligatoire) واجب : voir aussi Fard ;
  • Wakîl, wakīl (mandataire) وكيل pl. wukalāʾ وكلاء : avocat ; porte parole; mandataire. Dans l'ismaélisme ce sont les imâms qui représentent l'imâm caché. Al-Wakîl est un des 99 attributs de Dieu[34] ;
  • Wâli, wāli (vice-roi) وال : Titre des gouverneurs arabes d'al-Andalus gouverneur de province ; vice-roi. Au Maroc c'est un préfet nommé par le roi. Ne pas confondre avec le mot suivant qui partage la même racine signifiant gouverner. ;
  • Walîy, walīy (protecteur) وليّ pl. awlyāʾ أولياء : saint ; ami de Dieu ; tuteur ; celui qui sert de guide spirituel. Le Coran invite à choisir ses amis parmi les croyants[35] ;
  • Wâqiʿa, wāqiʿa (inéluctable) واقعة : accident ; fait accompli ; celle qui est inéluctable. Voir Le Coran, L’Évènement, LVI (ar)‎الواقعة‏ ;
  • Warrâq, warrāq (papetier) ورّاق : scribe ; éditeur ; notaire ; imprimeur ;
  • Wasat, wasaṭ (milieu) وسط : centre ; cœur ; milieu ; moyenne ; modération ;
  • Wasî, waṣīy (administrateur) وصيّ : exécuteur testamentaire ; tuteur. ʿAlî est pour les chiites le wasî de Mahomet et devait donc lui succéder ;
  • Waswâs, waswās (qui murmure) وسواس : Le tentateur peut-être un djinn ou un homme, il est en tous cas dirigé par le Démon[36] ;
  • Wildân, wildān (garçon) ولدان : garçon ; éphèbe du paradis[37]. Voir aussi Ghulâm ;
  • Witr, witr ou watr (impair) وتر : prière surrérogatoire comportant un nombre impair de prosternations célébrée après la prière canonique de Isha et avant la prière de Chafʿ ;
  • Wudû', wuḍūʾ (woudou, petite ablution) وضوء : les petites ablutions avant la prière ;

X

Y 

  • Yaghûth, yaḡūṯ يغوث : nom d'une divinité préislamique du secours vénérée au Yémen[38] ;
  • Yâjûj wa Mâjûj, yāʾjūj wa māʾjūj (Gog et Magog) يأجوج و مأجوج : Gog et Magog sont d'étranges peuplades retranchées derrière de grandes murailles[39]. L'arrivée de ces peuples et évoquée dans des hadiths[40] ;
  • Yaqin, yaqīn (certitude) يقين : la foi profonde[41] ;
  • Yaʿûq, yaʿuq يعوق : nom d'une divinité préislamique yéménite des Hamdân ou des Mourâd[42]  ;
  • Yawm, yawm (jour) يوم : jour ; journée
  • Yawm Al-Qîyâma, yawm al-qiyāma (jour de la résurection) يوم القيامة : le jour du jugement[43] ; voir aussi Qîyâma ;

Z 

  • Zabur, zabūr (livre des psaumes Ps 1) ﺯبور[44] : les psaumes révélés à David sont d'après le Coran l'un des livres formant la révélation antéislamique ;
  • Zakat, zakāt (zakât) زكاة : aumône légale, l'un des cinq piliers de l'islam.
  • Zahirisme, ẓāhir (zâhir) ظاهِر : apparent; évident; manifeste. Terme de soufisme s'oppose à ésotérisme (bâtin).
  • Zaydisme, zaydīya زيدية : Le zaïdisme est une branche du chiisme dont les adeptes reconnaissent Zayd ben `Alî comme cinquième et dernier imam.
  • Zâlim / Zâlimûn, ẓālim (injuste) ظالم : oppresseur ; injuste[45] ;
  • Zamzam, nom pr. (murmure) زمزم : nom du puits foré à proximité de la Ka`aba.
  • Zaouïa, zāwīyaʰ (zaouïa, zawiya) زاوية : angle; recoin; confrérie; communauté soufi du Maghreb dans ce contexte ce mot est pratiquement synonyme de râbita.
  • Zaqqûm, zaqqūm (Zaqqûm) زقّوم : un arbre mythique qui aux enfers, sert de nourriture aux damnés[46] ;
  • Zihâr, ẓihār (formule de répudiation préislamique) ظهار venant de ẓahr (dos ; verso) ظهر : ce terme désigne l'action de prononcer la formule préislamique de répudiation de son épouse : « Sois pour moi comme le dos de ma mère ». Cette formule au sens ambigu a été interdite par le Coran[47] ;
  • Zikr voir Dhikr ;
  • Zina, zinā (adultère) زنا : adultère ; fornication
  • Zuhr, ẓuhr (prière de midi) ظهر : seconde prière canonique ;
  • Zûl- ~, voir Dhû'l- ~

Liste de termes venant du turc

  • bayram (baïram) fête, employé pour désigner l'`aïd
  • minare (minaret) venant du mot arabe manāraʰ, مَنارة, signifiant « tour » ;
  • müezzin (muezzin) venant de l'arabe muʿwaḏḏin, مُؤَذِّن et désigne la personne de la mosquée chargée de l'appel à la prière (ʾaḏân) ;
  • müslüman (musulman) venant du pluriel arabe muslimûn مُسْلِمون, signifiant musulmans (soumis en français) ;
  • Mehmet dérivé turc pour Mahomet déformation de son nom arabe 'Muhammad", محمد.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Découvrir et apprendre
  • Découvrir et apprendre
  • : Vidéos et articles sur l' islam, les musulmans, le Portugal, l' histoire, le Pouvoir, les secrets...et un peu d' humour. Ps: aidez moi en me signalant des vidéos qui ne sont plus visibles. Salam
  • Contact

Une ambiance pour lire...

 

Recherche

Pages